Exprimer mon avis

Mobiliser la société civile tunisienne dans le suivi des relations entre la Tunisie et l’UE Retour vers les projets


Durée du projet: 1 an(s)

Apr 2014 Apr 2015

Partager le projet sur

Les organismes impliqués dans ce projet:
UE / REMDH / UE / REMDH

Objectif général

Renforcer les capacités de plaidoyer et la participation des organisations de la société civile dans le suivi des relations politiques et des programmes de coopération entre la Tunisie et l’Union européenne dans le cadre du Partenariat Privilégié entre l’UE et la Tunisie et des conventions internationales souscrites par les deux parties.

Objectifs spécifiques

Ce programme se veut une contribution importante à la structuration et au renforcement du dialogue entre l’UE et la société civile tunisienne.

Outre une soixantaine d’OSC, les autorités publiques tunisiennes et la Délégation de l’Union européenne sont également impliquées dans des discussions qui se veulent tripartites sur les politiques publiques, le Partenariat euro-méditerranéen et la coopération dans les domaines de la justice, l’égalité entre les genres, la migration et les droits économiques et sociaux.


L’objectif est que la société civile soit mieux informée et plus impliquée de façon à lui permettre de jouer plus efficacement son rôle.

Plus de détails

Le projet « Mobilisation de la société civile dans le suivi des relations entre la Tunisie et l’Union Européenne » s’inscrit dans le cadre du Partenariat privilégié signé en 2012 entre la Tunisie et l’UE, qui repose sur trois dimensions :

  •  la coopération politique,
  •  l’intégration économique et sociale,
  •  le partenariat entre les peuples.

Il a pour objectif d’accompagner les acteurs associatifs et de favoriser leur participation par une meilleure utilisation du cadre institutionnel des relations Tunisie-UE. Quatre thématiques ont été jugées essentielles pour la transition démocratique :

  •  garantir l’égalité hommes-femmes,
  •  assurer l’indépendance de la justice,
  •  garantir la mobilité et défendre les droits des migrants, réfugiés et demandeurs d’asile,
  •  favoriser la réorientation de la politique tunisienne vers un modèle respectueux des droits humains et permettant un développement socio-économique plus équitable et égalitaire.

Le REMDH échangera régulièrement avec les quatre groupes de travail constitués de manière à renforcer leurs capacités en matière de communication et de plaidoyer.

Données disponibles

Régions bénéficiaires

Ariana et 23 autre(s) régions



Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo