Exprimer mon avis

Appel à propositions: Réduire les inégalités de genre dans les villes tunisiennes Retour vers les opportunités



Échéance

12 Juillet 2019 Il y a 1 an

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Béja et 2 autre(s) régions
Domaines concernées par cette opportunité: Développement local

Cities Alliance est un partenariat mondial qui aide les villes à assurer un développement durable et à faire reculer la pauvreté. Pour gérer ses activités, Cities Alliance exploite un fonds multidonateurs et est hébergée, sur les plans juridique et administratif, par l’UNOPS. Cities Alliance compte plus de 30 membres dont la composition et la diversité sont uniques. Ces membres fournissent des orientations stratégiques, contribuent au financement du Fonds et mènent des activités normatives et opérationnelles. Le partenariat entend améliorer la qualité et la cohérence de l’appui apporté aux villes des pays en développement, ainsi qu’à améliorer la qualité des propres programmes urbains de ses membres.

Lancé en 2015, le programme de pays de Cities Alliance en Tunisie comprend six principaux produits et activités connexes aux niveaux national, régional, municipal et communautaire. Ces produits et activités sont les suivants : i) l’élaboration d’un cadre stratégique de promotion de la subsidiarité, ii) la fourniture d’une assistance technique et le renforcement institutionnel à l’appui des processus de décentralisation, iii) la réduction des disparités sociales et économiques régionales, iv) la promotion de la planification stratégique à l’échelon de la ville, v) l’amélioration de la gestion financière des villes, et vi) le renforcement de l’éthique de responsabilité sociale dans la gouvernance des villes. Les projets en cours ont pour objectif principal de renforcer les moyens d’action des autorités locales et de leurs partenaires afin de soutenir les politiques de décentralisation en cours d’adoption. Les projets en cours ou achevés récemment sont les suivants :

· Projet 1 : Renforcement et diffusion des initiatives de planification urbaine stratégique en Tunisie, en particulier dans les villes intérieures

· Projet 2 : Fonds pour la mise en œuvre d’initiatives municipales identifiées dans les Stratégies de Développement des Villes (SDV) en partenariat avec la société civile

· Projet 3 : Assistance technique pour une analyse spatiale des zones défavorisées

· Projet 4 : L’élaboration d’une politique urbaine nationale en Tunisie

· Projet 5 : Promotion du programme de mise en œuvre de la coopération intercommunale en Tunisie dans le cadre du processus de décentralisation en cours

 

Le programme-pays s’appuie sur l’expérience acquise et les partenariats existants avec des acteurs tunisiens et internationaux. Dans le cadre de cette démarche générale, ce programme vise à renforcer la démocratie locale par la mise au point d’outils et la mise en place de mécanismes, à l’échelon local, pour la participation des parties prenantes à la gouvernance des villes. Les initiatives poursuivies mettent un accent particulier sur l’inclusion sociale, notamment au moyen de la participation citoyenne et de la mobilisation des femmes et des jeunes dans les processus de prise de décisions.

Cities Alliance envisage actuellement de renforcer ses activités en Tunisie et de raffermir sa détermination à améliorer l’égalité des sexes dans les villes tunisiennes. Conformément aux principes d’équité, de transparence et d’intégrité de l’UNOPS en matière d’évaluation, le présent appel à propositions vise à sélectionner de manière compétitive un organisme qui travaillera sur  l’autonomie des femmes dans les villes tunisiennes.

Contexte des problématiques de genre en Tunisie

La Tunisie est souvent considérée comme le pays le plus avancé de la région MENA en ce qui concerne les droits des femmes, et le pays continue de montrer la voie à suivre à la région en ne cessant d’améliorer l’égalité des genres. En témoignent la nomination de la première femme maire de Tunis en 2018, une loi contre les violences à l’égard des femmes votée en 2017, et le dépôt d’un projet de loi sur l’égalité des droits de succession devant le parlement du pays. Les autorités prennent les devants pour accroître la présence des femmes dans la sphère politique, tel que cela est inscrit dans la loi électorale de 2016, qui repose sur les principes de la parité et prévoit un nombre égal d’hommes et de femmes sur les listes de candidats à toutes les élections. En raison de cette loi, lors des élections tenues en mai 2018, les femmes ont obtenu 47 % des postes dans les conseils locaux.

Toutefois, malgré les nombreux efforts déployés et progrès réalisés, la Tunisie connaît de nombreux problèmes liés au genre. Le ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance fait état de 60 % de femmes victimes de violence domestique en Tunisie (le pays ne comptant que sept refuges pour femmes battues) et de 70 à 90 % de femmes victimes de harcèlement sexuel (principalement dans les bus). Soixante-trois pour cent des Tunisiens (dont 52 % de femmes) sont opposés à l’égalité des droits de succession, et malgré la représentation exceptionnelle des femmes dans les instances dirigeantes et au parlement, seuls trois des 29 postes du gouvernement sont occupés par des femmes, qui ne représentent par ailleurs que 19,5 % des maires.

 Objet du financement

Cities Alliance entend utiliser le financement qui fait l’objet du présent appel à propositions pour réduire les inégalités de genre dans les villes tunisiennes, grâce au renforcement des capacités des villes secondaires en matière de budgétisation sensible au genre. 

Des initiatives sensibles au genre menées dans la ville répondent aux différents besoins des femmes, des hommes, des garçons et des filles. Les besoins sexospécifiques concrets et stratégiques sont ainsi pris en compte. Il faut une solide analyse sexospécifique qui permettrait de comprendre les différents rôles et conditions des hommes et des femmes dans un contexte donné.

Critères d'éligibilité

  • Les projets proposés doivent répondre aux objectifs du programme de pays de Cities Alliance en Tunisie et de la charte de Cities Alliance.
  • Les projets proposés doivent correspondre à la couverture géographique décrite au point 3.
  • Les organismes soumissionnaires peuvent être des organisations non gouvernementales enregistrées en Tunisie, des instituts de recherche et des groupes de réflexion enregistrés en Tunisie et/ou des organisations gouvernementales nationales.
  • Les organisations non gouvernementales, les instituts de recherche ou les groupes de réflexion doivent pouvoir fournir une preuve de leur enregistrement en Tunisie et avoir au moins cinq années d’existence.
  • Expérience avérée de la budgétisation et/ou de la gestion des finances publiques sensibles au genre.
  • Expérience avérée de l’organisation de formations multipartites.
  • Les organismes soumissionnaires doivent fournir une déclaration d’une banque indiquant pouvoir recevoir des fonds en dollars des États-Unis.
  • L’offre financière des projets proposés doit être inférieure à 100 000 dollars.
  • Les projets proposés doivent prévoir un cofinancement de 20 % (en nature ou en espèces).

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

Cities Alliance/UNOPS

Cities Alliance/UNOPS
b3e2d33acbc56eff95dd9eb9c855e4c8

Plus d'informations

Lien de l'opportunité

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à projets Publié sur Jamaity le 3 juillet 2019


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo