Exprimer mon avis

Le renforcement des relations entre partenaires techniques et organisations de la société civile en Tunisie

Délégation de l’Union Européenne en Tunisie 436Le renforcement des relations entre partenaires techniques et organisations de la société civile en Tunisie
Publié le 01-03-2014. Ajoutée le 24 septembre 2014




Dès les premiers lendemains de la Révolution du 14 janvier 2011, la présence et l’activité des partenaires techniques et financiers en Tunisie ont connu une évolution substantielle.

D’une part, les différents agences de coopération et bailleurs de fonds internationaux déjà installé dans le pays ont amenés à reformuler leurs stratégies ; d’autre part, des organisations internationales n’ayant pas encore de filiales en Tunisie.

De son côté, la société civile  a effectué sa propre révolution, en se débarrassant de l’emprise étatique afin de gagner l’indépendance et l’autonomie en vue de construire une Tunisie nouvelle et démocratique.

Très tôt en réalité, plusieurs questions se sont posées, face à l’importance des fonds disponibles :

  • les partenaires techniques et financiers vont-ils remplacer l’Etat et ses collectivités locales dans l’assistance aux associations ?
  • les thématiques choisies pour être financées sont-ils, entre eux, leurs appuis aux associations tunisiennes?
  • comment concevoir un nouvelle relation entre les partenaires techniques et financiers et les associations, basée davantage sur la coopération et le partenariat que sur un paradigme entre assistants et bénéficieras ?

C’est à cette interrogation que le présent travail tente de répondre,en présentant d’abord et de manière succincte le développement et les champs d’intervention des deux acteurs, et en s’attelant ensuite à étudier les relations entre les deux parties tout au long du cycle d’intervention de partenaires techniques et financiers,de l’élaboration de leurs stratégies jusqu’à l’évaluation des activités conduites par les associations soutenues, en passant par les étapes d’exécution et de suivi des projets. La communication entre les bailleurs de fonds et les organisations de la société civile, thématique transversale ,a en outre été considérée comme assez importante, et par les acteurs eux-mêmes, pour qu’une section du document lui soit spécifiquement consacrée.

L’études s’inscrit dans un objectif global de contribution à l’amélioration des relations entre les partenaires techniques et financiers et les organisations de la société civile tunisienne. Elle s’inscrit dans le cadre du Programme d’Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC), financé par l’Union européenne et mis en place en collaboration avec le Gouvernement tunisien.

De manière plus spécifique, l’étude se propose d’identifier les difficultés rencontrées dans les relations entre la société civile et les partenaires techniques et financiers, ainsi que de considérer le niveau et le degré de participation de la société civile à chaque étape du cycle d’intervention de ces derniers (élaboration des stratégies, formulation des appels à propositions, exécution des actions, suivi et évaluation). Ce diagnostic servira de base pour proposer les recommandations jugées pertinentes en vue de construire une nouvelle relation de partenariat entre les deux parties prenantes.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo