Exprimer mon avis

Consultant national-Réseau Amen Enfance Tunisie (RAET) Retour vers les opportunités



Échéance

15 Janvier 2020 Il y a 9 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunisie

Un Consultant national pour une mission d’évaluation finale d’un projet

Contexte

En Tunisie, la naissance d’enfants issus de relations hors mariage est condamnée socialement. De nombreuses mères se trouvent contraintes d’abandonner leur enfant sous la pression sociale.

Selon le Ministère des Affaires Sociales Tunisien, 1 300 enfants naissent chaque année de mères célibataires, dont 600, en moyenne, sont abandonnés et placés dans des établissements d’accueil.

Placées sous sa tutelle, le Réseau Amen Enfance Tunisie (RAET), créé en 2012, est un réseau de 13 associations gestionnaires d’unités de vie réparties sur l’ensemble du territoire tunisien et œuvrant pour la protection de l’enfance sans soutien familial. Celles-ci accueillent chaque année la moitié des enfants abandonnés en Tunisie, l’autre moitié est accueillie par l’Institut National de Protection de l’Enfance.

Le RAET prend en charge les enfants dès leur naissance, en général pour quelques mois, jusqu’à leur adoption ou placement en famille d’accueil. Face à des besoins croissants, l’organisation des pouponnières reste fragile et la prise en charge ne répond pas pleinement aux besoins des enfants qui se retrouvent parfois en situation de grande vulnérabilité.

Les objectifs du RAET :

Objectif 1 :

Favoriser la coopération entre associations pour renforcer le respect des droits de l’homme, de façon générale, et les droits de l’enfant, de façon particulière.

Objectif 2 :

Développer les relations et la coopération entre associations sur la base du respect du principe d’autonomie de chacune d’entre elles, tout en prenant toutes les dispositions nécessaires et adéquates pour renforcer le réseautage.

Objectif 3 :

Garantir une certaine qualité des services offerts aux enfants dépourvus du soutien familial, des parents célibataires et des familles adoptives et d’accueil.

Objectif 4 :

Œuvrer pour faire de ce réseau une référence en matière de coordination des efforts des différentes associations et unités de vie afin de les orienter vers la réalisation de leurs objectifs communs.

Projet « Pour une meilleure application du droit fondamental à l’éducation et au loisir auprès des enfants sans soutien familial en Tunisie »

Ce projet, financé par la Direction de la Coopération Internationale du gouvernement princier de la principauté de Monaco et par l’Unicef s’inscrit dans la continuité d’initiatives menées par le RAET depuis sa création en 2012 en faveur de enfants sans soutien familial placés dans les unités de vie des associations membres. Ce projet vise le renforcement des capacités des unités de vie dans leur prise en charge des enfants sans soutien familial, en promouvant leur droit à l’éducation et au loisir et en ayant comme référence les Lignes Directrices de Protection de Remplacement et la Convention Internationale des Droits des Enfants.

En effet, malgré le fait que le RAET a vu les capacités de ses 13 unités de vie se renforcer, il reste néanmoins des lacunes. Ainsi, les enfants accueillis dans les UV ne bénéficient que de leurs besoins primaires et n’ont pas suffisamment accès à l’éducation et au loisir, dimension souvent occultée car jugée à tort comme superflue et non vitale eu égard des autres besoins.

De même, l’accès à ce droit est entravé par un manque de sensibilité et de formation des assistantes maternelles, l’absence de programmes d’intervention clairs et rationalisés et, une insuffisance au niveau de l’équipement et de l’aménagement (absence d’aires de jeux, manque de matériels ludiques).

Objectif global : Favoriser l’accès des enfants sans soutien familial à leur droit fondamental à l’éducation et au loisir.

 

Objectif spécifique : Les enfants sans soutien familial des associations membres du RAET bénéficient d’une prise en charge de qualité : programme de jeu adapté, un environnement propice au développement et des ressources humaines qualifiées leur permettant d’accéder au droit à l’éducation et au loisir.

Les résultats attendus sont :

Résultat 1: Les pouponnières associatives disposent d’une infrastructure adéquate et d’équipements appropriés.

Résultat 2 : Les pratiques professionnelles au sein des pouponnières associatives répondent au droit fondamental des enfants sans familial à l’éducation et au loisir.

Résultat 3 : Le RAET est doté d’informations détaillées sur l’impact de la privation du jeu et des stimulations précoces sur l’état des enfants et bénéficie d’un renforcement de son équipe technique.

Présentation de la mission :

Objectif de la mission : Procéder à l’évaluation finale du projet, à savoir :

  • La mise en œuvre du projet ;
  • la pertinence, l’efficacité, l’efficience et la pérennité du projet ;
  • le degré de satisfaction des bénéficiaires vis-à-vis des résultats obtenus ;
  • Identifier les facteurs de succès et les obstacles à l’atteinte des résultats escomptés ;
  • Formuler des recommandations.

Période évaluée : (Juin 2018  – janvier 2020)

Lieu de la mission : Tunisie

Date prévue de réalisation de la mission : 6 janvier 2020 au 31 janvier 2020

 

  • Contexte de la mission

 

1.1. Critères d’évaluation

L’évaluation permettra d’apprécier la qualité des réalisations sur la base des objectifs et indicateurs figurant dans le document du projet. Le consultant évaluera la qualité et la pertinence des appuis du RAET et leur impact sur l’évolution des pratiques, mais aussi, il s’intéressera au travail des unités de vie et son impact sur la prise en charge.

Cette analyse aura pour vecteur de vérifier quels objectifs ont été atteints.

Les attentes de l’évaluation s’articulent autour des critères suivants :

  • La pertinence : la mesure dans laquelle les objectifs envisagés par le projet répondent correctement aux problèmes identifiés et aux besoins réels des bénéficiaires du projet.
  • L’efficacité : elle concerne la réalisation des objectifs et la qualité de pilotage du projet.
  • L’efficience : elle concerne le rapport entre les moyens mobilisés et les résultats obtenus.
  • L’impact : elle concerne la mesure des retombées de l’action sur les groupes cibles. 
  •  La pérennité : elle vise à savoir si les effets du programme perdureront après son arrêt.

1.2. Méthodologie de l’évaluation

1.2.1 Procédure générale

L’évaluation reposera sur une méthodologie mixte impliquant des visites de terrain, des entretiens avec les bénéficiaires, des questionnaires, une consultation de documents, etc. La collecte d’informations, les constats et les différentes investigations se feront en

concertation et avec l’aide de l’équipe du RAET et des bénéficiaires du projet. Le consultant veillera à respecter la dimension participative de l’évaluation. Il organisera des rencontres avec les bénéficiaires du projet pour apprécier l’impact de l’action.

1.2.2. Principales étapes de l’évaluation

L’évaluation suivra les étapes suivantes :

  • Échange et travail préparatoire avec l’équipe du RAET ; 
  • Collecte des informations et documents ;
  • Visites des unités de vie bénéficiaires ;
  • Restitution générale auprès de l’équipe du RAET ;
  • Achèvement du rapport et échanges avec l’équipe du RAET;
  • Finalisation et validation du rapport.

Durant toute la mission d’évaluation, le consultant peut accéder à tous les documents suivants :

  • Documents initial et amendés en accord avec le bailleur ;
  • Documents du projet : cadre logique, etc.
  • Rapport narratif intermédiaire ;
  • Liste des acteurs dans la zone d’intervention
  • Contacte des partenaires de mise en place et les responsabilités de chacun
  • Termes de référence développés pour les activités du projet ;
  • Les rapports et les PV disponibles de réunions.
  • Les consultants/formateurs recrutés selon disponibilité

1.2.3. Déroulement de la mission

La durée totale de la mission est de 26 jours.

Le planning de déroulement de la mission sera proposé par le consultant et validé par l’équipe du RAET.

L’évaluation devra être accomplie et le rapport final validé au plus tard le 31 janvier 2020.

  1. Livrable

Le consultant devra produire :

 

  • Une première version du rapport d’évaluation contenant les analyses et les résultats de l’évaluation conformément aux TDR de la mission, et qui sera présenté autour d’un débriefing avec l’équipe du RAET.
  • Le rapport final d’évaluation qui devra plus ou moins se présenter de la façon suivante :  

 

    • Contexte de mise en œuvre du projet ;
    • Méthodologie utilisée;  
    • Présentation des conclusions de l’évaluation;  
    • Conclusions et recommandations;
      • Annexes : entretiens réalisés, documents exploités, exemples d’outils mobilisés,
    1. Honoraires du consultant et frais opérationnels

    Les honoraires du consultant chargé de la mission d’évaluation seront fixés en adéquation avec le budget disponible. Un per diem sera fixé par le RAET pour couvrir les frais opérationnels, tels que les frais de transport local et dans les régions.

Critères d'éligibilité

  • résident en Tunisie
  • expert en évaluation de projets de développement
  • spécialiste en protection de l’enfance et renforcement des organisations de la société civile
  • une parfaite maitrise des langues arabe et française et de bonnes capacités rédactionnelles.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 6 janvier 2020


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo