Exprimer mon avis

I-MIGR Retour vers les projets


Durée du projet:

Jun 2020 Jun 2020

Partager le projet sur

Objectif général

Promouvoir un système de gouvernance de la migration urbaine basé sur les droits

Objectifs spécifiques

  • Améliorer et développer la coopération entre les différentes parties prenantes en matière de migration au niveau local et national ;
  • Promouvoir un discours réel et juste sur la migration et renforcer le dialogue interculturel et l’entente mutuelle
  • Améliorer la gestion des données et la connaissance liée à la migration dans le domaine de la gouvernance de la migration

Plus de détails

Zone d’intervention : Municipalités de Raoued et La Marsa

Cofinancé par : L’Union Européenne par le biais du Centre international pour le développement des politiques migratoires (ICMPD)

Réalisé par : Le Centre d’Information et d’Education au Développement – CIES Onlus

Partenaires stratégiques : Cies Tunisie, Union Tunisienne de Solidarité Sociale (UTSS), Municipalité de Raoued (Gouvernorat de l’Ariana), Municipalité de La Marsa (Gouvernorat de Tunis)

Autres partenaires : Association pour le Leadership et le Développement en Afrique (ALDA), Association des étudiants et stagiaires africains en Tunisie (AESAT), Association Tunisienne de Coopération pour le Développement (ATCD)

Contact : 10 Rue Ali Bach Hamba. La Marsa Tel./Fax : +216 71 749 608.  [email protected]

 

Résultats attendus :

R1 Les compétences du personnel et des élu(e)s des municipalités de Raoued et La Marsa en matière de diversité, non-discrimination, inclusion socio-économique et création de services d’orientation ciblés sur les migrants-es sont renforcées.

R2 Les capacités des médiateurs et du personnel des services de la santé et de l’éducation en termes d’identification des besoins des migrant(e)s et de l’adaptation des services dans ce sens, sont renforcées.

R3 L’accès des migrants-es aux services au niveau local basé sur les droits, est amélioré. Le renforcement des compétences en matière de migration au niveau local permettra de garantir un système de gouvernance pour la migration urbaine et une coopération entre les parties prenantes (institutions, OSC, migrants-es) afin de garantir l’accès aux droits et une offre de services locaux adaptés à toute population urbaine.

 

Les principales activités :

Formation du personnel et des élu(e)s des municipalités et de la société civile dans le domaine de l’intégration socio-économique des migrants-es : L’objectif des huit journées de formation est de fournir de nouvelles compétences à 25 personnes des municipalités et de la société civile, sur des thématiques liées à la migration dans les territoires ciblés et au rôle que les municipalités jouent dans la création de services inclusifs et d’intégration des migrants-es. Après la formation, parmi les participants, 4 points focaux seront identifiés avec le rôle de sensibiliser deux autres municipalités sur la thématique de l’inclusion sociale et économique des migrants-es à travers un séminaire de deux jours pour 15 participants dans chaque nouvelle municipalité. Les groupes formés bénéficieront d’un parcours de coaching de 10 jours étalés sur toute la durée du projet afin d’identifier de bonnes pratiques et l’élaboration d’un projet d’inclusion dans chaque ville.

Formation des médiateurs et des opérateurs sur les droits des migrants-es : Une formation spécifique de 5 jours sera organisée pour 20 personnes parmi le personnel des services de santé publique et éducation et les médiateurs linguistiques chargés de la mise en place d’un guichet d’information et d’orientation et qui appartiennent aux associations AESAT et ALDA afin de faciliter l’accès des migrants-es notamment les plus vulnérables aux droits à la santé, à l’éducation et à l’inclusion socio-économique.

Création d’une brochure d’information concernant les droits des migrants-es et l’amélioration de l’application I-MIGR et sa diffusion : Afin d’améliorer l’accès des migrants-es aux services locaux et en particulier les jeunes et les femmes, une brochure d’information sera créée et disponible soit au guichet d’information soit en format électronique et distribuée par les parties prenantes mobilisées sur le territoire. L’application mobile I-MIGR qui fournisse information sur les services de migration fournis par les diverses institutions locales sera mise à jour et diffusés par les biais des campagnes.

Création d’un guichet d’information et orientation pour les services locaux : Un atelier de planification participative de 5 jours, qui prévoit la participation des représentants des deux municipalités et de la société civile, sera organisé afin de créer un guichet d’information et d’orientation pour les services locaux. Le guichet, actif une fois par semaine dans chaque municipalité, inclura la présence de médiateurs interculturels formés et aura l’objectif de favoriser le droit à l’information et l’orientation pour l’accès au réseau des services locaux pour les migrant/es, en particulier les jeunes et les femmes

Journées Portes ouvertes : Cinq journées seront organisées au cours du projet afin d’encourager le dialogue interculturel et l’entente mutuelle. En plus de la thématique de l’inclusion sociale et économique des migrants-es, notamment jeunes et femmes, d’autres thèmes seront identifiés à travers l’analyse des besoins réalisée lors de l’atelier de planification participative du guichet.

Communication et visibilité : Les événements et les activités publiques seront organisés dans l’objectif d’impliquer tous les acteurs locaux, la communauté et les bénéficiaires afin de créer et valoriser les opportunités de collaboration et connaissance du projet et des thématiques d’inclusion sociale et gestion de la migration. Un évènement de lancement et un de clôture sont prévus.

Régions bénéficiaires

Ariana et 2 autre(s) régions



Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo