Exprimer mon avis

Journée internationale de la femme rurale

14 octobre 2015

Journée internationale de la femme rurale

Ce jeudi 15 octobre sera, à l’initiative des Nations Unies, consacré à la femme rurale; Acteur majeur de la vie économique et sociale de nombreuses régions. Cet événement est l’occasion de dresser un bilan des défis auxquels elle fait face aujourd’hui dans le monde, et plus spécifiquement en Tunisie.

Selon un rapport de la banque mondiale datant de 2010, les femmes rurales (près d’un quart de la population mondiale selon les estimations) dépendent principalement des ressources naturelles et de l’agriculture pour leur subsistance.

Dans les pays en voie de développement, elles représentent en moyenne 43% de la main d’oeuvre agricole selon l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture.

L’enjeu aujourd’hui, selon les Nations Unies est de garantir aux femmes rurales un accès constant aux ressources agricoles et de développer leur autonomie. D’autant que, 76% de la population pauvre vivant en milieu rural, la part des femmes est très importante, et son autonomisation pourrait permettre de lutter d’avantage contre la faim et la pauvreté. Il faut savoir que les problématiques liées au statut de la femme rurale ont commencé à être traitées en 1975 lors de la conférence de Mexico.

Aujourd’hui, plusieurs acteurs internationaux travaillent sur des programmes en ce sens, notamment le PAM, la FAO, le FIDA et « ONU Femmes » qui œuvrent pour l’autonomisation de la femme rurale. Des concertations ont également été engagées par de nombreux chefs d’Etats, à l’instar de la table ronde qui s’est tenue le 15 octobre 2014 visant à mettre en place des « mesures indispensables qui permettraient de mieux tenir compte des contributions et du rôle des femmes rurales […] dans le programme de développement pour l’après-2015 ». Cette table ronde comprenait également des acteurs d’organisations luttant pour le droit des femmes pour établir un dialogue constructif.

De nombreuses autres concertations et programmes d’appuis existent également, aux échelles nationales et régionales. Un travail est aussi fait à l’échelle locale par les ONGs proches des populations.

En Tunisie, une étude intitulée « La situation de la femme dans le milieu rural » réalisée par le secrétariat de l’Etat en collaboration avec l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement a mis en exergue les difficultés auxquelles font face les femmes rurales dans le pays. Il a été en effet démontré que 32% des femmes vivant en milieu rural ne savent ni lire, ni écrire et que 19% seulement disposent de ressources économiques qui leurs sont propres. Cette enquête a aussi dressé un état des lieux des services dont elles bénéficient comme l’enseignement, la santé et les opportunités économiques qui peut servir de base pour les ONGs locales qui traitent de ces problématiques.

Cette journée de la femme rurale doit donc rappeler qu’un long chemin reste à parcourir et que les organisations liées à cette thématique œuvrent activement en ce sens.

De la voix pour la femme amazighe

Au début du mois d’octobre 2015 a été annoncée la création de l’Association Tunisienne de la Femme Amazighe. Présidée par Nour El Baz, elle a pour but de préserver et mettre en valeur le patrimoine amazigh et le savoir-faire, principalement détenu par les femmes. Ce travail se fera par le biais d’ateliers dans les domaines artisanal et culinaire, avec en parallèle la création de projets visant à promouvoir la condition féminine amazighe. On estime à environ 500 000 leur population en Tunisie. Ils vivent principalement dans le sud du pays, aux frontières Algérienne et Libyenne.


Organismes concernés





Voila ce que les autres utilisateurs ont pensé de cet article

Ingénieux 0 %
0%
Persuasif 0 %
0%
Drôle 0 %
0%
Informatif 0 %
0%
Inspirant 0 %
0%
Inutile 0 %
0%

Vous devez être connecté pour pouvoir évaluer cet article

Soyez le 1er à écrire un commentaire.

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo