Exprimer mon avis

MYRIEM, Citoyenne du Monde

11 septembre 2017

MYRIEM, Citoyenne du Monde

Aide-moi à Apprendre est une association éducative, culturelle et sociale basée à El Mourouj. Menant une bataille contre l’abandon et l’échec scolaires, principalement dans les écoles des régions défavorisées, elle varie et multiplie ses activités afin d’améliorer le niveau et les conditions d’études et de vie des élèves: Création de bibliothèques et de club culturels, aide et prise en charge des enfants nécessiteux, collecte de dons et de fournitures, sensibilisation et dissémination des valeurs de la citoyenneté, la paix et la tolérance.

L’association ne s’adresse pas seulement aux enfants, mais aussi aux jeunes, à travers des formations et des projets qui impliquent des nouveaux diplômés et jeunes chômeurs, qui auront la possibilité de renforcer leur capacités et d’accroitre leurs compétences, et ce pour une meilleure insertion dans le marché d’emploi et le domaine professionnel après.

 

 

 

Depuis sa création en 2012, l’association Aide-moi à Apprendre a réalisé plusieurs actions à Tunis et aussi dans les régions, et a organisé différentes activités en partenariat avec d’autres associations mais aussi avec des établissements éducatifs et culturels. MYRIEM, Citoyenne du Monde est un projet qui a vu le jour avec l’association Aide-moi à Apprendre: c’ est une « initiative humaine » qui est née d’une volonté de promouvoir la paix, la tolérance et le partage chez l’enfant.

En effet, Myriem est une poupée, un jouet pour enfant, mais pas que. Myriem est « un messager, un symbole, une médiatrice qui voyage d’une école à une autre, d’une région à une autre, d’un pays à un autre » pour disséminer les valeurs de l’amour et de la paix, de l’espoir et de l’amitié, de l’ouverture et de la sécurité, parmi tous les enfants, les jeunes et les adultes.

Présente à chaque fois dans une différente classe, MYRIEM, Citoyenne du Monde encourage les enfants au partage et au dialogue, à entrer en communication et en collaboration avec leurs pairs dans d’autres classes et d’autres école. Ce projet s’inscrit dans une pédagogie interactive, et propose d’autres alternatives d’échanges entre les élèves, ce qui renforce les pratiques pédagogiques adoptées par les enseignants et enrichie le contenu des programmes officiels et des manuels scolaires.

La première phase du projet s’est déroulé de 2012 à 2014, ou Myriem a visité une quinzaine d’établissements primaires, préparatoires et secondaires: 30 enseignants impliqués, différentes activités produites, et les enfants sont passés de simples élèves à des acteurs et créateurs de changement. Ils se sont déplacés hors des murs de la classe traditionnelle pour apprendre, mais aussi pour échanger avec d’autres élèves et s’exprimer en toute liberté.

Ce long travail est couronné en 2015 par un concours régional où les meilleures équipes ont présenté leurs travaux.  Le projet se poursuit avec des activités plus développées et des attentes plus importantes. Actuellement, MYRIEM, Citoyenne du Monde vise à créer 15 clubs répartis sur les

écoles primaires, les collèges et les lycées. Les élèves y sont encadrés par des enseignants, et un comité des coordinateurs assure le suivie pédagogique et logistique des clubs. Les activités de ces derniers s’étalent sur 6 mois, et seront présentés dans des événements régionaux et un autre national prévus cet année.


Organismes concernés





Voila ce que les autres utilisateurs ont pensé de cet article

Ingénieux 0 %
0%
Persuasif 0 %
0%
Drôle 0 %
0%
Informatif 0 %
0%
Inspirant 0 %
0%
Inutile 0 %
0%

Vous devez être connecté pour pouvoir évaluer cet article

Soyez le 1er à écrire un commentaire.

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo British Council Logo