Exprimer mon avis

« 7OUMTI, M’ENGAGER POUR MON QUARTIER » Retour vers les projets


Durée du projet: 2 an(s) 11 mois

Dec 2017 Nov 2020

Partager le projet sur

Les organismes impliqués dans ce projet:
MCT / JAMAITY / AFD

Objectif général

L’expérimentation des mécanismes de résilience urbaine et gouvernance locale participatif autour de problématiques ressentis au quotidien dans 3 quartiers précaires de la Tunisie contribuera à la modification des comportements dans la gouvernance locale et la décentralisation et mènera à la standardisation des processus par l’intégration des meilleures pratiques .

Objectifs spécifiques

  • Des mécanismes de concertation et de l’implication citoyenne dans la réalisation des services gérés par les autorités locales dans les domaines de gestion de déchets et d’aménagement de l’espace public sont pilotés, testés et capitalisés afin de faciliter leur réplication par la suite ;
  • Les services de gestion de déchets et d’aménagement de l’espace public répondent pleinement aux besoins des citoyens et des autorités locales, tout en adhérent les citoyens en tant qu’acteur incontournable dans la réussite de ces services ;
  • Les personnes qui fournissent des services liés à la gestion de déchets et d’aménagement de l’espace public bénéficient  des conditions de travail améliorées et sont résilients aux chocs imprévus.

Plus de détails

Financé par l’Agence Française de Développement, « 7oumti , m’engager pour mon quartier » est un projet qui traite la filière déchets et l’aménagement de l’espace public, dans des quartiers précaires, en impliquant tous les acteurs dans une gestion communautaire participative tout en améliorant les conditions  de travail pour les personnes engagés dans ces filières.

Le projet est mis en oeuvre par Mercy Corps en  partenariat avec Action Associative et Jamaity. Il s’étale sur une période de 36 mois (Décembre 2017-Novembre 2020). Le programme est mené en coordination étroite avec Le Ministère des Affaires Locales et de l’Environnement, aussi bien qu’avec l’Agence Nationale de Gestion des Déchets (l’ANGED) et l’Agence de Rénovation et de Réhabiliation Urbaine (ARRU).

Le projet intervient dans 3 municipalités (1) des gouvernorats de Tunis (Sidi Hssine) et de Kasserine  (Ezzouhour,Sbeïtla).

Les Résultats Attendus : 

Résultat 1: Les autorités locales et les habitants sont renforcés dans leurs capacités d’engager dans des dialogues participatifs pour la définition de leurs priorités en ce qui concerne la gestion de déchets et l’aménagement de l’espace public ;

Résultat 2 : Une solution technologique est développée et permet aux citoyens d’engager activement avec les autorités locales et proposer des solutions pour la gestion des déchets et l’aménagement de l’espace public ;

Résultat 3 : Des projets qui répondent aux besoins des citoyens et aux priorités stratégiques des autorités sont développés et financés ;

Résultat 4 : Les groupes de personnes qui travaillent dans les services liés à la gestion de déchets et l’aménagement de l’espace public sont renforcés dans leurs capacités de se structurer et se formaliser, améliorer leur prestation des services, et développer leurs compétences en gestion d’argent ;

Résultat  5 : Les approches et processus de concertation et implication citoyenne dans le développement des projets qui répondent aux stratégies des autorités locales testés sont capitalisés afin de faciliter leur réplication.

 

  • 30 membres des autorités locales : formation, accompagnement, gouvernance participative, utilisation des plateformes technologiques
  • 6 Associations locales : formation en facilitation, rôle de facilitateur dans le programme, en éducation financière, formations citoyenneté, identification de l’environnement, mobilisation communautaire.  Le projet vise l’implication et l’engagement de deux associations par zone d’intervention et son accompagnement pour un leadership local plus fort
  • 120 Jeunes leaders : Formations en facilitation, en éducation financière, formations citoyenneté, identification de l’environnement, mobilisation communautaire, communication interpersonnelle. Les jeunes identifiés comme moteurs dans leurs communautés seront accompagnés par le biais de formations courtes et spécifiques destinées à améliorer leur estime de soi, leur capacité à agir en faveur de leur environnement. Ils bénéficieront, sous conditionnalités dans l’esprit du projet, de micro-financement de projets au bénéfice d’un meilleur environnement  (déchets, aménagements de l’espace collectif)
  • 3 groupements qui fournissent des services, soit des acteurs existants (eg. chiffonniers) ou des groupements établis autours d’un nouveau service seront accompagnés pour la formalisation de leur statut
  • 320 membres des groupements qui bénéficieront des activités d’éducation financière et formations techniques pour améliorer la prestation de services
  • Environs 200 000 personnes dans les territoires ciblés par le projet. Il s’agit là des bénéficiaires totaux indirects du projet, participant aux activités ou en bénéficiant.

Régions bénéficiaires

Kasserine



Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo