Exprimer mon avis

L’association Article 19 lance un appel à candidatures pour la réalisation d’un film documentaire Retour vers les opportunités


ARTICLE 19

Lance   Appel à candidatures

Échéance

13 Juin 2016 Il y a 5 ans

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis

Réalisation d’un film documentaire du projet :

Utilisation de droit d’accès à l’information pour améliorer l’accès des femmes rurales

à un service de santé de qualité

I. Contexte et justification

Le droit d’accès à l’information consacré, légalement, depuis l’adoption de décret-loi n ° 41 de 26 Mai 2011, montre une grande faiblesse dans sa mise en oeuvre et les citoyens restent mal informés soit par la diffusion proactive de l’information ou en réponse à leurs demandes. Les citoyens, les organisations de la société civile et les journalistes ne sont pas très conscients de l’importance d’utiliser leur droit d’accès à l’information et ceux qui l’utilisent, trouvent beaucoup de difficultés dans le traitement de leurs demandes.

Les organismes publics, en particulier à l’échelle régionale, n’avancent pas beaucoup dans la publication des informations sur leurs sites web d’une manière proactive. Le nombre de demandes d’accès à l’information reste très faible par rapport aux autres pays. Mais même pour ce nombre réduit, il y a beaucoup de difficultés liées au traitement et aux réponses à ces demandes.

Malgré les avancées au niveau du cadre juridique et institutionnel régissant le DAI avec l’art 32 de la nouvelle constitution et la nouvelle loi organique N°2016-22 du 24 Mars 2016, l’implémentation de ce droit en généralisant son utilisation pour tous les citoyens surtout pour la population et les groupes vulnérables y compris la femme rurale reste un défi. Le DAI n’est pas une fin en soi mais ce droit devrait être utilisé pour améliorer les autres doits économiques et sociaux des citoyens notamment dans les secteurs vitaux à l’instar du secteur de la santé.

ARTICLE 19 Tunisie en tant qu’organisation internationale indépendante, apolitique et sans but lucratif, créée en 1987 à Londres, disposant de bureaux régionaux dans plusieurs pays dont notamment, la Tunisie, en vertu de son mandat, oeuvre pour la défense et la promotion de la liberté d’expression et du droit d’accès à l’information.

Étant donné qu’un accord de Partenariat entre la DGRPA et ARTICLE 19 Tunisie en vue d’implémenter le droit d’accès à l’information a été signé entre les deux parties en date du 26/12/2014,

Étant donné que l’accès à l’information s’inscrit comme étant une priorité de travail pour ARTICLE 19 en Tunisie,

Étant donné qu’ARTICLE 19 Tunisie a lancé son projet « Utilisation de droit d’accès à l’information pour améliorer l’accès des femmes rurales à un service de santé de qualité », qui s’étale sur deux ans et qui couvre les gouvernorats de Gafsa, Tozeur et Kebilli. Le projet couvre trois gouvernorats de la région du Sud-ouest de la Tunisie qui sont parmi les gouvernorats les plus défavorisés en termes de couverture sanitaire.

Les informations sur la santé est une condition préalable à l’amélioration de la qualité du service rendu. Le citoyen doit disposer d’informations précises et fiables, dans un délai raisonnable, sur les services des fournisseurs de services de santé comme par exemple les équipements disponibles, les services, les médecins et les spécialités disponibles, les médicaments, les procédures, les délais, les coûts et toute autre information pertinente. Cela est valable pour tout citoyen mais devient plus nécessaire pour les groupes vulnérables ou marginalisés surtout dans les régions les plus démunies.

Le projet vise à:

  • Développer des outils et des mécanismes pour renforcer la divulgation proactive de l’information par les fournisseurs de services de santé identifiés dans la région sud-ouest de la Tunisie
  • Renforcer la demande d’informations par les bénéficiaires des services de santé, en particulier par les femmes rurales.
  • Améliorer la qualité des services rendus selon les besoins exprimés par les femmes rurales

Le projet comprend les aspects liés à la sensibilisation, le renforcement des capacités, le développement d’outils électroniques, le plaidoyer et la campagne médiatique.
Les activités de plaidoyer et de médiatisation visent à utiliser les informations obtenues pour une plus grande transparence et responsabilisation du secteur de la santé dans la région.
Le projet vise la mise en oeuvre de la loi d’accès à l’information et l’établissement de mécanismes de consultation du public par les fournisseurs de services de santé dans la région afin de démontrer l’importance du DAI pour améliorer le droit à la santé comme un droit fondamental et de renforcer le développement régional .

II. Objectifs et résultats attendus

L’objectif de la prestation est : Réaliser un film qui présente le projet : ‘Utilisation de droit d’accès à l’information pour améliorer l’accès des femmes rurales à un service de santé de qualité’
Cette couverture inclue de filmer tous les évènements relatifs au projet en plus de faire des interviews d’une personne de chaque partie prenante de chaque évènement.
Les parties prenantes sont :

  • L’effectif d’ARTICLE 19 Tunisie
  • Les consultants du projet
  • Les journalistes
  • Les officielles
  • Le corps médical
  • La société civile

Le produit attendu est un film documentaire de 10 minutes maximum, fini et mastérisé, livré sur des supports DVD mais aussi envoyer par mail. Ce produit sera livré 25 jours maximum après la fin du projet.

III. Description du contenu

  • Il s’agit ainsi à travers ce film documentaire d’illustrer les messages clés suivants :
    o L’évolution et la compréhension des parties prenantes de l’enjeu du projet
    o L’éducation et le développement des parties prenantes tout au long du projet
    o Le rôle pour les parties prenantes du projet dans la région dans l’amélioration de la reddition de comptes et une meilleure information sur la santé
  • Le projet en entier comprenant 20 conférences de presse et sessions de formation.
  • Le projet se passera dans trois gouverneras différents (Tozeur, Gafsa, Kébili) avec la répartition suivante :
    – Tozeur : 6 Conférences
    – Gafsa : 6 Conférences
    – Kébili : 6 Conférences
    – Tunis : 2 Conférences

Remarques complémentaires :

  •  Langues : les personnes seront interviewées dans la langue qu’elles maîtrisent. Un sous-titrage en anglais sera effectué.
  • Copyright : toutes les productions dans le cadre de ce contrat sont destinées à être distribuées gratuitement et seront la propriété des commanditaires.
  • Les commanditaires de ce film tiendront à la disposition du prestataire choisi l’ensemble des informations nécessaires à la réalisation du synopsis et au tournage de ce film.

Modalités de réalisation

Pendant toute la durée de réalisation du documentaire, le prestataire retenu travaillera en étroite collaboration avec le responsable de la communication d’ARTICLE 19 Tunisie et le chargé de la coordination du projet.

Le prestataire veillera à obtenir une validation formelle des commanditaires du film documentaire à chacune des étapes requises

1. Développement d’un synopsis :

Le prestataire propose, sur la base des travaux déjà réalisés (études, supports audiovisuels existants, rapports, etc.) et des discussions avec les différents partenaires du projet, un synopsis pour le film.

2. Repérages
Sur la base du synopsis validé, le prestataire effectue un repérage sur les lieux de tournage, la veille de chaque événement, choisis en collaboration avec les commanditaires. Il livre à l’issue de ce repérage un planning du tournage.

3. Tournage
Le lieu de réalisation du film est laissé à l’appréciation du prestataire qui effectue la réalisation du tournage (prises d’image, interviews sur le terrain auprès des parties prenantes concernés par l’expérience qui devront apparaître dans la vidéo). A l’issue du tournage, le prestataire envoie un transcript du documentaire avant montage pour validation des commanditaires.

4. Finalisation
Après avoir recueilli les remarques des commanditaires sur la première version du documentaire monté, le prestataire intègre les modifications nécessaires et réalise le montage final des vidéos. La société de production envoie vidéo et transcript final.

5. Envoi des produits finaux
Le film et le transcript en versions originale sous-titré en anglaises sont livrés (par mail et sur support DVD)

IV. Livrables

Le prestataire retenu pour la réalisation du film devra livrer aux commanditaires :

  • Un spot de ¾ minutes après chaque événement
  • Un synopsis pour un film documentaire de 10 minutes maximum ;
  • Un planning du tournage ;
  • 2 copies du film en version originale sous-titré en anglais de chacun de ces supports (DVD haute définition, CD basse définition (format MPEG1 vidéo, taille approximative 352 x 288)
  • les transcripts des dialogues des vidéos sont remis au PN/PTF sur support électronique.

Critères d'éligibilité

  • Société ou association de production de vidéos
  • Expérience avérée dans la communication/réalisation de films
  • Connaissance des problématiques de développement et du milieu rural ;
  • Très bonne maîtrise de la langue arabe, française et anglaise.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Plus d'informations

Lien de l'opportunité

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidatures Publié sur Jamaity le 6 juin 2016


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo