Exprimer mon avis

Renforcement des capacités des réseaux, plateformes et autres collectifs pour la promotion des Droits Humains et des Libertés Fondamentales en Tunisie par la formation, l´échange d´expériences et la dynamisation Retour vers les projets


Durée du projet: 2 an(s) 10 mois

Feb 2020 Dec 2022

Partager le projet sur

Les organismes impliqués dans ce projet:
CIDEAL / JAMAITY / AECID

Objectif général

Ce projet vise à contribuer à la construction de l´Etat de droit et la protection des Droits Humains et libertés individuels en Tunisie.

Objectifs spécifiques

L’objectif spécifique du projet est de  renforcer les capacités et la structuration des réseaux, plateformes et/ou collectifs des droits humains et libertés fondamentales en Tunisie pour un plaidoyer plus efficace. 

Plus de détails

Ce projet officialise la première collaboration entre notre association Jamaity et la Fondation CIDEAL en Tunisie. Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’expérience de travail de l’association Jamaity et de sa plate-forme en ligne qui soutient depuis 2014 la structuration de la société civile, la coordination, la communication et l’échange d’expériences entre la société civile et les différents acteurs de la coopération au développement. 

CIDEAL, pour sa part, travaille depuis plus de 15 ans en Tunisie, avec une expérience reconnue dans les domaines de l’approche genre, de la promotion de l’égalité et du soutien à la société civile. L’origine du projet provient d’une mise en commun des deux organisations de leur expérience et de leurs compétences en vue de contribuer à la promotion des droits de l’homme, LF et l’état de droit en Tunisie et positionner la plate-forme Jamaity en tant que future coordinatrice des ONGD en Tunisie, sur la base de l’expérience acquise en Espagne.

Le projet a pour objectif général de contribuer à l’édification de l’État de droit et à la protection des droits humains et des libertés individuelles en Tunisie, son objectif spécifique étant : Renforcer les capacités et la structuration des réseaux, plates-formes et/ou collectifs de droits humains et de libertés individuelles en Tunisie afin de garantir l’efficacité de leurs activités d’impact politique. Le projet s’articule autour des résultats suivants : 

  • Amélioration de la représentativité des réseaux, plates-formes et/ou autres collectifs de DH et de LF; 
  • Renforcement de la gouvernance, des capacités opérationnelles et de communication des réseaux, plates-formes et/ou autres collectifs de DH de LF; 
  • La création, la structuration et l’action de réseaux locaux de DH et de LF dans 3 zones tunisiennes sont renforcées par la promotion d’activités d’impact politique au niveau local. 

Cette action s’inscrit dans le cadre de l’expérience de travail de l’association Jamaity et de sa plate-forme en ligne qui soutient depuis 2014 la structuration de la société civile, la coordination, la communication et l’échange d’expériences entre la société civile et les différents acteurs de la coopération au développement, et se positionne comme éventuelle et/ou future coordination des ONG.

Dans une première étape, une cartographie afin d’identifier des données pertinentes relatives aux réseaux, aux plates-formes et/ou autres collectivités, nationales, régionales et locales pour la protection des DH et des LF et intégrant l’approche genre sera réalisée. Cette cartographie a pour but de :

  • Fournir les informations nécessaires pour la sélection des réseaux, des plates-formes et/ou des collectivités, les zones d’interventions pour le renforcement des réseaux ;
  • Identifier les besoins ;
  • Proposer des stratégies de renforcement.

Par la suite, des programmes de formation et/ou des ateliers seront développés pour améliorer la gouvernance, les capacités opérationnelles et de communication des réseaux, plates-formes et/ou coordination, etc. toujours dans une optique de droits de l’homme et de genre.  Dans le cas des structures locales, un appui sera apporté à la réalisation d’activités locales de plaidoyer.

Parallèlement à ces activités, le rapprochement entre les réseaux, plates-formes et/ou autres groupes de défense des droits de l’homme au niveau national et les plates-formes locales renforcées sera encouragé par des activités de concertation et d’échange d’expériences. Enfin, il appuiera la participation des OSC locales aux réunions des réseaux nationaux, leur participation à des activités de plaidoyer au niveau national, ainsi qu’un voyage d’échange d’expériences.

Régions bénéficiaires

Ariana et 24 autre(s) régions



Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo