Exprimer mon avis

Renforcement des Prestations de Services et de l’Information en Matière de Sante Sexuelle et Reproductive pour la jeunesse vulnérable en Tunisie Retour vers les projets


Durée du projet:

Sep 2017 Sep 2017

Partager le projet sur

Plus de détails

enforcement des Prestations de Services et de l’Information en Matiere de Sante Sexuelle et Reproductive pour la jeunesse vulnerable  en tunisie – salin +.

  Conformément à son plan stratégique et aux orientations nationales et forte de son expérience dans le domaine des services aux jeunes et de l’éducation et en matière des droits en S.S.R, l’Association Tunisienne de la Santé de la Reproduction s’est attelé  par le biais de ce projet à promouvoir l’information, l’éducation, l’écoute, et à favoriser l’accès des  adolescents et des jeunes aux services, à l’information et à l’éducation en matière de Santé sexuelle et reproductive et de garantir leurs droits en la matière.

œuvrant dans un contexte national favorable, l’Association a mis en place des services conviviaux  « amis des jeunes », ils ont été fournis au sein de ses centres existants, qui sont au nombre de sept, lesquels seront mis à niveau et réaménagés  afin d’offrir des prestations de qualité et appropriées pour cette population cible : Sousse – Monastir – Kairouan – Sfax- Gabés –  Médenine et Sidi-Bouzid.

Les prestations ont été également offerts par le biais de 3 nouveaux centres pour jeunes que l’Association a ouvert  dans les gouvernorats du Nord – Ouest : Jendouba- Béja et El Kef, régions démunies de la Tunisie, essentiellement rurales et agricoles  et où la population en majorité pauvre, ne bénéficie pas ou très peu de programmes  dirigée vers elle.

Ce projet d’une durée de deux années a cibler une catégorie vulnérable de jeunes : ceux des deux sexes de 17 à 24 ans des régions périurbaines et rurales dans 10 régions démunies de la Tunisie . L’Association a cibler particulièrement  les jeunes les plus défavorisés comme les Jeunes en rupture scolaire, les jeunes filles mariées,  pauvres et sans instruction, les jeunes mères célibataires ainsi que les  jeunes ruraux.

Cette population vit des inégalités sociales, souffre de discrimination, qui affectent sa santé et ses droits en matière de SSR.La pauvreté, le chômage, l’absence de pouvoir d’achat, l’absence ou le manque d’information, d’éducation et de services en Santé Sexuelle et de la reproduction dues au manque d’accessibilité aux services , rend cette catégorie de population dans une situation précaire, en proie à des comportements irresponsables et irréfléchis.

Les actions qui ont été  entreprises ont visé à créer des opportunités pour cette population cible en vue de lui apporter l’assistance, les soins et l’encadrement nécessaire, afin  d’améliorer sa condition au sein de la famille et dans la société.

Les activités du projet ont été  réalisées en étroite collaboration avec les Gouvernorats des régions sites du projet, l‘Office National de la Famille et de la Population et le ministère de l’Education et de la formation. Les centres qui seront créés auront deux volets : un volet médical et un volet éducatif et informatif.

Les activités exécutés :  

1 -Mise à niveau des 9 centres existants de l ‘A.T.S.R (Sousse, Monastir, Sfax, Gabès, Médenine, Kairouan et Sidi- Bouzid).

Les consultations médicales, le counselling et l’orientation vers les structures spécialisées en cas de besoin, ont été assurées à travers les prestataires de services précédemment formés par l’Association.

Des séances éducatives ont été assurées les après-midi, destinées aux jeunes fréquentant le centre sur des thèmes proposés par les jeunes eux-mêmes.

  • Les services offerts sont les suivants :

–          Counselling pré marital en insistant sur la nécessité d’effectuer le bilan nécessaire pour  le certificat médical prénuptial.

–          Education et information dans le domaine de S.S.R. et IST/VIH/SIDA

–          Education et information et dépistage des cancers du col de l’utérus et du sein.

–          Consultations médicales (consultations  gynécologiques, urologiques ……)

–          Counselling pré et post abortif : l’avortement étant légal, l’Association fournira à la population cible un counselling pour les candidates à l’avortement.

–         Fourniture des moyens de contraception y compris les préservatifs masculins.

–          Référence vers les centres spécialisés en cas de besoin (traitement,

Interruption Volontaire des Grossesses, vaccination…)

En outre, ces centres ont offert l’éducation, l’information et l’orientation nécessaire pour les jeunes des deux sexes demandeurs de services, ainsi que les supports informatifs et éducatifs appropriés.

2 – Création d’un nouveau centre pour jeunes en SSR avec des services mobiles à Jendouba, Béja et au Kef.

Le centre de Jendouba a continué à réaliser son programme d’éducation en milieu rural ,à raison de 2 visites /semaine dans les délégations rurales de Bou Salem et  de Fernana, dans le gouvernorat de Jendouba.

La sage-femme et le coordinateur régional, après une formation de base effectuée par le Comité Régional, ont commencé à mettre en place des activités, d’abord éducatives en se dirigeant aux lycées, aux maisons de culture, aux lieux de rassemblement de jeunes, aux cafés … puis médicales par le biais d’une consultation de jeunes, assurée par la sage-femme du centre.

Deux centres sont venus s’ajouter aux 7 centres déjà ouverts, qui sont les centres de Béja et le Kef.

Le Centre du Kef a démarré ses activités au mois de Septembre 2010, suite à l’accomplissement de travaux de rénovation.

Quant au centre de Béja, qui a ouvert ses portes le 1er Novembre 2010, il a été inauguré le jeudi 06 Janvier 2011 en présence des responsables de l’Association à l’échelle centrale et locale, Monsieur le Gouverneur, les autorités locales ainsi que les représentants du Bureau Régional du Monde Arabe de l’IPPF et la coordinatrice centrale du Projet.

Une cellule d’écoute a été renforcée au sein de ces centres, cette cellule a assuré les prestations nécessaires, en veillant à respecter les droits des jeunes comme la confidentialité le respect, la liberté de choix, l’écoute.

En vue de renforcer la qualité de ses prestations médicales, l’Association a procédé à l’acquisition de 03 autoclaves, effectuée en date du 13 Janvier 2011, ils ont été distribués aux centres de Jendouba, Béja et Sousse et cela, selon les besoins exprimés.

Par ailleurs, les visites sur terrain ainsi que les différentes réunions avec les membres du Comité Régional ainsi que le personnel des centres ont été bénéfiques  puisqu’elle ont permis de suivre les activités et d’apporter un soutien et une assistance aux centres concernés.

La nouveauté est que tous les centres ont pu acquérir dès le mois de Janvier 2011, des quantités de médicaments et des tests de grossesse leur permettant de diversifier leur services et  répondre aux besoins des jeunes demandeurs  avec la disponibilité de servies liés au traitements et aux soins des IST et autres.

Les jeunes ont été impliqués par les coordinateurs régionaux, que l’Association a choisi, volontairement  jeunes, en vue de faciliter la communication entre eux et de provoque l’adhésion aux activités du projet.

Les jeunes des deux sexes ont été impliqués de la façon suivante :

–       animation de séances éducatives

–       participation aux réunions relatives à la mise en application et au suivi du programme éducatif régional

–       participation au bulletin de l’association par le biais d’articles ou témoignage sur leur expérience dans le cadre du Projet Salin +.

–       participation aux manifestations organisées par d’autres structures de jeunes.

participation aux expositions thématiques régionales

Données disponibles

Régions bénéficiaires


Renforcement des Prestations de Services et de l’Information en Matière de Sante Sexuelle et Reproductive pour la jeunesse vulnérable en Tunisie
Site web du projet

Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo British Council Logo