Exprimer mon avis

Projet « Revitalisation des jardins scolaires pour le renforcement des liens entre l’alimentation scolaire et la production agricole » Retour vers les projets


Durée du projet: 11 mois

Jun 2019 May 2020

Partager le projet sur

Objectif général

Revitaliser des jardins scolaires dans les écoles primaires pour l’épanouissement personnel des enfants et le développement des communautés tout en encourageant les cantines scolaires à utiliser les produits cultivés localement.

Objectifs spécifiques

Appuyer le développement d’un cadre institutionnel et des outils pour la gestion effective des jardins scolaires et des achats locaux, et utiliser les jardins scolaires et la production locale comme des éléments clés permettant de servir un repas sain, nutritif et équilibré.

Plus de détails

Le projet vise à revitaliser les jardins scolaires dans 9 écoles primaires de Kairouan et Kasserine pour l’épanouissement personnel des enfants et le développement des communautés, tout en encourageant les cantines scolaires à acheter les produits cultivé localement. Egalement, le projet veut contribuer au renforcement du lien entre l’alimentation scolaire, la production agricole locale et le produit du terroir, en contribuant à la résilience des communautés impliquées.

Les activités du projet incluent :

  1. Création et/ou réhabilitation de 9 jardins potagers dans les écoles primaires bénéficiaires sur la base d’une étude approfondie qui vise à identifier les caractéristiques des sols et les techniques agricoles nécessaires à une exploitation optimale des potagers scolaires. Par conséquent, un plan parcellaire et un système de suivi et d’évaluation du jardin potager sont mis en place afin de garantir un aménagement soucieux de l’environnement local, un système de responsabilité clair relatif à la gestion du potager et une gestion efficace de la production et de la commercialisation.
  2. Identification, sensibilisation et formation des parties prenantes locales, GFDA/GDA, qui assureront la gestion durable des jardins potagers, suivi par la création d’un comité de pilotage associant les GFDA/GDA, la communauté locale (incluant parents et élèves), le CRE, le CRDA et les autres parties prenantes.
  3. Sensibilisation des acteurs locaux à l’alimentation scolaire et la bonne nutrition à travers la mise en place dans les écoles des « Laboratoires du Gout » afin de mettre en œuvre les séances de sensibilisation des élèves, des parents et des enseignants.

Régions bénéficiaires

Kasserine



Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo