Exprimer mon avis

L’Association Femme et Citoyenneté (AFC) et son partenaire la Fondation espagnole CIDEAL recrutent un(e) facilitateur(trice) pour animer un atelier pour la mise en place d’un comité de coordination Retour vers les opportunités



Échéance

09 Avril 2017 Il y a 4 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Le Kef

Cadre de la consultation

L’Association Femme et Citoyenneté et son partenaire la Fondation CIDEAL agissent depuis 2013 dans le Nord-ouest Tunisien pour mettre fin à la violence contre les femmes.

Le projet « MANARA » financé par le Fonds d’Affectation spéciale des Nations Unies pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes (UNFT), constitue une seconde phase de leur intervention dans le Gouvernorat du Kef. Il s’articule autour du Centre Manara, principale structure offrant des services d’écoute et de prise en charge intégrés pour les femmes survivantes de violences (FSV) conjugales dans le nord-ouest Tunisien.

L’objectif  de ce nouveau projet est que les femmes survivantes de violences conjugales qui accèdent aux services du centre Manara et des prestataires de services sociaux, de santé et du personnel en uniforme dans le gouvernorat du Kef expérimentent une amélioration de leur sécurité, santé et bien être.

Les principaux axes d’intervention sont: l’amélioration des prestations de service, le renforcement institutionnel, la prévention de la violence à travers la mobilisation communautaire et l’implication des hommes.

Dans le cadre de son axe dirigé à l’amélioration des prestations de service, le projet prévoit de renforcer la coordination entre les prestataires  en matière de prévention et prise en charge des femmes survivantes de violence conjugale par la création d’un comité de coordination locale. Ce comité sera composé de représentant-e-s (points focaux) des services sociaux, des affaires sociales, de la police et  de la garde nationale du gouvernorat du Kef.  L’AFC est à la recherche d’un-e facilitateur-trice pour animer un atelier pour la mise en place de ce comité.

Les objectifs de l’atelier

L’atelier a pour objectif général de contribuer à la mise en place d’uncomité de coordination locale de prévention de la VFF et prise en charge des femmes survivantes, et plus spécifiquement de:

  • partager et échanger leurs visions sur la prévention et la lutte contre la VFF;
  • clarifier les prérogatives, responsabilités et rôles de chacun et chacune des prestataires et de leurs institutions dans la prévention de la VFF et  la prise en charge des femmes survivantes de violences;
  • définir le cadre et les règles de fonctionnement du comité: valeurs et principes,  rôles, missions, fréquence des réunions, organisation, mandat,etc.
  • renforcer la cohésion entre les membres du comité;

Le groupe cible

L’atelier se dirige à 10 points focaux, désignés par leur institution pour intégrer le comité de coordination local: 1 représentant-e de la garde national, 1 représentant-e de la police, 2 représentant-e-s des affaires sociales, 2 représentant-e-s de la santé, 1 représentant-e de l’ONFP, 1 représentante du Ministère des Affaires de la Femme, 1 représentante de la délégation de l’enfance et 1 représentante du centre Manara

Les activités à mener

Le/la  facilitateur-trice devra :

  • élaborer un programme d’animation d’un atelier de 3jours;
  • concevoir et proposer une méthodologie selon une démarche participative et recourant aux approches pédagogiques appropriées ;
  • produire un rapport de l’atelier

La méthodologie

Le/la  facilitateur-trice aura recours  à une approche participative et une pédagogie active basée sur l’expérience et le vécu des participantes.

La mission sera menée en conformité avec les principes énoncés dans le document de l’OMS Priorité́ aux femmes: Principes d’éthique et de sécurité́ recommandes pour les recherches sur les actes de violence familiale à l’égard des femmes.

Les livrables

Le/la facilitateur-trice fournira les produits suivants:

  • le programme détaillé de l’atelier;
  • un rapport d’atelier;
  • La charte (cadre institutionnel et règlement) du comité validé par les membres.

Durée, lieu de la consultation et honoraires

  • La mission de formation se réalisera durant le mois de mai 2017.
  • La durée de l’atelier sera de 3 jours

Le paiement des honoraires se fera en deux tranches comme suit :

Évaluation

Le comité technique tiendra compte des propositions techniques et financières selon la méthode suivante :

Evaluation technique des offres :seront éliminées à l’issue de cette phase toutes les offres ayant obtenu une note technique inférieure à la note technique minimale de 700 points qui représente 70% des points totaux de la proposition technique (notée sur 1000 points).

Critères d'éligibilité

  • Diplôme universitaire supérieur en sciences sociales et/ou humaines
  • Connaissances des thématiques: genre et violences fondées sur le genre
  • Expérience en matière de facilitation d'atelier et mise en place de réseau
  • Une expérience dans l’utilisation d’approches participatives et des techniques de formation adaptées pour les adultes
  • Avoir une expérience de travail dans le milieu associatif et une bonne connaissance des dynamiques de la société civile
  • Avoir de bonnes capacités de communication et d’animation en arabe, et d’excellentes capacités de rédaction en Français.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 27 mars 2017


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo