Exprimer mon avis

L’association Avocats Sans Frontières (ASF) recrute Gestionnaire de projet (H/F) Retour vers les opportunités


Avocats Sans Frontières Tunisie

Lance   Offre d'emploi

Échéance

03 Janvier 2016 Il y a 5 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis

L’organisation

Avocats Sans Frontières (ASF) est une ONG internationale basée à Bruxelles dont l’objectif est de contribuer à la réalisation d’une société juste et équitable, dans laquelle le droit est au service des groupes les plus vulnérables.

Avocats Sans Frontières a des missions permanentes au Burundi, en RDC, en Ouganda, au Tchad, au Népal, au Maroc et en Tunisie. Des projets transnationaux sur la justice pénale internationale et l’accès aux droits économiques et sociaux sont développés depuis le siège de l’association à Bruxelles, en synergie avec les missions permanentes. Afin de garantir l’efficacité et la durabilité des ses projets, ASF travaille en étroite collaboration avec les avocats et la société civile.

En Tunisie

Active en Tunisie depuis Février 2012, ASF vise à renforcer les acteurs de la société civile travaillant dans le secteur de l’aide légale, de la justice transitionnelle et de la mise en place des réformes, afin de les aider à améliorer la qualité de leurs services et l’efficacité de leur action, et pour participer aux réformes de la Justice entamées en Tunisie.

C’est dans ce contexte que travaille actuellement la mission d’Avocats Sans Frontières en Tunisie, par la mise en œuvre de plusieurs projets en partenariat avec des acteurs tunisiens (ONG de droits humains et professionnels du droit) : il s’agit à la fois de les accompagner dans la réforme de la justice, dans la réalisation de la justice transitionnelle, dans le respect et la défense des droits humains, dans la protection des acquis constitutionnels avec un accent particulier sur les droits économiques et sociaux.

Aujourd’hui ASF recherche un/e gestionnaire pour son nouveau projet « Kachef al Maskout Anhou (Briser le tabou) : lutter contre la traite des êtres humains en Tunisie » mis en œuvre avec son partenaire, le Forum Tunisien pour les droits économiques et sociaux.

Fonction générale

Le/La Gestionnaire de projet travaille sous la supervision directe de la Coordinatrice du programme « Droits et développent » et sous la supervision générale du Chef de mission adjoint.

Principales responsabilités

Le/La Gestionnaire de projet est en charge de la mise en œuvre des activités prévues par le projet. Il/Elle sera responsable de :

  • Organiser le planning de travail
  • Gérer le volet administratif du projet (invitations aux formations, gestion de la liste des participants et des per diems, réunions, conférences, prise de RDV avec les autorités ou avec les partenaires, collecte des pièces comptables, …)
  • Piloter les activités du projet et les adapter à l’évolution du contexte (état d’avancement, affectation des moyens)
  • Suivre l’état des dépenses selon le budget prévisionnel
  • Participer à la réunion mensuelle avec l’AFL (Administrateur Financier et Logistique) sur le suivi budgétaire
  • Organiser, réguler, coordonner les moyens nécessaires pour la réalisation des activités en prenant en compte les aspects humains, matériels, environnementaux et financiers.
  • Identifier et connaître les différentes parties prenantes du projet
  • Appuyer tout le travail de reporting et rédiger des rapports sur le déroulement des activités, de suivi mensuels semestriels et l’élaboration des rapports de l’évaluation à mi-parcours et finale du projet
  • Appuyer l’élaboration de la stratégie de plaidoyer et le travail de la chargée de plaidoyer
  • Appuyer la veille politique et juridique relative au sujet du projet
  • Assurer la communication et la visibilité du projet, en travaillant avec la chargée de communication
  • Et sera chargé(e) de toute autre tâche pertinente au regard de la bonne exécution des projets, demandée par la Coordinatrice du programme, par le Chef de Mission adjoint ou par le Chef de Mission (notamment la participation à des ateliers ou séminaires, la traduction de documents, la représentation en réunion, …).
  • Développer la concertation entre les partenaires et les autres parties prenantes et faciliter le dialogue et la collaboration entre la coordinatrice du programme et les partenaires
  • Développer la participation des acteurs locaux
  • Développer un système d’évaluation et/ou d’étude d’impact et capitaliser les résultats de l’évaluation
  • Communiquer en interne auprès de son équipe, ses collaborateurs, sa hiérarchie

 

Conditions

  • Contrat de travail à durée déterminée de 12 mois (renouvelable)
  • Période d’essai de trois mois renouvelable 1 fois.
  • Salaire de 962,00DT à 1545,00DT nets par mois selon grille de salaire d’ASF, prenant en compte l’expérience professionnelle et les années d’étude
  • 18 jours de congés payés par an et 24 à partir de la deuxième année de contrat.

Critères d'éligibilité

  • Titulaire d'une licence en droit, sciences politiques ou autre domaine pertinent (Essentiel)
  • Expérience d’au moins 2 ans dans le domaine de la Justice ou des droits humains en Tunisie (Essentiel)
  • Expérience dans les domaines des droits économiques et sociaux (Essentiel)
  • Connaissance générale de la problématique de la traite des personnes et du cadre international et national pour y faire face (Essentiel)
  • Excellente maîtrise de l'arabe et du français (écrit et oral) (Essentiel)
  • Bonnes capacités rédactionnelles et d’analyse, et esprit de synthèse (Essentiel)
  • Maîtrise de l’outil informatique, notamment les logiciels usuels (Word, Excel, Outlook, Power point etc.) (Essentiel)
  • Esprit d’équipe (Essentiel)
  • Rigueur, flexibilité, persévérance et sens de la diplomatie et de la négociation (Essentiel)
  • Habilité de communication (orale et écrite) (Essentiel)
  • Prise d’initiatives et autonomie (Essentiel)
  • Disponible pour faire des nombreux déplacements à l’intérieur du pays (Essentiel)
  • Master en droit (Désirable)
  • Expérience et connaissance du fonctionnement d’une organisation de la société civile (Désirable)
  • Expérience dans le domaine de la traite des personnes, en Tunisie ou dans un autre contexte (Désirable)
  • Pratique courante de l'anglais (Désirable)
  • Connaissance des régions ciblées par l’action : Monastir, Kasserine, Kairouan et Sliana (Désirable)
  • Expérience en plaidoyer (Désirable)

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 7 décembre 2015


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo