Exprimer mon avis

PRO-AGRO : Soutien au développement de micro-entreprises agroalimentaires durables et création d’emplois dans les zones défavorisées de Tunisie Retour vers les projets


Durée du projet: 1 an(s) 3 mois

Nov 2019 Feb 2021

Budget du projet:

2000000 Euro (€)

Partager le projet sur

Objectif général

Le projet vise à contribuer à l’amélioration des conditions de vie dans les zones rurales de Tunisie par le renforcement des micro-entreprises du secteur agroalimentaire

Plus de détails

Le projet est proposé par l’ICU – Institut pour la Coopération Universitaire, partenaires locaux sont l’agence de promotion des investissements agricoles (Ministère de l’Agriculture – moa) – APIA,  Agence de la Vulgarisation et de la Formation Agricoles – AVFA et la Chambre Tuniso-Italienne de Commerce et d’Industrie – CTICI. Partenaires italiens sont WE WORLD – G.V.C. ONLUS, Université de la Tuscia – Département des sciences agraires et forestières – DAFNE, Université catholique du Sacré-Cœur, Piacenza – Département des sciences et des technologies alimentaires pour une filière agro-alimentaire durable – DiSTAS.

Avec le projet, les micro-entreprises des filières du lait, des légumes, de la datte, des herbes aromatiques et médicinales, de l’olivier, dans les gouvernorats de Beja, Kasserine, Kebili, Le Kef, Mahdia et Sidi Bouzid auront une meilleure capacité de production, de transformation et de commercialisation et seront davantage intégrées dans des formes associatives et au sein de leur filière.

Le projet est né de la nécessité pour les entreprises agroalimentaires, des zones identifiées, d’être plus compétitives. Les principaux déterminants de leur faible compétitivité sont : un faible niveau de connaissances techniques de la part des producteurs, une diffusion insuffisante des techniques modernes de production et de transformation, un degré insuffisant de regroupement des entreprises pour un accès adéquat aux marchés et la diffusion des innovations dans un contexte de forte pulvérisation des entreprises agroalimentaires, un système d’assistance technique peu efficace pour atteindre les producteurs et diffuser l’innovation, un vieillissement marqué de la population et un accès insuffisant au crédit.

La logique d’intervention repose sur trois volets d’action :

  1. le renforcement des micro-entreprises agroalimentaires par la formation technique-gestion, l’assistance pour le développement de plans d’amélioration et l’accompagnement et le soutien à l’accès au crédit;
  2. la formation de jeunes diplômés et leur accompagnement lors du lancement d’activités d’assistance technique en faveur des producteurs; combiné à des activités de représentation d’entreprises fournissant des intrants et des technologies qui permettront aux techniciens de générer des revenus en rendant leur activité durable et en contribuant à la diffusion des connaissances et de l’innovation parmi les entreprises;
  3. le renforcement des liaisons de marché entre entreprises tunisiennes et italiennes, pour favoriser des opportunités de commercialisation pour les produits des entreprises tunisiennes sur le marché italien et pour des inputs et des technologies italiennes sur le marché tunisien.

Le partenariat mis en place permettra de développer le projet en s’appuyant sur la valeur ajoutée et l’expérience de chaque organisation.

  • L’ICU assurera la coordination générale en apportant son expérience dans le pays et dans le secteur agroalimentaire, sa capacité de coordination et son organisation générale;
  • l’APIA assurera une liaison étroite avec le système des entreprises agroalimentaires tunisiennes et avec le système institutionnel du pays, la Chambre de commerce italo-tunisienne veillera au renforcement des relations entre entreprises tunisiennes et italiennes;
  • WE WORLD – G.V.C. contribuera par une attention spécifique aux questions de genre sur la base de son expérience étendue en la matière;
  • les autres partenaires italiens contribueront à donner une solidité et une base scientifique aux activités de formation et d’assistance technique.

 

Les partenaires du projet : 

  • Agence de Promotion des Investissements Agricoles (APIA) : Entité  public à caractère non administratif faisant partie du Ministère de l’Agriculture tunisien

  • Agence de la Vulgarisation et de la Formation Agricoles (AVFA) : Association à but non lucratif de droit tunisien.
  • Chambre Tuniso-Italienne de Commerce et d’Industrie (CTICI) : Reconnue par le Gouvernement Italien et Tunisien

 

 

Régions bénéficiaires

Béja et 6 autre(s) régions



Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo