Exprimer mon avis

Formation et Promotion de l’Emploi des Jeunes en Tunisie (Maghreb) Retour vers les projets


Durée du projet: 5 an(s) 11 mois

Jan 2012 Dec 2017

Partager le projet sur

Les organismes impliqués dans ce projet:
GIZ / GIZ

Objectif général

Le nombre de travailleurs indépendants ou d’employés salariés a augmenté dans les secteurs et régions impliqués par le projet.

Plus de détails

Désignation : Fonds régional ouvert pour la Formation et la Promotion de l’Emploi des Jeunes en Tunisie (Maghreb)
Commettant : Ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ)
Pays : Tunisie
Durée totale : 2012 à 2017

Situation initiale

Le manque de perspectives pour les jeunes Tunisiennes et Tunisiens est considéré comme la principale cause des tensions sociales et de l’instabilité politique en Tunisie. Mi-2013, le taux de chômage en Tunisie s’élevait à 15,9 %. Près d’un cinquième de toutes les femmes et un tiers des diplômé(e)s de l’enseignement supérieur sont sans travail.

Approche


Agissant au nom du Ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ), la GIZ impulse, finance, promeut et met en œuvre, par le biais d’un Fonds régional ouvert (Fonds Emploi), des approches de coopération favorisant la création d’emplois. L’équipe de pilotage, dont les membres représentent les principaux acteurs du marché du travail (secteur privé, société civile et État), oriente et guide le travail du Fonds. Au moyen de processus transparents, elle sélectionne des projets qui créent des perspectives d’emploi pour les jeunes Tunisiennes et Tunisiens. Ces projets sont mis en œuvre en étroite coopération avec le secteur privé et la société civile.

Au-delà de la création de nouvelles opportunités professionnelles pour les jeunes Tunisiens, les projets tendent tous à concevoir des concepts pour une amélioration structurelle du marché du travail. Un comité consultatif assure la diffusion verticale et horizontale des acquis : les projets pi-lotes sont transposés et reproduits aussi souvent que possible, afin que d’autres jeunes puissent également profiter des approches du Fonds, à moyen terme sans l’appui de la coopération alle-mande. Il est aussi fait en sorte que les enseignements et acquis des projets soient largement pris en compte pour la conception du cadre juridique, afin que les conditions d’emploi puissent aussi être améliorées sur le long terme.

Les activités du Fonds Emploi reposent sur les quatre approches suivantes :

  1. l’amélioration de la formation initiale et continue en entreprise, et donc une attention réso-lument tournée vers les besoins réels de l’économie
  2. la professionnalisation du placement et de la gestion du personnel, et donc une meilleure adéquation entre les exigences des entreprises et les profils des demandeurs d’emploi
  3. le soutien à la création d’entreprises et le renforcement de l’entrepreneuriat
  4. l’attractivité croissante des métiers de l’artisanat à fort potentiel d’emploi

21 projets sont actuellement en cours de réalisation, dont les suivants :

  • Centre d’Orientation et de Reconversion Professionnelle (CORP) pour les jeunes demandeurs d’emploi
  • Promotion du tissage traditionnel dans la région de Gafsa dans le sud de la Tunisie
  • Renforcer l’entrepreneuriat grâce au système de franchise
  • Le bois d’olivier, vecteur d’emploi
  • Le recyclage ou comment créer rapidement des emplois
  • Des meubles innovants en provenance de Monastir
  • Pépinières d’entreprises : les jeunes entrepreneurs créent des emplois
  • Smart & Green City, un moteur pour l’emploi
  • Préservation et utilisation de la biodiversité au service de la croissance
  • L’entreprise sociale, un revenu garanti pour de jeunes artisan(e)s
  • Plateformes de formation mobiles dans le secteur du bâtiment
  • Création d’un centre de formation au sein de l’entreprise Knauf à Meknessy et développement de profils professionnels dans l’artisanat

9 projets ont déjà été finalisés avec succès, dont par exemple les suivants :

  • Promotion de l’emploi dans l’agriculture dans la région de Sidi Bouzid
  • Formation et insertion professionnelle de jeunes non qualifiés dans la cité structurellement dé-favorisée d’Ettadhamen
  • Société des Arts textiles Sartex
  • L’excellence du service, clé de l’emploi dans le secteur du tourisme)

Résultats

Plus de 1 600 jeunes Tunisiens et Tunisiennes ont pris part à des actions de formation en entre-prise dans les projets du Fonds Emploi. 80 % d’entre eux ont ensuite trouvé un emploi.

Un nombre accru d’entreprises s’engagent activement dans la formation initiale et continue de jeunes Tunisiennes et Tunisiens. Les actions de formation sont donc mieux en adéquation avec les besoins, et les entreprises mieux à même de pourvoir les postes vacants.

En complément des services de placement de l’État, deux centres innovants ont été ouverts, qui mettent l’accent sur l’orientation professionnelle, l’appui aux services du personnel et la formation en compétences relationnelles (soft skills). Un centre propose en outre des cours de reconversion professionnelle, afin de former des chômeurs à des emplois pour lesquels ils ne peuvent acquérir les qualifications nécessaires ailleurs en Tunisie.

Plus de 40 entreprises ont été créées dans le cadre des projets du Fonds Emploi, et ces entre-prises ont elles-mêmes créé plus de 60 emplois.

 

Données disponibles

Régions bénéficiaires


Formation et Promotion de l’Emploi des Jeunes en Tunisie (Maghreb)
Site web du projet

Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo