Exprimer mon avis

L’Association de Sauvegarde de la Médina de Tunis (ASM) recrute un(e) Consultant(e) chargé(e) de l’enquête liée au projet « Campagne de sensibilisation auprès des jeunes du quartier historique de la Médina de Tunis contre la consommation de substances toxiques » Retour vers les opportunités



Échéance

08 Décembre 2016 Il y a 4 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis

 

 

Lieu d’affectation : Tunis

Durée : 2 mois, année 2017

Unité Organisationnelle : Association de Sauvegarde de la Médina de Tunis (ASM)

 

Présentation

Le projet « Campagne de sensibilisation auprès des jeunes du quartier historique de la Médina de Tunis contre la consommation de produits psychotropes », est un programme mené par l’Association de sauvegarde de la Médina (ASM) avec l’appui de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF)et le soutien financier de la ville duLuxembourg. En adéquation avec la mission de cohésion sociale chère à l’ASM depuis sa création en 1967, ce projet vise la prévention, la protection et la réinsertion de la jeunesse du quartier historique de la Médina de Tunis via une vaste campagne de sensibilisation.

Il tend à mettre en garde les jeunes (collégiens et lycéens) de la Médina de Tunis contre les dangers liés à la consommation de substances toxiques (drogue, alcool, tabac), véritable bombe à retardement sanitaire. Ce projet a pour ambition de mettre en place un programme éducatif de prévention pour sensibiliser ces jeunes aux comportements de dépendance induits par l’usage de psychotropes et les amener ainsi à éviter des attitudes addictives, forcément marginalisantes. Ce projet s’appuiera sur un programme de responsabilisation incluant :

  • Une instruction éthique et médicale avec des responsables des milieux éducatifs, des experts en toxicologie et des acteurs de la société civile : Les jeunes pourront y acquérir des connaissances pratiques et des conseils pertinents. Leur attention sera attirée tout particulièrement sur les effets dévastateurs de la consommation de substances psycho-actives et/ou illicites sur la santé (risques d’infection liés aux injections, maladies cardio-vasculaires, cancers, décès prématurés…) et sur les perspectives d’avenir (casier judiciaire terni, future vie active compromise, précarité et déshérence…) ;
  • Des propositions de tremplins éducatifs en guise de canalisation des jeunes vers des activités dérivatives socioculturelles dans leurs quartiers. L’implication des jeunes aux projets et activités de revitalisation de la Médina par leur incitation à la fréquentation de structures (qui sont des monuments restaurés et réaffectés à des fonctions artistiques, culturelles ou sportives) et leur initiation à des nouvelles disciplines, pourraient être un outil très efficace d’orientation et d’insertion pour les jeunes du quartier : Elle aurait comme vertu de les détourner du fléau de toxicomanie (ou de tabagisme ou d’alcoolisme)  et  des comportements auto-destructeurs qu’il induit et de les amener à retisser le lien avec leur quartier et d’accentuer le rôle social de ces espaces

Pour ce faire, L’ASM envisage de collaborer avec des établissements et structures (para) scolaires de la Médina de Tunis, des associations de prévention et de rééducation, des représentants du ministère de la santé et de l’éducation ainsi que la société civile  en vue de la concrétisation des activités suivantes:

  1. Etablir des accords de coopération avec les chefs d’établissements scolaires (durée prévue de l’action : 1 mois) ;
  2. Réaliser des enquêtes auprès des jeunes pour évaluer l’ampleur de la consommation de pscychotropes chez les jeunes dans les lycées choisis de la Médina de Tunis.et présentation des résultats (durée prévue :1 mois) ;
  3. Organiser des ateliers de formation pour mieux cerner les états d’âme des lycéens (problèmes d’identité, appréhensions, idéaux…) et définir les contours de la logique psycho-sociétale dans laquelle ils s’inscrivent. Il s’agira d’examiner les facteurs qui poussent à l’usage de la drogue (pauvreté, exclusion sociale, insécurité, goût de l’interdit…) et de repenser collégialement au système de lutte contre l’usage des psychotropes. L’accent sera mis sur l’effet de désocialisation lié à l’abus de consommation de drogue : à cet effet, le témoignage d’anciens toxicomanes ayant décroché et réussi leur réinsertion sociale serait particulièrement édifiant… – (durée prévue de l’action : 1 mois) ;
  4. Mener une campagne de sensibilisation et une foire d’activités extrascolaires et des ateliers de débats avec mise en place de démonstrations et d’outils de prévention (expositions débats…). Une approche inclusive associera des lycéens de différents établissement, qui au terme d’un concours, verront leurs posters affichés dans des parcours de la Médina et leurs spots publicitaires diffusés sur les réseaux sociaux. – (durée prévue de l’action: 4mois).
  5. Procéder à évaluation de l’impact de la campagne et préparer un rapport final du projet – (durée de l’action: 1 mois).

Les campagnes de sensibilisation et de prévention seront dirigées à tous les lycées. L’enquête et les ateliers concerneront des établissements présélectionnés au nombre de six.

Les objectifs de cette étude sont les suivants :

  • Définir le(s) profil(s) des jeunes (15-17 ans) en situation de vulnérabilité ou consommateurs de drogues ;
  • Déterminer les facteurs susceptibles de favoriser la vulnérabilité chez les jeunes ;
  • Identifier les principaux comportements à risque chez les jeunes et les contraintes entravant leur intégration dans leur environnement ;
  • Définir les besoins des jeunes en matière d’accompagnement sanitaire et sociale ;
  • Identifier des axes d’intervention en vue d’un meilleur accompagnement des lycéens en situation de vulnérabilité ou consommateurs de drogues ;
  • Élaborer des recommandations en vue d’une meilleure intégration des besoins et visions des lycéens dans les politiques et les programmes scolaires.

Résultats attendus de l’étude :

  • La production d’un rapport, résultat de l’enquête à mener sur l’ampleur de la consommation des produits psychotropes chez les jeunes dans les lycées choisis de la Médina de Tunis ;
  • L’Initiation d’un partenariat entre les associations de prévention et de rééducation et les lycées de la Médina ;
  • La sensibilisation de 1000 lycéens à travers les activités prévues dans la foire ;
  • Le développement d’outils de communication réplicables dans d’autres arrondissements communaux.

Résultats attendus de la consultation :

  • Une méthodologie détaillée de l’étude sera développée et présentée au comité de pilotage pour validation ;
  • Une revue documentaire pertinente sera réalisée (Etudes pertinentes nationales et régionales, documents officiels…) ;
  • Une enquête de terrain représentative auprès des cadres du milieu scolaire sera réalisée ;
  • Une enquête de terrain qualitative auprès des acteurs du secteur sera réalisée ;
  • Un rapport comprenant une analyse approfondie du matériel récolté et des propositions concrètes (programmes, stratégie, plaidoyer) sera élaboré, discuté et diffusé.

Organisation Générale du poste :

Le(a) Consultant(e) externe chargé(e) de l’enquête est responsable du développement et de la réalisation des différentes activités prévues dans le projet « Campagne de sensibilisation auprès des jeunes du quartier historique de la Médina de Tunis contre la consommation de substances toxiques » et inhérentes à l’enquête qui sera menée auprès des jeunes du quartier historique de la Médina.

Le(la) Consultant(e)(e) externe conçoit et appuie la planification et la gestion de l’enquête menée dans le cadre du programme en étroite collaboration avec l’équipe de l’ASM.

Le(la) Consultant(e) Chargé(e) de l’enquête du projet contribue à la génération des connaissances substantielles par la compilation, la synthèse et l’analyse des données relatives au projet.

Modalités de travail et supervision :

La supervision administrative et technique est sous la responsabilité du comité de coordination constitué de l’équipe de l’Association de Sauvegarde de la Médina de Tunis (ASM)sous la direction de son Directeur général, en lien avec la méthodologie établie en concertation avec le Comité de Pilotage du projet.

Tâches du(de la ) consultant(e) :

  • Lecture des documents relatifs à la consommation de drogues en Tunisie qui lui seront remis par ASF ;
  • Élaboration du protocole de l’enquête ;
  • Élaboration d’un calendrier de l’étude ;
  • Recensement et analyse des travaux ayant trait à la consommation de drogues en Tunisie ;
  • Préparation de documents substantiels nécessaires à l’équipe de recherche;
  • Sélection des enquêteurs, d’un commun accord avec les partenaires de l’étude ;
  • Préparation d’un lexique des termes utilisés dans le questionnaire à l’intention des enquêteurs ;
  • Préparation du programme et réalisation de la formation des enquêteurs et superviseurs sur le terrain ;
  • Pilotage de la phase test du questionnaire et validation finale du questionnaire ainsi que de la méthodologie de l’enquête ;
  • Participation aux réunions de suivie de la réalisation de l’étude ;
  • Élaboration du questionnaire et du protocole de l’enquête ;
  • Définition des critères de l’échantillonnage, en étroite collaboration avec le statisticien-informaticien,
  • Formation des enquêteurs, en étroite collaboration avec le statisticien-informaticien ;
  • Suivi du testing du questionnaire, en étroite collaboration avec les superviseurs du travail de terrain ;
  • Analyse des données collectées ;
  • Élaboration du rapport provisoire de l’étude ;
  • Participation à l’organisation d’un séminaire de validation des résultats ;
  • Finalisation du rapport de l’étude.

Zones ciblées/population visée :

Zone : à déterminer par le consultant en collaboration avec les directeurs des écoles de la Médina.

Population : à déterminer avec l’équipe du(de la) consultant(e).

Période et durée de la consultation :

La consultation se déroulera sur une période de 2 mois s’étendant du début janvierà la fin février 2017.

Financement de la consultation et honoraires du(de la ) consultant(e) :

Les indemnisations de déplacement, séjour et de restauration seront à la charge du (de la)  consultant(e) et non sur le budget de l’exécution de l’enquête,

Le paiement des honoraires interviendra en 3 tranches :

  • 20% à la signature du contrat.
  • 40% lors de la remise d’un rapport de finalisation de la partie terrain.
  • 40% lors de la remise du rapport final de l’étude.

 

Seules les candidatures répondant aux critères seront retenues.

 

Critères d'éligibilité

  • Docteur en sciences sociales, spécialiste dans la réalisation des études nationales
  • Expérience dans la coordination de projet de recherche
  • Expérience relevant de travail de terrain et d’animation de groupes, notamment avec l’utilisation de techniques participatives
  • Bonne capacité d’écoute et de dialogue
  • Très bonne capacité rédactionnelle en français et en arabe (oral et écrit)
  • Une expérience de travail avec la société civile et les jeunes sera un atout

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 2 décembre 2016


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo