Exprimer mon avis

Périphérie Active : Soutien à la société civile de Sidi Bouzid Retour vers les projets


Durée du projet: 2 an(s) 5 mois

Oct 2012 Mar 2015

Partager le projet sur

Les organismes impliqués dans ce projet:
GVC TUNISIE / ACCUN / UE / GVC TUNISIE

Objectif général

Contribuer au renforcement de l’action citoyenne dans le cadre de la transition démocratique et à la promotion des droits humaines
en Tunisie, en particulier dans la région défavorisée de Sidi Bouzid.

Objectifs spécifiques

  • Promouvoir une citoyenneté active, diverse et tolérante à travers le soutien au droit à l’information et à la capacité d’expression libre de la société civile tunisienne, de la région périphérique défavorisée de Sidi Bouzid et sa mise en réseau au niveau local et national.
  • Soutenir l’inclusion sociale, économique, culturelle et politique des personnes issues de groupes vulnérables, notamment les femmes et les jeunes, à travers la diffusion des technologies de communication et d’information et la promotion de leur participation au sein de la société civile organisée.
  • Faciliter l’inclusion des femmes et leur rôle actif dans la société civile organisée.

Plus de détails

Périphérie active : support à la société civile du Gouvernorat de Sidi Bouzid dans sa capacité de participation, travail en réseau et expression libre ainsi que d’inclusion des instances des groupes vulnérables

Le projet Périphérie Active vise à renforcer l’action citoyenne dans le cadre de la transition démocratique et à promouvoir les droits humains en Tunisie, notamment dans le Gouvernorat de Sidi Bouzid. Il renforce les associations locales, groupements, jeunes et femmes, par la mise à disposition des TIC etpar la diffusion des principes de liberté d’expression, de démocratie, de travail en réseau et d’inclusion des groupes vulnérables.

Le projet a permis l’ouverture et le renforcement de 3 Centres Médiatiques Citoyens dans les villes de Sidi Bouzid, Regueb, Menzel Bouzayenne. Ils constituent des espaces communs aux associations où chacune maintient son indépendance et défend le principe de pluralisme et de diversité. Ils constituent des lieux de formation, d’échange de compétences et de production d’information. Les CMC sont équipés en matériel informatique et audiovisuel professionnel en accès libre et gratuit aux associations qui agissent pour l’intérêt commun. Chaque jour au sein des CMC des activités prévues ou spontanées animent la vie locale.

Contexte

Le gouvernorat de Sidi Bouzid, lieu principal de l’action, est parmi les 5 les plus marginalisés et enclavés de la Tunisie. La région est aussi marginalisée au niveau des infrastructures, et notamment de l’accès à internet. Concernant la condition de la femme, selon le «Global Gender Gap Report 2011» publié par le forum économique mondial, sur 135 pays analysés, la Tunisie se situe bien au fond de la liste à la 108ème place avec un index presque stable depuis 2006 et des commentaires qui concernent surtout la faible participation économique et politique des femmes. La société civile postrévolutionnaire de Sidi Bouzid est composée d’associations, plus ou moins formalisées et structurées, nées après la révolution. leur défi est de se structurer et de contribuer aux nouveaux chantiers de réflexion sur les politiques et au processus de démocratisation à partir du niveau local.

Le projet se divise en trois volets:

  • Volet 1: Coordination, travail en réseau et citoyenneté active
  • Volet 2 : Formation, renforcement des capacités et sensibilisation
  • Volet 3 : Support à participation et citoyenneté active des femmes

Les résultats attendus sont les suivants:

  • La diffusion des technologies de la communication et de l’information indépendante comme outils de participation à la vie démocratique nationale est augmentée, échangée et mise en réseau à travers l’expérience pilote des centres médiatiques.
  • Les capacités des jeunes tunisiens et tunisiennes (et de leurs associations) à participer à la construction d’une citoyenneté active et inclusive capable de contribuer au processus de transition démocratique dans les régions défavorisées sont renforcées.
  • La participation des femmes dans la société civile et dans la construction de l’action culturelle locale est accrue

Initiateur :

  • GVC Onlus

Associations partenaires :

  • Associazione ya Basta
  • Accun (Association Citoyenneté et Culture Numérique)

Bailleurs de fonds :

  • Union Europeéenne;
  • Région Emilia Romagna

http://www.africaemediterraneo.it/blog/index.php/i-am-tunisia-lo-spot-di-sensibilizzazione-sull-uguaglianza-di-genere/

http://www.sidibouzidnews.tn/?s=P%C3%A9riph%C3%A9rie+Active&x=0&y=0

http://www.globalproject.info/it/tags/tunisia/geo/5

http://accun.tn/peripherie-active-description/

Données disponibles

Régions bénéficiaires

Sidi Bouzid


Périphérie Active : Soutien à la société civile de Sidi Bouzid
Site web du projet

Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo British Council Logo