Exprimer mon avis

Appel à projet – Oxfam Tunisie Retour vers les opportunités


Oxfam

Lance   Appel à projets

Échéance

12 Juin 2020 Il y a 1 an

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunisie
Domaines concernées par cette opportunité: Droits de l’Homme et 1 autre(s) domaines

I.FONDS RÉACTIF CONTEXTE:

Le projet « Voix et Leadership des Femmes », financé par le gouvernement canadien et mis en œuvre par Oxfam avec l’appui du Service chargé des Relations avec les instances constitutionnelles, la société civile et des droits de l’Homme,vise l’amélioration de la jouissance des droits humains pour les femmes et les filles ainsi que progrès de l’égalité des genres en Tunisie. Pour cela, l’initiative s’appliquera à (i) renforcer les capacités de gestion des organisations de défense des droits de femmes (ODDF1) afin d’assurer leur durabilité (ii) améliorer la défense des droits chez les organisations féministes en vue de progresser vers l’égalité, mais aussi (iii) accroître l’efficacité des plateformes, alliances et réseaux infranationaux et régionaux en matière de droits des femmes, sur les politique sainsi que les institutions juridiques et sociales en Tunisie.En lien avec le contexte sanitaire actuel relatif à la pandémie COVID-19,la Tunisie fait partie des pays les plus affectés en Afrique avec 1051 cas confirmés de COVID-19 à la date du 25 mai 2020. Pour ralentir voire rompre la chaîne de contamination et contenir la propagation de la maladie, le Gouvernement tunisien a, à l’instar des autres pays, imposé des mesures sur l’ensemble du territoire national Tunisien. La pandémie ainsi que les mesures en place ont des répercussions économiques et sociales importantes qui affectent toutes les catégories sociales et plus particulièrement les populations les plus vulnérables. En effet, ces mesures ont des conséquences plus désastreuses sur les femmes et jeunes filles vulnérables et marginalisées (handicapées, mères célibataires, domestiques, immigrantes, etc.). D’ailleurs, les violences à l’égard des femmes a connu une recrudescence importante et les femmes sont les plus atteintes par les retombées socio-économiques et font face à d’autres défis tels que l’accès à l’hygiène des femmes enceintes, des mères et des enfants, l’accès à des services de santé maternelle, la perte de sources de revenus, et l’accès à la justice …etc.Les organisations de défense des droits des femmes malgré les difficultés rencontrées durant cette période d’isolement social,se sont mobilisées pour mettre à la disposition des femmes victimes de violences les services et l’accompagnement nécessaires, via les centres d’écoutes et d’hébergement, ainsi que l’évaluation des besoins formulés par les victimes. De plus, ces organisations agissent en solidarité sur les questions thématiques et sur les initiatives de terrain, en joignant et amplifiant les appels à mobilisation de leurs organisations paires. À ce titre, Affaires Mondiales Canada affirme son engagement pour appuyer les pays dans leurs luttes contre les impacts de la pandémie sur les femmes et les filles, et ce, à travers des fonds d’urgence, notamment le fonds réactif dans le cadre du projet «Voix et Leadership des femmes en Tunisie». Il apparaît donc opportun et urgent d’appuyer les ODDF dans leurs efforts de plaidoyer et de prestation de services pour la protection et la promotion des droits des femmes et de l’égalité Genre. C’est pourquoi,Oxfam, via le projet Voix et Leadership des Femmes en Tunisie, met à la disposition des organisations de défense des droits des femmes/ réseaux d’organisations de femmes, un fonds réactif afin de soutenir des initiatives ponctuelles, des plans d’action, idées nouvelles et les approches innovantes visant à mieux protéger les femmes et jeunes filles et leurs droits et mieux porter leur voix de façon concertée dans le contexte de la pandémie de la COVID -19.II.Objectifs et modalités de l’appel Cet appel a pour but d’inviter les organisations de défense des droits des femmes/ réseaux d’organisations de femmes à soumettre des propositions qui visent la protection et la promotion des droits des femmes et l’égalité des genres. L’appel se veut une contribution pour appuyer les ODDF/réseaux à mieux livrer leurs services et programmes pour répondre à la crise actuelle. Ainsi, la proposition devra être ponctuelle, ciblée et de courte durée allant de 1 à5 mois et répondant aux critères d’admissibilité et de sélection ci-dessous.III.Financement et durée Le fonds réactif-COVID-19 propose une enveloppe entre 10000 dinars et 30 000 dinars par initiative pour une durée allant d’un (1) à cinq (5) mois.

V.Critères de sélection

-La proposition s’inscrit dans les orientations et les objectifs du projet VLF-Tunisie ci-dessus cités;

-La proposition s’inscrit dans l’un des domaines d’expertise de l’organisation requérante;

-Les propositions éligibles sont celles ayant une couverture locale, ou nationale;

-La proposition apporte une réponse rapide, pertinente et novatrice aux besoins des femmes et des filles affectées par la crise de la COVID-19 en raison de leur statut dans le couple, la famille, le milieu de travail et de normes sociales qui leur sont défavorables, tout en respectant les mesures imposées par le contexte sanitaire de la COVID-19;

-La proposition est fondée sur des résultats visibles et rapides qui améliorent concrètement la condition des femmes, leur accès à l’information et à des services adaptés, et/ou la prise en compte par les services publics des besoins spécifiques des femmes et des filles en cette période de pandémie liée au COVID-19, et/ou une connaissance accrue des effets de la crise COVID-19 sur les femmes et les filles ;

-La proposition présente une cohérence entre les résultats escomptés, les activités proposées, les ressources chargées de sa mise en œuvre et le budget;-La demande de financement ne doit pas excéder 30 000 DNT ;

-La proposition présente un calendrier des activités à réaliser sur une période maximale de cinq (5)mois.

VI.Nature des interventions admissibles/

Les activités suivantes peuvent faire l’objet de propositions:

-Activités de défense des intérêts des femmes et des jeunes filles ;

-Activités de sensibilisation et de communication (changement de comportement, influence de manière positive la connaissance, les attitudes … etc.)

-Campagnes sur la mise en application des lois et plaidoyer sur les politiques publiques et les réformes législatives, accès à l’information et amélioration des connaissances sur les impacts de la COVID-19 sur les femmes et les filles;

-Formation, rencontre et renforcement des capacités en ligne et en respect des règles de prévention contre la COVID-19;-Per diem(frais de déplacement/Transport, de restauration et d’hébergement)

-Location d’équipement;

-Frais de communication: téléphone et internet

-Loyer

-Publications et visibilité ;

-Radiodiffusion et télédiffusion;

-Services juridiques;

-Traduction, interprétation et impression;

-Consultance ou appui technique.

-Achats d’équipements/ de consommables et de denrées alimentaires

-Frais de fonctionnement ne dépassant pas 30% du montant total de la proposition (salaires du personnel ou indemnités pour les bénévoles, téléphone, internet transport. etc.)

VII.Nature de dépenses non admissibles:

Les dépenses suivantes ne sont pas acceptables dans le cadre de cet appel proposition :

-Les projets de construction ;

-Les projets à caractère d’urgence, d’infrastructures médicales et sanitaires ;

-Tout projet de développement économique à caractère purement lucratif, y compris agricole;

-Achat de véhicule ;

-Toute activité génératrice de revenus

VIII.Procedures de selection:

Vu la nature du fonds réactif qui se veut en appui aux situations d’urgence avec rapidité et flexibilité en fonction de l’actualité et du contexte local, ainsi que de l’urgence des interventions ciblées par les propositions des ODDF et les organisations locales/réseaux œuvrant pour les droits de femmes, les demandes seront traitées rapidement et équitablement avec une réponse dans undélai raisonnable de six (6) jours ouvrablespar un comité ad hocaprès la fermeture du présent appel. Le comité ad hocest composé de trois (3)membres: deux (2) membres externes et indépendants représentants d’organisations partenaires et un (1) membre représentant Oxfam.

Suite au travail de ce comité ad hoc, l’équipe du projet VLF se réserve le droit de demander des informations complémentaires aux organisations sélectionnées.

Toute activité financée à travers le fonds réactif sera gérée dans le cadre d’un protocole d’entente établi avec Oxfam en Tunisie et la structure porteuse de ladite activité. Une fois le protocole d’entente signé, l’organisation doit pouvoir dans un délai maximum de cinq (5)mois réaliser les activités et soumettre à l’équipe du projet VLF les rapports narratif et financier incluant les documents justificatifs qui s’y rattachent (pièces comptables justificatives des dépenses, liste de présence, fiches d’évaluation…).

Les rapports et pièces justificatives doivent être transmis à Oxfam en Tunisie dans un délai de 15 jours après la clôture des activités.

Les organisations bénéficiaires du fonds réactif doivent s’engager à se conformer aux procédures financières et comptables de Oxfam si elles ne disposent pas de manuel de procédures validé et respectueux des règles et standards nationaux et internationaux en la matière. Un accompagnement leur sera assuré à cet effet.

Critères d'éligibilité

  • 1.Critères d’admissibilité des organisations de défense des droits des femmes:
  • Organisation à but non lucratif légalement constituée avec un compte en banqueet opérant sur le territoire tunisienoù, dans le cas d’organisations informelles, avoir une organisation légalement constituée qui la marraine.
  • Expérience démontrée 2ans en faveur de l’égalité des genres, la promotion des droits des femmes/filles et du renforcement du pouvoir des femmes/ et des filles
  • Être une organisation dirigée par une femmeou dont le bureau exécutif est composé uniquement de femmes (ou au moins à 80% de femmes)
  • Expérience de gestion de fonds et possédant un système de gestion administrative et financière.
  • Organisation non partisane et œuvrant dans le domaine des droits de la personne et particulièrement les droits des femmes/filles, de l’égalité des genres et du renforcement du pouvoir des femmes et des filles.
  • 2.Critères d’admissibilité des réseaux et consortiums de défense des droits des femmes:
  • Disposition d’un compte bancaire au nom de l’organisation ou au nom d’une organisation qui assure l’imputabilité,
  • Minimum de deux années d’existence, mission et vision alignées avec les objectifs du projet VLF en Tunisie;
  • Au moins 10 organisations membres
  • Rayonnement des actions à l’échelle nationale ou touchant au moins une des 3 grandes régions (nord, centre et Sud) du territoire Tunisie;
  • Expérience de gestion de fonds et de projets d’actions collectives.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

OXFAM Tunisie

b3661f837fc223e0040b865ddccb3402

Plus d'informations

Lien de l'opportunité

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à projets Publié sur Jamaity le 1 juin 2020


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo