Exprimer mon avis

L’Association Tunisienne de la Santé de la Reproduction recrute un Consultant Retour vers les opportunités



Échéance

20 Mars 2016 Il y a 5 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis

Contexte

L’Examen périodique universel (EPU) a été créé le 18 juin 2007, lorsque le Conseil du Droit de l’Homme (CDH) a adopté son propre « programme de renforcement des institutions. Par ce mécanisme, la situation des droits de l’homme de tous les pays membres de l’ONU est examinée tous les quatre ans et demi. 42 États sont examinés par année lors de trois sessions de l’EPU de 14 pays chacune. Ces sessions se tiennent généralement en janvier/février, avril/mai et octobre/novembre. L’EPU offre une place inédite à la société civile en lui permettant de nombreuses opportunités de plaidoyer et de participation à la mise en œuvre des obligations en matière de droits humains.

L’EPU est un cycle complet qui comprend 3 étapes :

  1. La préparation à l’examen par la rédaction du rapport national et des autres parties prenantes ;
  2. L’examen de la situation des droits de l’homme du pays examiné ;
  3. La mise en œuvre, entre deux examens (4,5 ans), par l’État examiné des recommandations reçues et des engagements volontaires pris.

Rôle des ONG dans l’EPU

L’Examen Périodique Universel est une procédure interétatique. Cependant, malgré un rôle limité lors de l’examen, les Organisations Non Gouvernementales (ONG) ont diverses possibilités de participer et d’influer sur le processus de l’EPU.

La participation des ONG à l’EPU peut prendre cinq formes principales :

  • Participer aux consultations nationales organisées par l’État examiné ;
  • Soumettre des informations sur la situation des droits de l’homme dans le pays concerné ;
  • Faire du plaidoyer auprès des États examinateurs ;
  • Prendre la parole au Conseil des droits de l’homme lors de l’adoption du rapport ;
  • Veiller à la mise en œuvre par l’État examiné des recommandations de l’EPU.

Rôle et contribution de l’Association Tunisienne de la Santé de la Reproduction/ ATSR

Dans le cadre de l’UPE,  l’ATSR en tant qu’organisation de la société civile prévoit de s’engager dans le processus de réflexion et d’une meilleure connaissance sur les Droits en Santé Sexuelle et Reproductive (DSSR) en Tunisie, ce à travers la réalisation d’un rapport fondé sur une recherche documentaire sur l’état des lieux de la situation des DSSR en Tunisie conduite selon une approche participative incluant des partenaires clés institutionnels et de la société civile concernés. Cette approche sera également une opportunité qui permettra de créer une coalition d’ONG sensible à la promotion des DSSR.

De même, l’ATSR saisira les instances nationales chargées de l’élaboration du rapport national à soumettre à l’UPE, afin de lui permettre d’être impliqué activement dans le processus d’élaboration du dit rapport organisé par la Commission Interministérielle des Droits de l’Homme et le Haut-Commissariat des Droits de l’Homme.

L’ATSR, dans le cadre de sa stratégie de plaidoyer, notamment sur les ODD et les DSSR avec la participation des départements ministériels concernés, des  personnes ressources et des représentants de la société civile.

Objectifs:

  • Engager la participation active de l’ATSR en tant qu’ONG leader des droits en SSR dans le processus de consultations sur les droits de l’homme en Tunisie, notamment sur les droits en SSR en tant que droit Humain fondamental.
  • Réaliser un rapport sur la situation des DSSR en Tunisie à travers une approche participative.
  • Créer une coalition d’ONG pour la défense des DSSR.

Les tâches du consultant 

Le Consultant sera responsable de :

  • La conduite de la mission de l’ATSR quant à la démarche méthodologique.
  • La participation à la constitution de la coalition des ONG nationales.
  • La participation à la rédaction du rapport de la société civile sur l’EPU.
  • La collecte des informations, la restitution et l’analyse des données .
  • Suivi de l’implémentation des recommandations des EPU précédents.
  • La production d’un rapport.

Résultat attendu: Un rapport sur la situation des Droits en SSR en Tunisie réalisé et diffusé.

Durée: Mars à Juin 2016

La supervision administrative de la mission sera  sous la responsabilité de l’ATSR .

Critères d'éligibilité

  • Spécialiste en sciences sociales, Droit, Droits SSR
  • Avoir des connaissances approfondies en : Système et politiques de santé ainsi que des SSR en Tunisie, Droits humains, notamment Droits en Santé Sexuelle et Reproductive et Expert de Société civile.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 15 mars 2016


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo