Exprimer mon avis

Appel à consultation – Mercy Corps Retour vers les opportunités


Mercy Corps

Lance   Appel à consultants

Échéance

23 Février 2020 Il y a 7 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Kasserine et 1 autre(s) régions
Domaines concernées par cette opportunité: Citoyenneté et gouvernance et 2 autre(s) domaines

Introduction : 

Financé par l’Agence Française de Développement, « 7oumti, m’engager pour mon quartier » est un projet qui traite la filière déchets et l’aménagement de l’espace public, dans des quartiers précaires, en impliquant tous les acteurs dans une gestion communautaire participative tout en améliorant les conditions de travail pour les personnes engagés dans ces filières. 

Le projet est mis en œuvre par Mercy Corps en partenariat avec Association Culture et Développement-Sbeitla et Jamaity. Il s’étale sur une période de 36 mois (Décembre 2017- Novembre 2020). Le programme est mené en coordination étroite avec Le Ministère des Affaires Locales et de l’Environnement, aussi bien qu’avec l’Agence Nationale de Gestion des Déchets (l’ANGED) et l’Agence de Rénovation et de Réhabilitation Urbaine (ARRU).

Le projet intervient dans 3 municipalités (1) des gouvernorats de Tunis (Sidi Hssine) et de Kasserine (Ennour, Sbeïtla). 

L’objectif global : L’expérimentation des mécanismes de résilience urbaine et gouvernance locale participatif autour des problématiques ressentis au quotidien dans 3 quartiers précaires de la Tunisie contribuera à la modification des comportements dans la gouvernance locale et la décentralisation et mènera à la standardisation des processus par l’intégration des meilleurs pratiques.

Contexte:

En Tunisie la collecte et le tri sélectif des déchets sont essentiellement assurés par le secteur informel. Si certaines filières privées de tri et de collecte de déchets spécifiques existent (métaux, bouteilles plastiques, etc.), le volume reste limité et centré sur les déchets les plus facilement valorisables. 

 En l’absence d’une véritable organisation de la profession (coopératives et/ou associations), la multiplication des intermédiaires dans certaines villes (du collecteur individuel au grossiste récupérateur et au broyeur qui accepte indistinctement les déchets issus des services municipaux et ceux issus de la collecte informelle),  assure des rentes de situation sans améliorer la qualité du service rendu. Si ces activités sont génératrices d’emplois pour une main d’œuvre peu qualifiée, elles sont peu rentables et la répartition des gains reste inversement proportionnelle à la pénibilité du travail. Les conditions de travail restent difficiles pour les employés du secteur. Plusieurs travaux ont montré que les récupérateurs et les éboueurs travaillent en général dans des conditions sociales précaires et sont exposés à de sérieux risques pour leur santé (maladies respiratoires, maux de tête, maladies de peau, maladies oculaires, etc.).

Selon l’Agence Nationale de Gestion des Déchets, chargée de l’élimination et du recyclage, 8 000 personnes travailleraient dans le secteur informel des déchets, et le secteur du recyclage constituerait près de 18 000 emplois. La formalisation de leur travail de récupération, collecte et transport est une étape qui s’est imposée  pour une couverture optimale des rues, où les barbéchas sont les pionniers. Leur intégration s’annonce rentable : elle répond à la fois aux objectifs environnementaux et sociaux.

Objectif de la consultation :

L’objectif est d’améliorer la sécurité sanitaire des chiffonniers et les conditions de leur travail et de leur donner la possibilité de monter leurs propres entreprises collectives et s’intégrer dans le secteur dans le secteur formel.

Méthodologie :

  • Réunion de cadrage avec l’équipe du projet de Mercy Corps
  • Collecter les documentes et informations sur le secteur infomel de collecte des déchets en Tunisie (chiffonniers)
  • Animer des focus-groupe et des entretiens indivuels avec les chiffonniers identifiés
  • Recenser les principaux problèmes et les besoins des chiffonniers
  • Préaparer un plan d’action pour l’accompagnement des chiffonniers 
  • Accompagner les chiffonniers pour formaliser leur travail 
  • Former et accompagner les chiffonniers pour créer des entreprises collectives et sociales

Livrables

  • Un rapport d’analyse des documentations et le diagnostic de la situation des chiffonniers ;
  • Un plan d’action détaillé sur le déroulement de la mission sur la base du diagnostic ;
  • Les justificatifs d’affiliation à la sécurité sociale des chiffonniers accompagnés
  • Les justificatifs de création de groupement/entreprise sociale et solidaire
  • Un guide/manuel pour une éventuelle duplication de l’approche
  • Un rapport de la mission 

Critères d'éligibilité

  • Justifier d’une formation universitaire et expérience dans le domaine des entreprises sociales et solidaires
  • Avoir une connaissance approfondie du secteur infomel et surtout des chiffonniers ·
  • Capacité d’encadrer et de gérer un groupe à niveau d’éducation faible et analphabète
  • Capacité d’écoute
  • Bonne maîtrise des techniques de formation et capacité d’animer des groupes
  • Bonne connaissance de la réglementation en viguer de la sécurité sociale

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

1d2eb12b8d6058e02dd0e57659846989

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à consultants Publié sur Jamaity le 3 février 2020


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo