Exprimer mon avis

L’Agence des Villes et Territoires Méditerranéens durables (AViTeM) lance un concours photo  » FLASHMED «  Retour vers les opportunités



Échéance

30 Avril 2015 Il y a 6 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis
Domaines concernées par cette opportunité: Echanges culturels

FLASHMED : le concours photo de l’AViTeM continue jusqu’au 30 Avril

Photographiez et partagez votre regard sur la ville méditerranéenne !
Vos photos pourront être sélectionnées pour une exposition itinérante tout autour de la  Méditerranée.

A vos Flashs ! Prêts ? Méditerranée !

 

concours avitem

 

L’Agence des Villes et Territoires Méditerranéens durables (AViTeM) donne la parole aux jeunes générations sur le futur de la Méditerranée à travers un défi artistique et citoyen lancé aux moins de 28 ans.

A travers 4 thématiques & 5 photos à réaliser seul(e) ou en équipe, les participants sont invités à exprimer leur vision de la Méditerranée, son futur et leurs espérances.

Article 1 – L’Agence des villes et territoires méditerranéens durables, Groupement d’Intérêt Public, 112 boulevard des Dames, 13002 Marseille, organise un concours photographique, libre et gratuit.

Article 2 – Le concours se déroule du 1er octobre 2014 au 30 avril 2015 (période de réception des clichés ; les photos peuvent avoir été prises avant cette période).

Article 3 – Ce concours est gratuit et ouvert à tous les photographes amateurs âgés de moins de 28 ans (à l’exclusion des membres du jury et des structures organisatrices et partenaires).

Article 4 – Les participants pourront répondre individuellement ou collectivement en équipe (« nationale » ou « internationale ») de 4 personnes maximum.

Article 5 – Le candidat (seul ou en équipe) répondra au concours par la présentation d’un portfolio constitué de 5 photos, une (et une seule) photo pour chacun des thèmes suivants :

1. « la ville d’en face »
La Méditerranée : imaginaire collectif ou mythe au sens propre ? Une certitude, les deux rives renvoient tout autant à une identité commune qu’à la référence à un ailleurs, hors d’atteinte, imaginé ou difficile à se représenter. A partir du regard sur sa ville, quel regard porte-t-on sur la ville d’en face ? Pour une réflexion et une expression sur la construction d’un espace commun euro-méditerranéen, les participants des deux rives penseront la ville d’en face.

2. « ma ville vue de la mer / ma mer vue de la ville »
Le littoral est un projet fédérateur pour la Méditerranée. Au Nord comme au Sud, les communes littorales font face à des conflits d’usages entre la population résidente, la population touristique et la nécessité de préserver l’environnement. Les villes côtières connaissent de très fortes pressions où la population ne cesse d’augmenter et où les terres s’artificialisent de plus en plus. Les participants auront à porter un regard sur la gestion de leur littoral et sur ces pressions urbaines croissantes.

3. « pouvoirs et citoyens »
Au lendemain des Printemps arabes et des mouvements sociaux des jeunes indignés en Europe, un nouveau partenariat euro-méditerranéen fondé sur des principes éthiques de bonne gouvernance, de transparence et de participation citoyenne est en marche. La ville devient l’expression d’initiatives citoyennes à travers la réappropriation de l’espace public. Les participants devront penser la ville en tant qu’espace de vie dans lequel ils ont un rôle à jouer, un rôle de citoyen.

4. « ville et changement climatique »
Le changement climatique induit différents bouleversements : inondations, coulées de boue, augmentation probable du niveau de la mer, risques sismiques, désertification… La ville, lieu de concentration des hommes et des activités, est particulièrement vulnérable au changement climatique mais elle est également créatrice de solutions innovantes pour y faire face. Entre initiatives citoyennes et initiatives des autorités publiques, les participants réfléchiront à l’adaptation de la ville méditerranéenne au changement climatique, à une ville méditerranéenne plus durable ?

5. une photo-portrait au format libre du photographe (seul ou en équipe)

 

Article 6 – Les participants du concours doivent être dépositaires des droits liés à l’image et avoir l’autorisation des personnes identifiables sur la photo.
En participant à ce concours, vous concédez à l’Agence des villes et territoires méditerranéens durables votre droit à l’image sans contrepartie financière. Ce droit s’exercera dans le cadre de la politique de communication, d’information, de publication de l’Agence des villes et territoires méditerranéens durables. Vous autorisez le stockage, la reproduction, et la diffusion de ces photographies pour une communication au public sur internet, notamment sur le site web ou sous tous supports, soit sous la forme de documents imprimés, articles, publications, brochures, affiches. Le nom de(s) auteur(s) sera cité.

Article 7 – Les photos pourront faire l’objet d’une exposition en automne 2015 à Marseille, puis à Nice et Toulon et dans d’autres villes méditerranéennes.

Article 8 – Plusieurs prix seront remis : Prix du Grand Jury pour le meilleur portfolio, Prix du public pour la meilleure photo, Prix des jeunes pour chacune des 4 thématiques.
Parmi les prix :

 

Les jurys seront constitués par les organisateurs. Les gagnants seront désignés et les prix remis en juin 2015 à Marseille.

 

Les soumissions seront reçues jusqu’au 30 avril 2015 et le palmarès sera dévoilé en juin 2015.

Critères d'éligibilité

  • Ce concours est ouvert à tous les moins de 28 ans

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Plus d'informations

Lien de l'opportunité

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 6 avril 2015


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo