Exprimer mon avis

Appel à projets 2021 – J-MED – Soutenir la Jeunesse en Méditerranée Retour vers les opportunités



Échéance

15 Mars 2021 Il y a 3 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunisie

L’appel à projets « Soutenir la Jeunesse en Méditerranée – 2021 » est une initiative conjointe du Gouvernement de la Principauté de Monaco1 et du Ministère français de l’Europe et des Affaires Étrangères2 . Cette deuxième édition s’inscrit dans la dynamique du Dialogue des deux rives et de la signature à Marseille le 23 juin 2019 des « Engagements pour une nouvelle ambition en Méditerranée » par les Ministres des Affaires Étrangères du 5+5 (Algérie, Espagne, France, Italie, Libye, Malte, Maroc, Mauritanie, Portugal, Tunisie).
L’édition 2021 de cet appel à projets est mise en œuvre par l’ONG monégasque, ILLIS – initiatives pour le développement.

1. OBJECTIF
Le présent appel à projets « Soutenir la Jeunesse en Méditerranée – 2021 » a pour objectif de favoriser le partenariat entre des organisations de la société civile (OSC) de Méditerranée mettant en œuvre des initiatives originales portées par et pour la jeunesse.
Cet appel à projets ambitionne :
– La création de synergies entre les organisations de la société civile des deux rives de la Méditerranée œuvrant en faveur de la jeunesse et,
– L’identification et le développement d’approches et d’initiatives innovantes.

2. ELIGIBILITE
Les organisations de la société civile éligibles ainsi que les entités publiques ou privées œuvrant pour des projets à impact social, en Algérie, en Espagne, en France, en Italie, au Liban, en Libye, à Malte, au Maroc, en Mauritanie, à Monaco, au Portugal et en Tunisie sont invitées à soumettre des projets dans au moins un des champs suivants :
– Éducation et culture,
– Formation professionnelle,
– Insertion socio-économique,
– Mobilité (rencontres et échanges de pratiques entre acteurs de la jeunesse),
– Entreprenariat social et solidaire.
Les projets devront être soumis en principe par un consortium constitué de partenaires3 des rives Sud et Est de la Méditerranée et d’un partenaire de la rive Nord, avec les conditions suivantes :
– Le partenaire de la rive Sud ou Est de la Méditerranée des pays suivants : Algérie, Liban, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie sera porteur du projet et aura à ce titre la responsabilité de la gestion de la subvention et de la représentation du consortium auprès d’ILLIS.
– Le partenariat associera un partenaire de la rive Nord des pays suivants : Espagne,
France, Italie, Malte, Monaco et Portugal.
– Sont fortement encouragés à participer à cet appel à projets : les organisations de la société civile (OSC) portées par des jeunes et œuvrant pour les jeunes en situation de précarité ou de discrimination, avec une attention particulière pour l’égalité femmes hommes, ainsi que les OSC affiliées à des réseaux de jeunes.
– Les entreprises sociales et solidaires sont également éligibles.
– Les candidats qui ne remplissent pas l’ensemble des conditions administratives 4 ne seront pas éligibles.
– Une même OSC ne peut présenter qu’un seul projet en chef de file mais peut s’associer comme partenaire à plusieurs consortiums.
– Le consortium d’OSC devra apporter un cofinancement de 10% du montant total du projet. Les valorisations (quote-part de la rémunération du personnel, mise à disposition de matériels ou de locaux, mobilisation d’autres fonds propres, frais de fonctionnement…) sont acceptées, et peuvent être celles de seulement l’une des OSC
ou de tous les membres du consortium.

3. FINANCEMENT & CALENDRIER
Une enveloppe budgétaire globale de 340.000 € est allouée par les partenaires institutionnels à cet appel à projets.
Les initiatives retenues par le comité de sélection bénéficieront d’une subvention pouvant atteindre un montant maximum de 15.000€. Pour rappel, un cofinancement effectif à hauteur de 10% minimum sera présenté par le consortium.
Le calendrier de cet appel à projets est le suivant :

La durée de réalisation des projets n’excédera pas 12 mois.

Dans le cadre du Dialogue des deux rives, un événement fédérateur, mobilisant les sociétés civiles et la jeunesse du pourtour méditerranéen autour de projets, de propositions et de solutions innovantes pour l’avenir de la région, sera organisé à l’automne 2021.

4. CRITERES DE SELECTION
Les projets proposés devront :
– S’inscrire dans les domaines de l’éducation, la culture, la formation professionnelle, l’insertion socio-économique, la mobilité, et l’entrepreneuriat social et solidaire.
– Concourir à la réalisation d’au moins un Objectif de Développement Durable adopté par les Nations Unies en 2015 (ODD). Les projets répondant aux ODD suivants sont fortement encouragés : ODD 1 «Pas de pauvreté », ODD 4 « Éducation de qualité », ODD 5 « Égalité entre les sexes », ODD 8 «Travail décent et croissance économique », ODD 10 « Inégalités réduites », ODD 15 « Vie terrestre ».
Les critères d’appréciation seront les suivants :
– Le projet doit être en conformité avec les politiques publiques et sectorielles du pays où le projet est mis en œuvre.
– Le projet doit tenir compte des publics les plus vulnérables (notamment les populations confrontées à la pauvreté, à la déscolarisation, au chômage, au handicap, aux situations de conflit, à la violence, etc.).
– Le projet devra démontrer sa pertinence : les activités et les partenariats présentés seront cohérents avec les objectifs du projet dans le contexte de mise en œuvre.
– Le descriptif du projet, ses objectifs, ses activités et son budget seront clairs et précis.
– Le projet prendra en compte l’égalité entre les femmes et les hommes (marqueur genre 1 de l’OCDE à minima)
ainsi que la dimension environnementale.
– Le projet veillera à associer des acteurs locaux à la mise en œuvre des activités.
– Les projets proposant une démarche innovante ou originale se verront attribuer un bonus.
– Le projet comprendra des activités de capitalisation et de partage d’expérience, et proposera des actions de communication et de valorisation.

– Tous les documents de diffusion et les actions de communication réalisés dans le cadre des projets financés mettront en évidence l’appui des parties prenantes en mentionnant leurs noms et logos.
Important : Les activités du projet ne peuvent en aucun cas être liées à des actions de prosélytisme religieux ou de propagande politique.

Description du projet
5. Le formulaire de description du projet dument renseigné (à renvoyer en format Word exclusivement)
6. Un chronogramme prévisionnel conforme aux activités proposées par le projet Budget du projet
7. Le budget prévisionnel détaillé selon le modèle fourni dans le dossier de candidature :
– Il doit être exprimé en euros
– Les subventions doivent concourir au financement des dépenses nécessaires à la bonne exécution du projet, elles devront être réelles, raisonnables et justifiées
4. PARTENAIRES INSTITUTIONNELS & OPERATEUR
Direction de la Coopération Internationale du Gouvernement de la Principauté de Monaco : la DCI est la structure du Gouvernement de la Principauté de Monaco en charge de l’Aide Publique au Développement monégasque. Son action, visant à lutter contre la pauvreté, s’articule autour de quatre domaines : la santé, la sécurité alimentaire, l’insertion socioéconomique et l’éducation. L’un de ses programmes phares est la création d’emplois, tout particulièrement en Méditerranée. Il est à noter que dans le cadre de cet appel à projets, la DCI s’appuiera sur le réseau des consulats honoraires de Monaco dans les pays concernés.
Délégation pour les relations avec la société civile et les partenariats du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE/DGM/CIV) : la Délégation pour les relations avec la société civile et les partenariats anime les relations avec les acteurs non étatiques français et étrangers impliqués dans les relations internationales dans des matières relevant des compétences de la Direction générale de la mondialisation, de la culture, de l’enseignement
du développement international du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères. Elle est en charge du dialogue, de l’appui et de la conduite des politiques impliquant les sociétés civiles en France, dans le cadre européen et le reste du monde. Elle assure le secrétariat du conseil national du développement et de la solidarité internationale. Elle promeut la concertation et l’appui auprès des représentants des acteurs non étatiques locaux. Elle pilote,
avec les différents opérateurs concernés, les appuis aux initiatives des ONG françaises. A ce titre, elle contribue à l’élaboration et est chargée du suivi du volontariat de solidarité internationale, du service civique à l’étranger et des partenariats multi-acteurs.
Délégation Interministérielle à la Méditerranée : Le Délégué Interministériel à la Méditerranée est placé sous l’autorité du Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères. Sans préjudice des attributions exercées par le Secrétariat général des affaires européennes, le Délégué interministériel à la Méditerranée anime et promeut les actions mises en œuvre dans le cadre de la politique de la France en direction de la rive Sud de la Méditerranée, tant au sein des services de l’Etat qu’entre ces services et les autres personnes, publiques ou privées.
Pour l’exercice de ses missions, le Délégué interministériel à la Méditerranée s’appuie sur les services et organismes placés sous l’autorité du Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères.
Il peut faire appel, en tant que de besoin, aux services des autres ministères. Il dispose de personnels mis à disposition par les ministres ou les établissements publics de l’Etat. Il peut également recourir à un nombre limité de contractuels. La gestion administrative et budgétaire est rattachée au Ministère de l’Europe et des affaires étrangères.
ILLIS – initiatives pour le développement : Partenaire d’exécution de cet appel à projets, ILLIS est chargée par la DCI/Monaco de l’organisation, du lancement, de la contractualisation et du suivi de l’appel à projets. ILLIS est une association indépendante, apolitique et non confessionnelle, de droit monégasque créée en avril 2016. Elle est dédiée au soutien et au financement de micro-projets de solidarité internationale dans les domaines de l’enfance précaire, de l’éducation, de la formation et de l’insertion des jeunes. ILLIS intervient à Madagascar, au Mali et au Maroc.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à projets Publié sur Jamaity le 4 février 2021


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo