Exprimer mon avis

Tunisie: implication citoyenne et protection des femmes et des migrants Retour vers les projets


Durée du projet: 2 an(s)

Dec 2015 Dec 2017

Budget du projet:

760000 Euro (€)

Partager le projet sur

Objectif général

Poursuivre le dialogue et la mise en réseau de la société civile avec les autorités locales, sanitaires et sociales.

Appuyer l’émergence d’une société civile forte, assurer à la société tunisienne la capacité d’agir et de parler pour elle-même.

Plus de détails

La Tunisie poursuit sa transition démocratique commencée avec la révolution de 2011.

Cela s’est confirmé avec la mise en place d’une nouvelle constitution et un processus électoral réussi en 2014.

Mais même si elle est inscrite dans la constitution tunisienne, la décentralisation du pouvoir est pourtant loin d’être finie.

La côte détient encore 80% des richesses du pays tandis que l’intérieur du territoire se partage les 20% restant.

Cette répartition inégalitaire a un impact négatif sur la qualité des soins de santé dans certaines régions défavorisées comme Gafsa ou Sidi Bouzid.

Médecins du Monde s’intéresse également à certains groupes vulnérables, comme les femmes et les populations migrantes dans le Grand Tunis.

De plus en plus connue à Gafsa et à Tunis, Médecins du Monde prolonge son action dans le pays. Elle organise son travail avec des collaborateurs tunisiens selon 3 axes.

– Une approche participative entre les pouvoirs locaux et la société civile tunisienne. MdM renouvelle ses partenariats à Gafsa et renforce l’action de l’association Sahatouna. Le but est de poursuivre le dialogue et la mise en réseau de la société civile avec les autorités locales, sanitaires et sociales. Grâce à cela, il est possible d’améliorer la santé de la population de Gafsa, une région particulièrement défavorisée.

– La lutte contre les violences faites aux femmes à Gafsa. Ces derniers mois, les violences envers les femmes se sont banalisées et généralisées dans tout le pays. Même si elle était déjà présente avant la révolution, cette réalité est aujourd’hui plus visible. Il s’agit principalement de violences physiques, psychologiques, sexuelles et économiques perpétrées par un partenaire ou par la famille. Médecins du Monde aide à la prise en charge des victimes grâce à des actions médicales, psychologiques, sociales et de protection. Des actions de sensibilisation et une stratégie de plaidoyer auprès des autorités ont également été mises en place.

– L’accès aux soins pour les migrants dans le Grand Tunis. La Tunisie est un pays de transit et parfois une destination finale pour de nombreux migrants syriens et sub-sahariens. La Tunisie a adhéré à la Convention de Genève (relative au statut des réfugiés), mais aucune loi n’organise les questions migratoires dans le pays et l’accès aux soins de santé pour ces personnes démunies est difficile. Médecins du Monde offre une prise en charge médicale et psychologique à ces populations. Elle les sensibilise également à diverses problématiques de santé sur lesquels elles peuvent, à leur niveau, jouer un rôle (planning familial, suivi de grossesse, prévention des infections sexuellement transmissibles, etc.).

Une action durable :

Médecins du Monde est présent en Tunisie, car nous croyons que l’accès à des services sanitaires et sociaux de qualité soutien l’adhésion des populations aux principes démocratiques. Appuyer l’émergence d’une société civile forte, assurer à la société tunisienne la capacité d’agir et de parler pour elle-même.

 

Données disponibles

Régions bénéficiaires

Gafsa et 2 autre(s) régions



Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo British Council Logo