Exprimer mon avis

Handicap International lance un appel à experts pour la réalisation d’une étude des potentialités d’employabilité des populations vulnérables au sein des filières écologiques dans le gouvernorat de Gabès. Retour vers les opportunités



Échéance

15 Février 2017 Il y a 2 années

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Gabès
Domaines concernées par cette opportunité: Emploi

a) Présentation succincte du projet « Emplois Verts »


 


Objectif général : La société civile est activement impliquée dans la promotion de la gouvernance environnementale locale grâce à la mise en œuvre d’actions conformes aux principes du développement durable et garantissant la participation des populations vulnérables, à travers une réponse concertée et fondée sur leurs droits, leurs besoins et l’expression de leur choix collectifs et individuels dans la région de Gabès


 


Objectif spécifique : Les acteurs de la société civile sont mobilisés autour de dynamiques partenariales pluri-acteurs et renforcés dans leurs capacités à mettre en œuvre des initiatives économiques locales innovantes, endogènes et écologiquement responsables permettant l’insertion socioéconomique des populations vulnérables – en particulier les femmes, les jeunes et les personnes handicapées – dans le gouvernorat de Gabès.


 


Résultat 1 :








Un dispositif d’appui est déployé sur le territoire pour accompagner et renforcer les structures de l’économie sociale et solidaire dans le développement d’activités économiques respectueuses de l’environnement présentant un potentiel d’insertion des populations vulnérables.



 


Résultat 2 :








Les personnes vulnérables du territoire ont accès à des opportunités concrètes d’insertion socioéconomique à travers des mécanismes d’accompagnement et de tutorat adaptés au sein d’entreprises et de structures d’accueil impliquées dans l’économie sociale d’insertion et les métiers verts.



 


Résultat 3 :


La concertation entre les acteurs publics, associatifs et privés impliqués dans le développement économique, la protection de l’environnement et l’insertion des populations vulnérables est stimulée pour permettre le développement de l’économie sociale d’insertion, notamment dans les métiers verts, sur le territoire.


 


 


Public cible : Groupe cibles 100 personnes vulnérables (femmes, jeunes, personnes handicapées) ; 20 structures de l’économie sociale et solidaire (associations, coopératives, entreprises d’insertion) dont l’UTAIM, 200 acteurs locaux (société civile pouvoirs publics, secteur privé), dont l’ANETI, impliqués dans le développement économique, la protection de l’environnement et l’insertion des personnes vulnérables.


Bénéficiaires finaux : Les populations vulnérables du gouvernorat de Gabès, notamment les femmes, les jeunes et les personnes handicapées. La population générale (bénéfices économiques & environnementaux).


 


 


 


 

b) Besoin de développement d’une étude des potentialités « Obstacles et opportunités » d’employabilité des personnes vulnérables au sein de filières écologiques pour le projet Emplois verts- Gabès


Dans le cadre du lancement du projet «  Emplois Verts : une nouvelle opportunité d’inclusion sociale des populations vulnérables et de promotion du développement durable dans le gouvernorat de Gabès. » porté par un consortium avec Handicap International comme Chef de file, l’union tunisienne de l’aide aux insuffisants mentaux- UTAIM, l’agence nationale de l’emploi et du travail indépendant – ANETI comme partenaires codemandeurs. L’équipe de projet a décidé de mobiliser un bureau d’étude spécialisé ou un (e ) consultant (e) pour l’élaboration d’une étude sur les filières porteuses d’opportunités d’employabilité de personnes en situation de vulnérabilité, des filières ayant une vocation inclusive et surtout écologique. L’étude devra par ailleurs élaborer un diagnostic succinct des organisations de l’ESS sur le territoire et développer une analyse des services d’accompagnement existants à la création d’entreprises sociales et solidaires respectueuses de l’environnement.


 


Cette action intervient dans l’appui à la création et au montage de projets en économie sociale et solidaire et en entrepreneuriat vert. En effet, il existe très peu d’études disponibles avec un focus sur les filières écologiques inclusives  présentant des opportunités d’auto emploi ou d’insertion professionnelle pour les personnes vulnérables Nous allons donc nous reposer sur les résultats ayant émergé de l’étude réalisée dans le cadre du projet emploi et Handicap ainsi que le diagnostic établi lors de l écriture du projet. En effet, il en ressort d’ores et déjà les filières suivantes : l’agriculture biologique et/ou oasienne avec la mise en valeur de nouvelles techniques agricoles plus respectueuses de l’environnement, la filière agroalimentaire avec une dimension genre au niveau de la valorisation artisanale des différents produits du terroir et des produits de la mer (Mareth, Metouia). La filière apicole (huiles essentielles, plantes aromatiques et médicinales notamment sur le territoire de Matmata, la filière du tourisme écologique et solidaire et d’autres.


Cette première macro-identification des filières nécessiterait d’être mieux affinée, les résultats de cette étude servirait à postériori à déterminer et analyser  les filières spécifiques répondant aux dimensions mis en avant par le projet à savoir l’inclusion des personnes vulnérables, le respect et la prise en compte de la dimension environnementale ; et ce afin d’appuyer l’insertion professionnelle, la création d’entreprises, et la constitution de chaines de valeurs durables au sein de ces filières. 


 


Par ailleurs, au niveau territorial, on est confronté au manque  d’évaluations objectives des différents services d’accompagnement à la création d’entreprises notamment dans le cadre des filières vertes. Dans ce sens, le projet « Emploi & Handicap » a permis d’analyser les dispositifs existants, démontrant l’existence d’une pluralité de programmes, et dispositifs d’appui à la création d’entreprises, la Tunisie dispose en effet d’une bonne infrastructure physique au niveau de la création et le développement de l’écosystème entrepreneurial. Les difficultés cependant résident dans l’inaccessibilité à ces programmes notamment pour les personnes en situation d’handicap, mais aussi dans le manque de coordination entre ces différents dispositifs aussi bien en termes d’accompagnement que du financement. D’où la nécessité d’intégrer cette composante à l’étude ; avec un focus sur les filières à vocation écologique ce qui nous permettrait de consolider les dispositifs d’accompagnement existants pour un éventuel appui au développement des filières qui seraient vertes préalablement identifiées.


 


De fait, l’appui au développement de filières vertes courtes peut présenter plusieurs avantages au niveau du gouvernorat de Gabès permettant ainsi le soutien des petits producteurs (trices)  dans leur circuit de production mais surtout au niveau de la commercialisation considéré par beaucoup d’acteurs locaux comme le maillon faible au niveau de l’économie locale. L’étude sis mentionnée devrait donc faire émerger les filières ainsi que les secteurs niches où pourraient se concentrer les entreprises et microprojets en ESS et en entrepreneuriat vert.


 


 


 


 


 

c) Les préalables à la mission


o    La fiche synoptique du projet


o     Rapport de synthèse de l’étude analyse des besoins, obstacles et opportunités d’emploi/auto-emploi des personnes handicapées dans les principaux secteurs d’activité des territoires de « Ben Arous, Gafsa, et Gabès. »  

 IV. OBJECTIFS ET RESULATS ATTENDUS DE LA MISSION


 


a) Objectifs de la mission


 


Sous la coordination du chef de projet et en collaboration avec les partenaires du projet, le bureau d’étude et/ ou le consultant (e)sera chargé de développer les différents éléments de l’étude.


 


Sur la base du mapping des acteurs réalisé et de la macro-identification des filières établie lors du montage du projet, l’objectif de la mission se décline comme suit :


 


 


-       Etablir une analyse concrète des niches d’insertion ou d’autocréation d’emplois pour les populations vulnérables au sein de filières écologiques, courtes avec un focus sur les opportunités et entraves existantes, et une formulation de recommandations permettant de consolider le développement de ces filières.


 


 


b) Résultats attendus


 


1)     Résultats attendus :


Ø  Un document qui fait ressortir les éco filières  d’opportunité, les entreprises avec une dimension environnementale existantes, PME[1] et TPE[2]sur le territoire, leur potentiel d’inclusion des populations vulnérables.


Ø  Une étude qui synthétise les enjeux de l’emploi dans la région de Gabès et qui fait émerger l’apport de l’économie sociale et solidaire et de l’entrepreneuriat vert, leurs potentialités comme vecteur créateur d’emplois dans le gouvernorat.


Ø  Une  identification et analyse des dispositifs d’accompagnement existants à la création d’entreprises en ESS et en entrepreneuriat vert et surtout au sein des filières identifiées.


Ø  Une première identification des structures et des pratiques de l’économie sociale et solidaire et du développement durable sur le territoire de Gabès avec une analyse de leur fonctionnement.


V. PUBLIC CIBLE, EXPERTISE REQUISE, METHODOLOGIE &LIVRABLE DE LA MISSION


 


a)     Public visé par l’étude :


Une cinquante d’acteurs pluri-acteurs (Privés – publics et associatifs) actifs sur le territoire et capables de renseigner et d’alimenter le contenu de l’étude à savoir :


La direction régionale de développement – ODS


Le commissariat régional de développement agricole – CRDA


Les bureaux d’emploi et du travail indépendant


Direction régionale des affaires sociales


Direction régionale de la femme, famille, enfance


La direction régionale de l’emploi


Office régionale de l’artisanat


Office régionale du tourisme


La société de l’environnement


Le programme gouvernance environnementale


Agence nationale de protection de l’environnement


Agence nationale de gestion des déchets.


Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation


Le centre d’affaires,


La pépinière d’entreprises


La chambre de commerce régionale


L’institut des régions arides


Groupements de développement agricole


Sociétés mutuelles de services agricoles.


UTAPUTICA UGTT


Les associations spécialisées dans le domaine de l’environnement.


Les associations représentants les personnes vulnérables notamment les jeunes et femmes.


Les associations représentants les personnes en situation d’handicap


 


b)    Expertise requise :


Pour la réalisation de la mission décrite dans les présents termes de référence, le bureau d’étude et/ou le consultant (e) devra réunir des compétences en i) analyse économique des filières, ii) insertion professionnelle des personnes vulnérables notamment les femmes, jeunes et personnes en situation d’handicap iii) entrepreneuriat vert & économie sociale et solidaire, iiii) en développement d’entreprises pour analyser les systèmes d’accompagnement à la micro-entreprise sociale et/ ou environnementale. La  structure compétente (Bureau d’étude, association spécialisée et/ou consortium de  consultants) avec de l’expérience préalable dans les champs précédemment mentionnées devront faire valoir une expérience dans la rédaction d’étude et diagnostic.


                                     


c)     Proposition de sommaire de l’étude et méthodologie  


Le présent sommaire fait office de proposition, il sera assujetti à modification lors de la première réunion de cadrage avec l’équipe projet et l’expertise chargée de la réalisation de l’étude.


 


I.              C1 : Analyse approfondie du contexte socioéconomique du gouvernorat de Gabès.


L’élaboration de l’étude nécessitera une première phase de lecture et d’analyse de la documentation existante disponible en matière d’emploi, d’opportunités d’insertion professionnelle; de développement économique inclusif,  mais aussi en matière de filières existantes, et éco-activités notamment celles porteuses d’opportunités au niveau du gouvernorat de Gabès. Cette première partie consistera à faire une analyse synthétisée du contexte socioéconomique du gouvernorat sur la base des études et publications existantes mais également d’informations collectées lors d’entretiens et d’ateliers de travail , et ceafin de  faire émerger les principaux défis d’un point de vue socioéconomique en vue du bilan environnemental du gouvernorat.


II.            C2 : Les filières écologiques : une nouvelle dynamique de développement économique durable


Cette deuxième partie va permettre dans la continuité des éléments ressortis dans la première de cerner les secteurs d’activité, de diagnostiquer leurs forces et faiblesses, les opportunités qu’elles revêtent et les entraves qui peuvent s’opposer ou rendre difficile la consolidation des chaines de valeur.  Cette partie devra également identifier les maillons les plus faibles à renforcer au niveau des chaines de valeurs existantes.


III.           C3 : Les enjeux de l’emploi à Gabès


Dans la troisième partie, il s’agira d’évaluer la capacité des filières identifiées à créer de l’emploi durable, que ce soit par l’insertion au sein  des structures existantes ou au sein des structures nouvellement crées. Il s’agira également de mesurer l’employabilité des structures Il s’agit ici d’analyser les enjeux de l’emploi en particulier pour les personnes vulnérables notamment femmes, jeunes et PSH et ce à chaque étape du processus de création.


A.    L’économie sociale et solidaire : Comment entreprendre autrement ?  Les Opportunités & défis existants.


B.    Quelles potentialités y a-t-il pour l’insertion professionnelle des populations vulnérables


IV.           C4 : L’accompagnement : Un outil d’optimisation et de renforcement des éco-filières


Dans cette partie, il est question d’analyser les différents services d’appui existants à la création de l’entreprise classique et des entreprises de l’ESS.


A.    Analyse des services d’appui à la création d’entreprises


B.    Comment adapter et améliorer les services d’appui ?


 


 


Méthodologie :


Pour la collecte de données  des activités types telles que :


-          Une revue de  la documentation existante


-           Entretiens semi-directifs  avec les personnes ressources clefs


-           Des ateliers de travail sous forme de focus group


-          Des échanges avec les décideurs et autorités locales pour confronter des analyses.


Documentation de référence :


Etude du projet IP / synthèse de l’étude « Analyse des besoins, obstacles et opportunités d’emploi/ auto-emploi des personnes handicapées dans les principaux secteurs d’activité des territoires de Ben Arous, Gafsa et Gabès. ». (Projet IP- HI)


Plan  de développement régional du gouvernorat de Gabès. (Source Site Ministère du développement, Investissement et coopération internationale- MDICI)                                                                                                                                                                    


 Etude sur les filières d’opportunités dans le territoire et toute étude complémentaire.


Documentation du projet « Gestion durable des écosystèmes oasiens en Tunisie (Source Site ministère de l’environnement)


Revue des réalisations du plan de développement de la délégation de Gabès Sud.


a)       Etape des Livrables de la mission









































Etapes



Livrable



Délais estimés



Délais de validation par HI



E1 : Réunion de cadrage avec l’équipe projet


 



NA



Directement après la signature du contrat



NA



E2 : Collecte de données auprès des acteurs et analyse des données



Rapport synthétisée des rencontres réalisées.


Liste des entretiens menés.



3 à 4 semaines après la signature du contrat.


 


Rapport à soumettre 5à 6 jours après la finalisation de la collecte de données



Une semaine après remise du rapport.



E3 : Rapport intermédiaire et rencontre avec l’équipe projet



Résultats préliminaires issus de l’analyse de données avec propositions des grands axes en vue de validation et suggestions d’amélioration ou d’approfondissement



5 à 6 semaines de la signature du contrat.



Une semaine après la rencontre.



E4 : Rapport de la version finale des résultats de l’étude.


 



Résultats finaux et rapport intégral de l’étude



8-à 9 semaines après la signature du contrat



Deux semaines



E5 ; Synthèse du rapport de la version finale de l’étude et restitution des résultats auprès des partenaires.



Une synthèse de 10 page avec une présentation claire des résultats de l’étude et une présentation power point


 



13 à 14 semaines après la signature du contrat.



Une semaine.



 



 







L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

Sarra El Idrissi

Chef de projet
d56ac17911a45428d4cc2c689fb9b972
d56ac17911a45428d4cc2c689fb9b972

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidature Publié sur Jamaity le 30 janvier 2017


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo