Exprimer mon avis

Consultant(e): « 7oumti, m’engager pour mon quartier » – Mercy Corps Retour vers les opportunités


Mercy Corps

Lance   Appel à consultants

Échéance

04 Décembre 2020 Il y a 4 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Kairouan et 2 autre(s) régions

Consultant

Fonction Evaluation externe du projet 7oumti

Localisation Tunis, Sidi Hassine, Sbeitla, et Kasserine 

Durée de la mission 20 jours du Décembre 2020 au Janvier 2021

____________________________________________________________________________

 

Documents de référence

Document de projet 7OUMTI M’engager pour mon quartier

Conventions Signées : CTN 1216 01 C

Rapports d’activités 

Plan d’action du projet 

 

1 Contexte

Financé par l’Agence Française de Développement (AFD) Mercy Corps en Tunisie met en œuvre depuis le mois de décembre 2017 le projet « 7oumti, m’engager pour mon quartier » pour une durée de 40 mois.

Mercy Corps, organisation internationale d’aide au développement créée en 1979, présente dans 44 pays, accompagne les acteurs locaux à bâtir des communautés plus sûres, plus équitables et plus productives à travers le monde, y compris dans des contextes de catastrophe humanitaire. Catalyseur de changement positif, Mercy Corps intervient en tant que facilitateur pour transformer les crises en opportunités, dans des programmes portés par les communautés, meilleurs agents de leur propre changement. Depuis 2011, Mercy Corps déploie en Tunisie la stratégie suivante :

  • Appui à la société civile : renforcer la capacité des associations et leurs réseaux à travailler efficacement pour un développement local coordonné
  • Valorisation du rôle des jeunes dans l’économie : développer des opportunités en employabilité, entrepreneuriat et inclusion financière
  • Renforcement de la résilience des communautés : améliorer l’engagement civique, le dialogue pour prévenir les risques
  • Promotion de la gouvernance locale : encourager le dialogue constructif entre les autorités locales, secteur privé et société civile.

Dans une démarche de partenariat axé sur les besoins, ciblé et durable, Mercy Corps concentre ses activités dans les régions les plus défavorisées de Tunisie, avec l’objectif de promouvoir les mécanismes de bonne gouvernance locale et améliorer la vie quotidienne des citoyens en agissant sur les services de Gestion de Déchets et les Espaces Verts. Mercy Corps en Tunisie gère ce programme de soutien. 

Le projet « 7oumti, m’engager pour mon quartier »

 « 7oumti, m’engager pour mon quartier » est un projet qui traite la participation citoyenne à travers les secteurs des déchets et l’aménagement de l’espace publique, dans des quartiers précaires, en impliquant tous les acteurs dans une gestion communautaire participative tout en améliorant les conditions de travail pour les personnes engagées dans ces filières.

Le projet vise l’expérimentation des mécanismes de résilience urbaine et gouvernance locale participative autour des problématiques ressentis au quotidien dans 3 quartiers précaires de la Tunisie (communes de Sidi Hassine, Ennour et Sbeïtla). L’objectif est de contribuer à la modification de comportements dans la gouvernance locale et la décentralisation afin de mener à la standardisation de processus par l’intégration des meilleurs pratiques de participation citoyenne dans la gestion des services municipaux.

D’une façon spécifique, le projet vise l’expérimentation des mécanismes de résilience urbaine et de gouvernance locale participative autour de deux services municipaux à savoir la gestion des déchets et l’aménagement et l’entretien des espaces verts dans 3 quartiers précaires de la Tunisie (communes de Sidi Hassine, Ennour et Sbeïtla). Pour se faire, le projet a prévu d’atteindre 5 résultats : 

  • Résultat 1: Les autorités locales et les habitants sont renforcées dans leurs capacités d’engager dans des dialogues participatifs pour la définition de leurs priorités en ce qui concerne la gestion de déchets et l’aménagement de l’espace public. 
  • Résultat 2 : Une solution technologique est développée et permet aux citoyens d’engager activement avec les autorités locales et proposer des solutions pour la gestion de déchets et l’aménagement de l’espace public. 
  • Résultat 3 : Des projets qui répondent aux besoins des citoyens et aux priorités stratégique des autorités sont développés et financés. 
  • Résultat 4 : Les groupes de personnes qui travaillent dans les services liés à la gestion de déchets et l’aménagement de l’espace public sont renforcés dans leurs capacités de se structurer et se formaliser, améliorer leur prestation de services, et développer leurs compétences en gestion d’argent. 
  • Résultat 5: Les approches et processus de concertation et implication citoyenne dans le développement des projets qui répondent aux stratégies des autorités locales testés sont capitalisés afin de faciliter leur réplication.

Le projet a été mis en œuvre d’une façon stratégique en partenariat avec l’ANGED (Agence Nationale de Gestion des Déchets, Jamaity, L’ARRU (l’Agence de Réhabilitation et de Rénovation Urbaine) et ACDS (Association de Culture et Développement à Sbeitla). Un Comité pour piloter le projet est organisé chaque mois et son secrétariat est assuré par Mercy Corps en présence de l’AFD. Le projet est mis en œuvre en partenariat avec les Municipalités cibles du projet par une équipe de projet constituée par un chef de projet, et deux agents de projets. 

  • Approche et portée de la revue 
  • Approche 

L’évaluation externe présentera les caractéristiques suivantes : 

  • Sommative: elle est menée à la fin de la mise en œuvre du projet afin d’en évaluer l’efficacité, la pertinence, la cohérence et la durabilité.
  • Participative: les parties prenantes seront impliquées/consultées lors des différentes étapes du processus de l’évaluation. Cette approche peut contribuer à rendre les bénéficiaires plus autonomes, à renforcer leurs capacités, ainsi qu’à les aider à prendre en considération les résultats de l’évaluation.
  • Prospective: elle inclura des propositions d’amélioration, à formuler en collaboration avec les parties prenantes.
  • Portée 

L’évaluation examinera la mise en œuvre globale du projet, ainsi que la mise en œuvre de ses composantes, à la lumière du contexte politique, économique, social et sanitaire actuel en Tunisie. Elle se penche spécifiquement sur la cohérence des ambitions portées par le projet durant le laps de temps concerné à savoir 40 mois de mise en œuvre du projet, par rapport à la réalité du contexte. 

  • Objectifs

L’évaluation finale a pour double objectif d’apprécier la mise en œuvre du Programme et sa durabilité et de proposer aux parties prenantes ( les 3 municipalités cibles du projet) des orientations qu’ils peuvent inclure dans leurs plans stratégiques. Il s’agira pour ce faire, d’examiner : 

  • La pertinence, l’efficacité, l’efficience et la durabilité des dispositifs initiés/impulsés par le projet 7oumti
  • Identifier les effets attendus ou inattendus positifs et négatifs qui peuvent déjà être visibles
  • Formuler les leçons apprises et les recommandations pratiques pour la planification stratégique des acteurs
  • L’évaluation proposera également une analyse approfondie des causes expliquant les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des différentes composantes du projet et développera des recommandations spécifiques sur ce point
  • Cohérence 
  • Le contexte a-t-il été analysé en amont du projet? L’intervention par le biais « de nouveaux mécanismes participatifs » dans l’amélioration des services municipaux de gestion des déchets et d’aménagement des espaces verts dans les zones cibles a-t-il été cohérent avec les municipalités ciblés du projet et avec le contexte en général?
  • Les objectifs du projet sont-ils clairs, réalistes et bien communiqués ? 
  • Le projet s’aligne-t-il avec les réformes mis en place (code des collectivités locales ou autres) ou en cours (la loi sur l’économie sociale et solidaire, d’autoentrepreneur) ?
  • Comment le projet se positionne-t-il par rapport aux actions de l’AFD et des autres actions d’autres bailleurs de fond travaillant sur la même thématique ? 
  • Pertinence 
  • Le projet répond-il clairement aux besoins identifiés ?
  • Les municipalités visées par le projet sont-elles en mesure de s’approprier des produits du projet et/ou d’autres municipalités sont-elles en mesure de répliquer des expériences du projet?
  • Les activités menées et les résultats observés sont-ils compatibles avec l’impact et les effets escomptés?
  • Les indicateurs fixés pour l’ensemble de la chaine des résultats reflètent ils les objectifs visés par le projet? 
  • Comment le programme incorpore-t-il les aspects participatifs dans son intervention ? 
  • Comment le programme incorpore-t-il les aspects liés à la bonne gouvernance locale et la décentralisation ? 
  • Efficacité
  • Les objectifs sont –ils atteints? Si non, pourquoi?
  • Les partenaires visés ont-ils tous accès aux résultats et aux services produits par le projet? Est-ce que les résultats atteints correspondent aux attentes des municipalités partenaires ?
  • Les communautés visées par le projet utilisent-elles et profitent-elles de ces résultats et services?
  • Le projet a-t-il été conçu pour s’adapter, en cas de changements, aux conditions extérieures telles que la crise sanitaire ( et / ou hypothèses du cadre logique)? Dans quelle mesure le contexte local a-t-il influencé la réalisation des objectifs ?
  • La gouvernance du programme (Comités de programme) était-elle appropriée pour un suivi efficace?
  • Les rôles et responsabilités et les relations entre les partenaires sont-ils bien définis? Favorisent-ils l’établissement de partenariats et d’un climat de dialogue?
  • Efficience
  • L’évaluation analysera les éventuels retards
  • L’atteinte des objectifs etait-elle en cohérence avec les délais prévus/planifiés? 
  • Les moyens ont-ils été fournis au coût prévu?
  • Les partenaires ont-ils la capacité suffisante pour mener les activités (capacité d’absorption)?
  • Les communautés (jeunes, OSC, municipalités) ont-ils joué leur rôle conformément à ce qui était prévu? Comment?
  • Le suivi du projet a-t-il été adéquat ?
  • L’avancement et les résultats atteints du projet ont-t-il été suffisamment documentés ? Si non, pourquoi ?
  • L’équipe du projet mise sur pied était-elle appropriée (nombre de personnes, compétences, etc.) ?
  • Effets et résultats

Le consultant appréciera ici les effets à court et long terme (ou les perspectives d’effets), positifs et négatifs, primaires et secondaires, qui peuvent être raisonnablement attribués en partie ou en totalité à l’action évaluée, directement ou non (effets directs et indirects), intentionnellement ou non (effets attendus ou non attendus).

  • L’impact et les effets escomptés (Objectif général et objectifs spécifiques) sont-ils atteints (analyse quantitative et qualitative)? Si non pour quoi? 
  • Quels sont les potentiels d’impact des différentes composantes suite à la fin du projet?
  • Observe-t-on un effet de réplication des mécanismes participatifs tel que souhaité par le projet ? 
  • Le projet a-t-il eu un impact structurel dans les stratégies et plans participatifs des municipalités cibles du projet, voire sur une échelle nationale (par exemple l’adoption des manuels et supports de capitalisation,  la prise en considération des personnes vulnérables à l’instar des Chiffonniers dans la stratégie locale et nationale)? 
  • Tous les résultats planifiés ont-ils pu être réalisés (dans la période d’exécution)? Quelle est la qualité des résultats obtenus?
  • Les indicateurs objectivement vérifiables ont-ils été atteints comme prévu?
  • Y-a-t-il des effets inattendus positifs ou négatifs (pervers)? 
  • Durabilité 
  • Le consultant examinera donc ici si l’atteinte des objectifs fixés et les résultats déjà obtenus ou en voie d’obtention sont de nature à se maintenir, voire à s’amplifier, dans la durée, et si oui à quelles conditions.
  • Le projet a-t-il prévu des mécanismes pour assurer la durabilité financière? Les partenaires (y compris les municipalités cibles) assumeront ils, à l’issue du projet, les coûts liés aux activités? 
  • Les parties prenantes se sont-elles approprié les innovations apportées par le projet? 
  • Les partenaires vont-ils continuer à utiliser les mécanismes participatifs mis en place par Houmti après le projet? 
  • Questions transversales 
  • Dans quelle mesure le projet a-t-il pris en compte les questions liées au genre (dans son contenu, sa méthodologie, sa mise en œuvre)? Avec quels résultats, réussites, échecs, difficultés ?
  • Dans quelle mesure les jeunes ont été inclus dans la mise en œuvre du projet ? Est-ce que le projet a visé directement l’inclusion des jeunes et des femmes dans la mise ne place des mécanismes participatifs? Par quels moyens et avec quels résultats ?
  • Comment la visibilité de l’AFD a-t-elle été assurée?
  • Leçons apprises
  • Quelles leçons peut-on tirer de la mise en œuvre du projet?
  • Quelles seraient les bonnes pratiques à proposer aux autres acteurs (Bailleurs de Fonds, Citoyens, OSC, Ministère de la tutelle)?
  • Comment renforcer les capacités d’influence du programme en vue de la pérennisation des résultats?
  • Comment pérenniser les effets inattendus positifs?
  • Quelle durée à envisager pour une éventuelle deuxième phase?
  •  Méthodologie

Ce processus d’évaluation et de capitalisation intègrera une approche participative, en sus des outils suivants :

  • Lecture des rapports et de la documentation de projet
  • Visite de terrain 
  • Entrevue avec les partenaires du projet
  • Ateliers de présentation et de validation des résultats préliminaires pour les 3 municipalités (dans l’impossibilité d’organiser des ateliers au vu du contexte sanitaire du pays, des supports imprimés seront prévus). 
  1. Livrables
  • Plan d’activités détaillé 7 jours après la signature du contrat
  • Rapports préliminaires 
  • Rapport d’évaluation final (max. 25 pages) au plus tard le 26 Janvier 2021
  •  Calendrier

Le calendrier de cette évaluation est d’environ 20 jours. Il est prévu que la collecte de données sera effectuée exclusivement par l’équipe de suivi, évaluation et apprentissage de Mercy Corps (MEL) sur une période totale d’environ un (1) mois, à compter de Octobre 2020. Le consultant ne sera impliqué que dans l’analyse des données, qui débutera en décembre et soumettra le projet de rapport au plus tard le 12 Janvier 2021. A titre indicatif, le calendrier proposé sera comme suit : 

  • Briefing avec l’équipe Mercy Corps : ½ journée 
  • Revue documentaire (document du projets, rapports, ITT, résultats, ….) : 3 jours. 
  • 3 ateliers avec bénéficiaires et partenaires : 3 jours  
  • Visite de Terrain (3 municipalités, ACDS, OSC, Jeunes, …) : 7 jours. Des réunions à distances avec les acteurs seront prévues dans le cas de l’impossibilité des déplacements. 
  • Compte rendu avec Mercy Corps et planification  : ½ journée
  • 3 jours de reporting
  • ½ journée de présentation du draft de rapport
  • 1 atelier (webinaire) de présentation des résultats aux partenaires : 1.5 jour 

Total = 20 jours

Un calendrier mis à jours sera transmis par l’équipe MEL à l’équipe de l’évaluation 

Le consultant relèvera de:

Le consultant relèvera de: le responsable principal de la MEL   

Le consultant travaillera en étroite collaboration avec:

Le consultant travaillera en étroite collaboration avec: le gestionnaire de programme de 7oumti, le responsable principal de la MEL et le directeur pays

 

Critères d'éligibilité

  • Un expert team leader National/International:
  • Plus de 10 ans d’expériences dans la gestion de projet de développement de la coopération internationale, ayant mené au moins 7 évaluations externes.
  • Solide expérience en statistique - acquise par des études universitaires, une expérience pratique ou les deux.
  • Expérience avérée dans la rédaction des rapports d’évaluation.
  • Connaissance des stratégies d'échantillonnage ciblé. Expérience antérieure d'études ciblant les quartiers précaires
  • Expérience avérée de la gestion adaptative et du soutien d'équipes qui travaillent dans des environnements opérationnels difficiles, où les contraintes de sécurité imposent des limites à la recherche et exigent que les plans de recherche soient constamment adaptés.
  • Approche éthique démontrée et forte de la protection des données.
  • Bonne compréhension des cadres de résilience avec une connaissance pratique des concepts de gouvernance locale, de gestion des déchets et d'espaces verts.
  • Connaissance du contexte tunisien.
  • Maîtrise de l’arabe et du français oral et écrit requis.. Des compétences linguistiques supplémentaires en anglais sont préférées.
  • Expert 2 / Local :
  • Au minimum 5 ans d’expérience dans la gestion des projets de développement, dont 3 ans au minimum dans la gestion de projets avec les municipalités sur la gestion des déchets et/ou espaces verts.
  • Une solide expérience en matière d’approche participative et en matière de résilience communautaire
  • Une bonne connaissance du système de gouvernance locale et des collectivités locales en Tunisie
  • Expérience avérée dans la collecte des données à des méthodes mixtes
  • Maîtrise du français et de l’arabe sont requis

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

ed827ab04955e19fdb66c866d8ed9c1c

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à consultants Publié sur Jamaity le 26 novembre 2020


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo