Exprimer mon avis

Journée d’étude « La Justice Transitionnelle et le Genre » Retour vers l'agenda

Quand?

10 Février 2017 de 09:00 à 14:00

Où?

Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales de Tunis

Partager l'événement sur

Région(s) concernées par cet événement: Ariana
Domaines concernées par cet événement: Droits des genres

Depuis les vingt dernières années, l’une des questions les plus débattues sur la scène internationale par rapport à la lutte contre l’impunité dans les pays en transition politique concerne la justice transitionnelle. Selon les expériences comparées, les mécanismes de la justice transitionnelle peuvent fonctionner soit, en marge des institutions ordinaires de l’État, soit à travers ses institutions. Clairement, tout dépend de la volonté de l’État. Il peut choisir de reconnaître les crimes contre l’humanité commis contre son peuple tout comme il peut choisir de les ignorer et de tourner la page sur ce passé. S’il choisit de reconnaître publiquement ces crimes, de les dévoiler et de travailler pour la mise en œuvre de garanties de non-répétition, alors le futur pourrait être meilleur que le passé dans le sens où ces mécanismes permettraient d’atteindre une réconciliation nationale concrète. En général, toujours au milieu des conflits, il y’a toujours un groupe des personnes dont leurs droits sont susceptibles d’être violés d’une manière spéciale notamment les femmes et les enfants. La question qui demeure, cependant, est celle de savoir la place de l’approche genre dans le processus de la justice transitionnelle.

Adopter une approche genre dans le processus de la justice transitionnelle signifie mettre l’accent sur l’impact des violations exercées sur les femmes et ceci est très important pour ouvrir la voie à une transition pacifique et à une stabilité durable. En effet, adopter une approche genre a pour but la réalisation d’une transformation sociale en contribuant au renforcement du droit aux femmes d’accéder aux mécanismes de la justice transitionnelle, et à l’obtention d’une voix et une mémoire historique.

Parmi les 43 commissions de vérité qui ont été adoptées pour rechercher la vérité des violations des droits de l’homme, seulement quelques-unes dont leurs mandats et leurs recommandations pour la réparation et la réforme institutionnelle ont été interprétés et appliqués en tenant en compte les dommages que les femmes ont soufferts, notamment l’Instance Tunisienne de Vérité et de Dignité (IVD).

Selon le contexte Tunisien, les femmes Tunisiennes ont subi des violations propres à leur statut de femme. Elles ont été victimes « directes » des mêmes violations subies par les hommes. Mais la majorité des victimes femmes dans l’histoire des abus des droits de l’Homme du pays, sont les femmes qui ont subi des violations d’une manière « indirecte » en tant que mères, épouses, sœurs et filles des hommes détenus ou disparus.

En effet, au niveau de la législation, la loi organique n°53-2013 relative à l’instauration et à l’organisation de la Justice Transitionnelle en Tunisie affirme la nécessité de prendre en considération les spécificités de genre aux différents niveaux de la justice transitionnelle, que ce soit au niveau de la recherche de vérité, la réparation, la redevabilité, la préservation de la mémoire et la réforme institutionnelle. Au niveau de la concrétisation de cet aspect, l’IVD veille à affirmer et appliquer cette approche dans son mandat en créant un comité de femmes dont le rôle consiste à associer la spécificité de l’impact des violations exercées sur les femmes dans tous les niveaux du processus.

Dans ce cadre, cette journée d’étude sera consacrée à l’étude de l’importance de l’approche genre dans le processus de la justice transitionnelle, à travers la présentation des interventions qui seront axées sur la présentation du lien entre le genre et la justice transitionnelle en se basant sur des expériences comparées, la mise en œuvre de cette approche au sein de l’IVD et la société civile, mais aussi démontrer comment le caractères intersectoriel de cette perspective pourrait bien aider à avoir un processus équilibré et juste pour toutes ses composantes.

Plus d'informations

Pour plus d'informations, vous pouvez contacter l'équipe organisatrice:

  • Par email à tunis@ictj.org

Réseaux sociaux

Ajouter sur l'agenda Google

Événements à venir

SOUKNA – Le P’tit marché de l’AID

Les locaux de ILEY’COM , Sfax à partir de 10:00

GAME في الشارع

Parking Stade Chedly Zouiten à partir de 10:30

Découvrez encore plus d'événements sur Jamaity en allant sur l'agenda associatif


Vous souhaitez découvrir plus d'événements impliquant des associations de la société civile tunisienne?
Essayez la rubrique Agenda associatif de la plateforme



Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo