Exprimer mon avis

Gestion durable des gaz à effet de serre Retour vers les projets


Durée du projet: 4 an(s) 11 mois

Jan 2012 Dec 2016

Partager le projet sur

Les organismes impliqués dans ce projet:
GIZ / GIZ

Objectif général

  • Un inventaire fiable des gaz à effet de serre est établi pour le suivi dans le cadre de la CCNUCC.
  • Un système MRV a été conçu pour le secteur de l’énergie.
  • La Tunisie est en mesure de dresser de manière autonome les rapports de mise à jour biennaux (biennal update reports) et de mesurer les effets du plan solaire tunisien et d’autres mesures réalisées dans le secteur de l’énergie, de rédiger des rapports sur ce sujet et de faire vérifier ces effets. Elle peut ainsi participer activement aux processus internationaux de définition des règles en rapport avec la CCNUCC.

Plus de détails

Description succincte du projet

  • Désignation : Renforcement des capacités pour les inventaires de gaz à effet de serre et le système MRV en Tunisie
  • Commettant : Ministère fédéral de l’Environnement, de la Construction, de la Protection de la Nature et de la Sûreté Nucléaire (BMUB)
  • Pays : Tunisie
  • Organisme de tutelle : Secrétariat d’Etat à l’Environnement
  • Durée totale : 2012 à 2016
  • Contact : Anselm Duchrow – anselm.duchrow@giz.de / Torsten Greis – torsten.greis@giz.de

 

  • Situation initiale

Au cours des dernières décennies, les émissions de gaz à effet de serre ont nettement augmenté en Tunisie, car le modèle économique et le modèle de développement du pays impliquent la consommation de grandes quantités d’énergies fossiles. La Tunisie a pris conscience de ce problème et promeut désormais les énergies renouvelables et l’atténuation des changements climatiques dans le but de moderniser l’industrie, de créer des emplois, d’améliorer la qualité de la vie et de soutenir les efforts internationaux en matière d’atténuation des changements climatiques.

Pour être en mesure d’atténuer efficacement les changements climatiques, il faut être capable de gérer effectivement les gaz à effet de serre. Combien d’émissions de CO2 peuvent être évitées par une mesure choisie ? Comment peut-on quantifier de manière fiable les émissions de gaz à effet de serre ? Comment est-ce que la Tunisie en rend compte à la communauté internationale ? Est-ce que les chiffres sont fiables et vérifiables ?

La Tunisie ne réunit pas encore les conditions techniques et administratives nécessaires pour pouvoir répondre de manière fiable et exhaustive à ces questions. Or, pour participer aux processus internationaux menés dans le cadre de la Convention Cadre sur les Changements Climatiques (CCNUCC), il faut satisfaire à des exigences très élevées en matière de gestion des GES. Les pays qui souhaitent bénéficier de l’appui international doivent posséder un système de MRV : un système fiable pour la mesure, la notification et la vérification des gaz à effet de serre.

  • Démarche
  • Les étapes suivantes contribuent à la mise en place d’un inventaire des gaz à effet de serre et d’un système MNV et soutiennent les efforts tunisiens consentis pour atténuer efficacement les changements climatiques.
  • L’évaluation des systèmes de base de données et systèmes d’information actuels et l’analyse des procédures et structures institutionnelles servent à recenser les besoins. Elles permettent de concevoir des stratégies améliorées avec les autorités.
  • Des formations et des ateliers portant sur des questions d’application sont réalisés en collaboration avec des experts internationaux pour former les experts et cadres de direction des diverses institutions. Des événements sont organisés pour favoriser les échanges Sud-Sud de connaissances avec d’autres pays.
  • Les processus à mettre en œuvre pour créer et actualiser les inventaires des gaz à effet de serre et les systèmes MRV sont définis dans des directives et guides qui donnent des repères aux experts tunisiens.
  • À titre de test, un système MRV pilote est développé et utilisé pour une activité visant à réduire les CO2 dans le secteur énergétique, par exemple l’extension d’installations solaires. Les résultats et expériences issus de ces tests alimentent ensuite le développement du système MRV.

 

  • Résultats

 

  • Les cadres de direction des ministères compétents et des autorités chargées de l’énergie, de l’industrie, de l’agriculture et de la gestion des déchets sont sensibilisés aux nouveaux défis. Les structures institutionnelles nécessaires à un système durable d’inventaire ont été créées.
  • Les experts de différentes administrations publiques ont suivi des formations continues et des ateliers d’information sur les bilans énergétiques, la MRV des mesures d’atténuation et l’établissement d’inventaires des gaz à effet de serre pour acquérir des connaissances fondamentales nécessaires à une gestion durable des gaz à effet de serre.
  • Le système actuel de base de données et d’information a été examiné et un plan d’action détaillé a été dressé pour l’améliorer.
  • La Tunisie participe à un projet international consacré à la création de systèmes MRV pilotes et contribue ainsi à la rédaction d’une directive internationale concernant la MRV des mesures d’atténuation.

Pour en savoir plus, la fiche du projet  : http://www.giz.de/en/downloads/giz2014-fr-emissions-mrv-tunisie.pdf

Données disponibles

Régions bénéficiaires


Gestion durable des gaz à effet de serre
Site web du projet

Supporté par

Réseau Euromed Logo British Council Logo