Exprimer mon avis

MaTerrE – Marketing Territorial pour l’Emploi Retour vers les projets


Durée du projet: 3 an(s) 9 mois

Oct 2014 Jul 2018

Partager le projet sur

Les organismes impliqués dans ce projet:
ATLAS / CEFA / UE

Objectif général

L’objectif général de l’action est celui de favoriser la création d’emploi en Tunisie, notamment dans une région particulièrement touchée par le chômage.

Objectifs spécifiques

L’objectif spécifique est de créer les conditions d’augmentation d’emploi à travers la mise en place de systèmes de valorisation du territoire et de ses produits spécifiques dans la région de la Kroumirie Mogods selon l’intégration des approches du Marketing Territoriale et de l’Economie Sociale et Solidaire (EES).

Plus de détails

Les actions visent à créer des effets multiplicateurs de création d’emploi à partir de l’interaction du secteur touristique avec son patrimoine culturel, naturel, et économique. A travers une approche de marketing touristique territorial l’action vise à promouvoir le produit “territoire” dans tous les aspects spécifiques (géographiques, historiques, artistiques, productifs, culturels etc.).

L’action va se dérouler au niveau local et communautaire pour inciter la création d’opportunités d’emploi particulièrement pour les catégories de personnes plus exclues à travers le renforcement du capital humain, la promotion du territoire et le développement intégré des filières économiques potentielles.

L’action vise à renforcer l’employabilité des demandeurs d’emploi en créant les conditions d’augmentation de la demande à travers une stratégie de promotion du territoire basée sur le concept du marketing territoriale et de l’économie sociale et solidaire, la mise en place de systèmes de valorisation du territoire et de ces produits spécifiques et l’intégration de trois secteurs à fort potentiel d’emploi dans la région: agriculture, tourisme, artisanat. Finalement l’action cible les personnes travaillantes dans l’économie informelle et prévoit des démarches d’accompagnement et soutien pour s’organiser, structurer et intégrer leurs activités dans un système de valorisation du territoire.
L’action vise des secteurs à fort potentiel d’emploi dans la région: le tourisme, l’agriculture et l’artisanat et le développement de l’accès aux marchés pour les produits de qualité. En particulier les actions visent à promouvoir un tourisme alternatif, responsable et solidaire, qui favorise l’échange entre les acteurs régionaux qui s’intéressent à un tourisme créateur d’emploi au niveau local, qui valorise les produits locaux et sauvegarde le patrimoine naturel et culturel dans la région. Le projet veut renforcer les pratiques économiques endogènes, en renforçant les capacités de la population et en améliorant la rentabilité du tourisme communautaire et de la production agricole et artisanale.

Volet 1 : Renforcement du capital humain

Le volet 1 comprend des activités orientées vers le « marketing intra-territorial » pour accompagner la professionnalisation des acteurs économiques du territoire, mais aussi la construction d’une vision commune du territoire par leurs occupants. Donc les actions seront orientées vers tous les acteurs y compris la population locale pour arriver à l’intersection de ces plusieurs univers très différents: le public, le privé, l’associatif, dans le but de valoriser les initiatives locales, et donc identifier et promouvoir une image collective positive du territoire.

Volet 2 : Marketing touristique et promotion du territoire

L’ensemble des activités du volet 2 constitue le point focal de l’Action qui vise la mise en place des mécanismes de « vente » du territoire, l’expérimentation des techniques du Marketing territorial et donc la promotion du territoire vers l’extérieur.

Volet 3 : Renforcement des filières économiques

Le but du volet 3 est l’augmentation des capacités productives et d’embauche et la réduction des faiblesses de l’offre endogène. La valorisation du territoire et de ses produits typiques sera renforcée par la réorganisation des filières selon les principes de l’économie sociale et solidaire (ESS). Le volet 3 vise à  renforcer les pratiques économiques endogènes en améliorant la rentabilité du tourisme alternatif et de la production agricole et artisanale, en vue de cibler aussi les personnes travaillant dans l’économie informelle pour intégrer leurs activités dans le système de valorisation du territoire.

Données disponibles

Le projet sur les réseaux sociaux

Régions bénéficiaires

Béja et 2 autre(s) régions



Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo