Exprimer mon avis

L’éducation des enfants en situation de handicap au cœur des dynamiques de développement territorial au Maghreb Retour vers les projets


Durée du projet: 2 an(s) 11 mois

Jan 2015 Dec 2017

Budget du projet:

1600 Euro (€)

Partager le projet sur

Les organismes impliqués dans ce projet:
HI / OTDDPH / FATH / HI

Objectif général

Les processus de développement local au Maghreb favorisent la participation sociale des personnes en situation de handicap, en particulier des enfants et des femmes, et la réduction des inégalités à travers une réponse concertée et fondée sur leurs besoins, leurs droits et l’expression de leurs choix collectifs et individuels, en conformité avec les orientations de la Convention Relative aux Droits des Personnes Handicapées (CRDPH) et de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE).

Objectifs spécifiques

L’accès des enfants en situation de handicap (ESH) à une éducation de qualité sur les territoires ciblés au Maroc, en Algérie et en Tunisie, est amélioré par le développement des compétences des acteurs locaux, des dispositifs d’action sociale de proximité, de politiques locales concertées et des dynamiques d’échange au niveau régional.

Plus de détails

CONTEXTE

En Tunisie, 336 écoles intégrées accueillent 1 496 ESH, plus de 200 classes préparatoires sont ouvertes aux ESH dans les écoles, et 40 collèges accueillent des enfants handicapés avec 170 élèves inscrits. Dans une étude de 2002, l’UNICEF indiquait cependant que l’insertion de la majorité des ESH dans les établissements scolaires ordinaires est un objectif encore lointain.

En Tunisie, HI a entrepris depuis 2011 des actions en faveur de l’école inclusive dans le cadre du projet « Développement local inclusif et accessibilité universelle » à Bizerte et dans le cadre du projet « Vie Autonome et Participation sociale » dans à Kebili. HI met également en oeuvre avec le Ministère de l’Education et l’UNICEF depuis mars 2014 un projet d’éducation inclusive dans 9 écoles pilote des gouvernorats de Bizerte, de Siliana et de Kébili.

Résultats attendus :

  • Résultat 1 : La qualité, la disponibilité et l’accessibilité des services d’éducation sont renforcées sur les territoires ciblés afin d’offrir aux ESH des possibilités de scolarisation durable et adaptée à leurs besoins.
  • Résultat 2 : Les acteurs de la société civile et les autorités locales développent, mettent en oeuvre et pérennisent de façon concertée des Dispositifs d’Action Sociale de Proximité (DASP) pour favoriser l’information, l’orientation et l’accompagnement des ESH vers les services éducatifs, sociaux et de réadaptation.
  • Résultat 3 : Des plans d’action inclusifs visant à améliorer les conditions de scolarisation des ESH sont développés, mis en oeuvre, suivis et évalués de manière concertée entre les pouvoirs publics, les associations de personnes handicapées et les prestataires de services sur les territoires ciblés.
  • Résultat 4 : Des dynamiques régionales de formation, de capitalisation et d’échange permettent d’identifier et de promouvoir des politiques, programmes et pratiques innovantes pour l’inclusion scolaire et la participation sociale des ESH, au Maghreb.

Bénéficiaires finaux

  • 6.000 enfants en situation de handicap et leurs familles (avec une attention particulière sur les groupes sous-représentés du fait de leur type de déficience et/ou genre) ;
  • 750 services éducatifs, sociaux et de réadaptation (avec une emphase sur 90 services d’éducation) ;
  • 60 militants et membres des organisations et groupes auto-représentatifs de personnes en situation de handicap ;
  • 240 acteurs du développement local impliqués dans le secteur de l’éducation, de l’action sociale et du handicap (pouvoirs publics, prestataires de services, organisations non gouvernementales et bailleurs de fonds).

Handicap International au Maghreb

Handicap International est une organisation de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations d’exclusion depuis 1982. OEuvrant aux côtés des personnes handicapées, elle agit et témoigne, pour répondre à leurs besoins essentiels, pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux. En 1997, HI a reçu le prix Nobel de la paix aux côtés des autres ONG de la Campagne Internationale pour Interdire les Mines (ICBL). L’association intervient aujourd’hui dans plus de 60 pays, à la fois dans des contextes de crise, de conflit, de post-crise ou de développement.

En Tunisie, HI a entrepris depuis 2011 des actions en faveur de l’école inclusive dans le cadre de son projet « Développement local inclusif et accessibilité universelle » (Manouba et Menzel Bourguiba, gouvernorat de Bizerte), avec l’OTDDPH, et dans le cadre de son projet « Vie Autonome et Participation sociale » dans les gouvernorats de Gabès et Kebili, en partenariat avec la FATH. Sur ces territoires, les acteurs concernés ont été impliqués dans des espaces de concertation dédiés à la question de l’éducation et des actions de développement d’un environnement inclusif dans les établissements ont été engagées. HI met également en oeuvre avec le Ministère de l’Education et l’UNICEF depuis mars 2014 un projet d’éducation inclusive dans 9 écoles pilote des gouvernorats de Bizerte, de Siliana et de Kébili. Au niveau régional, HI met en oeuvre des projets favorisant des échanges entre les 3 pays. Ceux-ci ont donné lieu à la production d’études et travaux de capitalisation multi-pays et à des collaborations entre les acteurs impliqués dans le présent projet.

Le projet Leadership and Empowerment for Action on Disability (LEAD) a permis l’expérimentation d’un dispositif de formation et d’échange en ligne (formation d’une soixantaine de cadres d’OPH, échanges d’information soutenus entre les mouvements d’OPH des 3 pays).

Partenaires et coordination

Si le porteur du projet est Handicap International, acteur reconnu dans le champ du handicap, de l’éducation inclusive et du développement local inclusif aussi bien en Algérie, au Maroc ou en Tunisie, une grande partiedes activités seront menées directement par les associations partenaires du projet, en fonction de leurs missions et de leurs capacités de gestion et capacités techniques.

En Tunisie : Fédération des Associations Tunisiennes oeuvrant dans le domaine du Handicap (FATH) : La FATH fédère un réseau de 200 associations prestataires de services à travers le pays, incluant des centres éducatifs spécialisés. HI et FATH coopèrent depuis la création de cette dernière en 2012 pour favoriser l’amélioration des services rendus aux PSH par les associations affiliées à la Fédération, en particulier dans le champ de l’insertion sociale et professionnelle ; L’Organisation Tunisienne de Défense des Droits des Personnes Handicapées (OTDDPH) : Première véritable organisation ‘de’ personnes handicapées créée en Tunisie dans le sillage après 2011, l’OTDDPH milite pour diffuser les droits des personnes handicapées et pour changer le regard, les attitudes et les politiques sur le handicap en référence à la CRDPH. HI a appuyé l’Organisation depuis sa création dans la mise en oeuvre d’actions de plaidoyer visant la réforme de la loi électorale de 2011 et la rédaction de la Constitution tunisienne.

Régions bénéficiaires

Bizerte et 1 autre(s) régions



Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo