Exprimer mon avis

L’Organisation Mondiale Contre la Torture (OMCT) recrute un Coordinateur/coordinatrice de projet Retour vers les opportunités



Échéance

29 Octobre 2018 Il y a 12 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis et 1 autre(s) régions
Domaines concernées par cette opportunité: Droits de l’Homme

Projet : Renforcer l’Instance Nationale pour la Prévention de la Torture (INPT)

pour faire avancer la prévention de la torture en Tunisie

 

L’Organisation Mondiale Contre la Torture (OMCT) est une association internationale à but non-lucratif. Elle constitue aujourd’hui la principale coalition internationale d’organisations non gouvernementales (ONG) luttant contre la torture, les exécutions sommaires, les disparitions forcées et tout autre traitement cruel, inhumain ou dégradant.

Depuis Septembre 2011, le bureau de l’OMCT en Tunisie accompagne les autorités et la société civile dans la prévention de la torture et des mauvais traitements et œuvre à renforcer leurs capacités dans ce domaine. Les interventions de l’OMCT en Tunisie concernent trois volets complémentaires : (1) le plaidoyer et les réformes législatives et institutionnelles, (2) l’assistance directe aux victimes de torture et des mauvais traitements, ainsi que (3) la sensibilisation du grand public.

Le bureau de l’OMCT en Tunisie cherche à recruter un/e coordinateur/coordinatrice de projet pour un poste à temps plein dans le cadre de son projet d’appui à l’Instance Nationale pour la prévention de la Torture (INPT) « Renforcer l’INPT pour faire avancer la prévention de la torture en Tunisie ».

Résumé du projet

L’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), en coopération avec la Ligue tunisienne pour la citoyenneté (LTC) et en étroite concertation avec l’INPT, a conçu le projet intitulé « Renforcer l’INPT pour faire avancer la prévention de la torture en Tunisie ». Ce projet appuiera l’INPT à accomplir sa mission et son mandat de prévenir la torture dans l’esprit du Protocole facultatif à la Convention contre la torture et autres traitements cruels, inhumains ou dégradants (« OPCAT »). L’OMCT engagera l’INPT dans un partenariat stratégique reliant les organisations de la société civile et les autorités nationales de manière participative et ouverte, dans le but de prévenir la torture, d’améliorer les conditions de détention et les droits de l’Homme en Tunisie d’une manière générale.

Pour ce faire, ce projet de trois ans s’appuie sur deux objectifs spécifiques inter-liés : le premier objectif est d’approfondir l’expertise de l’INPT, de ses membres et de son personnel grâce à un accompagnement d’expertises locales et internationales y compris des échanges avec d’autres homologues. Les activités favoriseront la mise en œuvre fluide des procédures opérationnelles pour les visites des lieux de détention, la réception des plaintes et la gestion des dossiers. L’assistance technique renforcera la capacité de l’INPT à recevoir et à documenter les allégations de torture et de mauvais traitements ainsi que d’orienter les survivants de la torture aux prestataires des services compétents, y compris le programme d’assistance directe SANAD de l’OMCT. Le deuxième objectif permettra aux structures locales et aux organisations de la société civile (OSC) de travailler avec et d’informer l’INPT et de sensibiliser les différentes communautés de toutes les régions de la Tunisie.

Les activités proposées renforceront la capacité des groupes professionnels et des OSC de soumettre les allégations de torture à l’INPT et de mieux répondre aux cas de torture. L’OMCT appuiera l’INPT dans la création d’une coalition nationale d’acteurs clés de tout le pays afin de soutenir l’INPT dans sa mission, de construire et de fournir une expertise régionale qui s’engagera aux cotés de l’INPT.

En conclusion, ces deux stratégies impliquent un réseau complet de soutien à l’INPT qui veillera à ce qu’elle dispose des capacités, des structures et des politiques nécessaires pour œuvrer pour la prévention de la torture.

 

Termes de référence

En coopération étroite avec Instance Nationale pour la Prévention de la Torture (INPT), le coordinateur/la coordinatrice du projet travaillera sous la supervision directe de la Cheffe des opérations du bureau de l’OMCT en Tunisie.

Sa principale mission sera de:

  • Assurer la mise en œuvre du projet et l’implémentation de ses objectif à travers le suivi de la préparation, l’organisation et la réalisation des activités du projet en respectant le calendrier prévu et en s’assurant que celles-ci sont orientées vers les résultats attendus.
  • Participer à la gestion administrative et financière des activités programmées dans le cadre du projet.
  • Assurer une communication efficace entre le bureau de l’OMCT et les différentes parties prenantes impliquées dans le projet notamment l’INPT, les partenaires techniques et financiers, les organisations de la société civile et les acteurs étatiques au niveau central et régional à travers un suivi régulier et des échanges fréquents.
  • Assurer la coordination des réunions liées au projet, y participer et en élaborer les procès-verbaux et les comptes rendus.
  • Participer à la gestion des ressources humaines du projet ainsi qu’à l’élaboration des appels à candidature, termes de référence, appel d’offre, etc. pour les recrutements et contractualisations prévues dans le projet.
  • Rédiger différentes sortes de courriers et documents (courriers officiels, comptes rendus, documentation pour les évènements, invitations, rapports d’activité…etc.) et participer à la conception des supports de communication relatifs au projet.
  • Participer à l’élaboration des rapports narratifs et financiers des activités du projet.
  • Prendre l’initiative de formuler des propositions relatives aux méthodes, ressources et moyens à mettre en œuvre, pour optimiser la réalisation du projet et l’accomplissement de ses objectifs.
  • Fournir tout autre support technique et assistance administrative nécessaires à la mise en œuvre du projet.

 

Conditions

  • Le lieu d’affectation est à Tunis.
  • Le poste est à temps plein.
  • L’OMCT est respectueuse du principe d’égalité dans le recrutement.
  • L’OMCT offre un salaire compétitif sur la base de l’expérience du/de la candidat(e).
  • Entrée en fonction prévue dès que possible. 

Critères d'éligibilité

  • Diplôme universitaire de préférence en droits, et un intérêt confirmé en matière des droits de l’Homme
  • Au moins trois ans d’expérience dans la gestion de projets
  • Bonne connaissance du paysage associatif tunisien et du cadre juridique et institutionnel en matière des droits de l’Homme en général et de la prévention de la torture en particulier
  • Maitrise parfaite de l’arabe et du français, une bonne connaissance de l’anglais serait un atout
  • Excellentes capacités de rédaction de rapports ainsi qu’une bonne communication orale et écrite
  • Aptitude à travailler en équipe et à répondre aux sollicitations urgentes
  • Capacité à prendre des initiatives, à traiter des demandes quotidiennes, concomitantes ou urgentes et à respecter les délais
  • Professionnalisme, enthousiasme et responsabilité
  • Excellente maitrise de l’informatique
  • Prêt(e) à voyager régulièrement dans le pays.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 17 octobre 2018


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo