Lire la suite

"/> Lire la suite

" /> Lire la suite

" /> Exprimer mon avis

Disability Empowerement , Participation and Dialogue (DECIDE ) Retour vers les projets


Durée du projet: 2 an(s) 2 mois

Nov 2014 Jan 2017

Budget du projet:

888000 Euro (€)

Partager le projet sur

Les organismes impliqués dans ce projet:
HI / HI / OTDDPH

Objectif général

Améliorer l’inclusion politique et socio-économique des personnes handicapées dans la région MENA en leur permettant de participer activement à l’élaboration et à la mise en oeuvre des politiques et programmes visant à garantir le respect de leurs droits fondamentaux.

Objectifs spécifiques

Améliorer l’inclusion politique et socio-économique des personnes handicapées dans la région MENA en leur permettant de participer activement à l’élaboration et à la mise en oeuvre des politiques et programmes visant à garantir le respect de leurs droits fondamentaux.

Plus de détails

DECIDE project : Disability empowerment, participation and dialogue

 

Lieu de l’action : Maroc, Algérie, Tunisie : niveau national Certaines activités seront également mises en oeuvre en Libye et en Mauritanie.

Contexte :

La plupart des pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient ont largement progressé au cours des dernières années en termes de consolidation de la démocratie et de promotion des droits humains. Il est dorénavant primordial d’assurer la représentation et l’inclusion de perspectives diverses dans ces sociétés. Dans ces pays, les personnes en situation de handicap (PSH) représentent environ 15% de la population. Les PSH sont généralement parmi les groupes les plus pauvres, les plus vulnérables et les plus marginalisés de la société, et ne sont pas pris en compte dans la grande majorité des plans de développement. En raison de barrières physiques et sociales, de discrimination et d’exclusion, ils ont un accès limité aux services ordinaires et spécifiques. La plupart de ces services sont fournis par des organisations de la société civile, souvent caritatives ou confessionnelles, sans engagement réel au niveau de l’Etat.

La plupart de ces services sont de faible qualité, mal coordonnés et mal répartis sur le territoire. Les femmes handicapées souffrent d’une double discrimination du à leur sexe et leur handicap. L’accès aux services d’éducation, de santé, aux moyens de subsistance et aux loisirs est très limité, en particulier dans les communautés pauvres. Dans beaucoup de pays ciblés, le handicap ne figure pas parmi les priorités du gouvernement et n’est pas inclus dans les plans et stratégies de développement. Malgré des tendances positives au cours des dix dernières années, les PSH ne sont pas encore parvenues à créer des groupes de plaidoyer puissants, unifiés et bien organisés qui parviennent effectivement à revendiquer leurs droits et faire progresser les efforts d’inclusion. Par conséquent, les PSH ne sont pas représentées correctement dans les processus politiques, leurs voix ne sont pas entendues et leurs besoins sont rarement pris en compte. Handicap International a été un partenaire clé des organisations de personnes handicapées (OPH) dans la région MENA depuis 1987.

Avec eux, l’organisation a mis en place des projets novateurs visant à promouvoir le dialogue multi-acteurs sur le handicap et le développement inclusif. Grâce aux succès des dix dernières années, les partenaires de ce projet souhaitent s’appuyer sur les résultats obtenus et profiter du paysage politique actuel dans les zones ciblées. Dans le sillage des changements politiques et institutionnels provoqués par le « printemps arabe » 2011 en Afrique du Nord, les OPH et organisations de la société civile bénéficient d’espaces de dialogue plus larges et peuvent exercer une influence plus grande pour faire évoluer leur situation dans un sens positif.

Résultats attendus :

Résultat 1 : Les mouvements nationaux de personnes handicapées de la région MENA sont consolidés et leurs capacités sont renforcées, ce qui leur permet de s’engager durablement dans le plaidoyer, l’élaboration et le suivi des politiques publiques aux côtés des autres OSC.

Activités :

  • Analyse de la situation du mouvement des personnes handicapées en Algérie, au Maroc, en Mauritanie et en Tunisie
  • Mise en place d’un fonds d’initiatives locales visant à soutenir la mise en oeuvre de stratégies conjointes de plaidoyer par une sélection d’OPH et d’OSC
  • Formation régionale sur les politiques publiques nationales
  • Formation e-learning sur les politiques publiques locales
  • Réalisation d’une enquête locale sur la qualité de vie par des OPH d’Algérie, du Maroc et de Tunisie

Résultat 2 : Des dispositifs de consultation multi-acteurs locaux et nationaux sont créés ou renforcés entre les OPH, les OSC et les gouvernements afin de faciliter l’élaboration et la mise en oeuvre de réformes politiques inclusives dans les pays du Maghreb et du Moyen-Orient.

Activités :

  • Présentation des résultats de la collecte de données et élaboration d’un plan d’action participatif en collaboration avec les autorités locales
  • Mise en place d’un second cycle d’initiatives locales en vue d’actions de plaidoyer en lien avec les plans d’action locaux
  • Dialogue constant entre les représentants d’OPH, les autorités publiques et les OSC au niveau national afin de permettre l’identification de recommandations communes et de domaines d’intervention prioritaires
  • Assistance technique aux autorités publiques en vue de l’élaboration de stratégies nationales/plan d’action sur le handicap en Algérie, au Maroc et en Tunisie
  • Application des expériences acquises au Maghreb et au Moyen-Orient et partage de bonnes pratiques entre les OPH, les autorités publiques et les OSC afin de faciliter le dialogue et la mise en place d’actions au niveau national

Résultat 3 : Les organisations de la société civile et les acteurs politiques impliqués dans le mouvement des personnes handicapées aux niveaux national, régional et interrégional partagent des bonnes pratiques sur la manière dont les OPH peuvent influer sur l’élaboration et le suivi des politiques publiques.

Activités :

  • Appui à la mise en place et au développement de la Coalition maghrébine
  • Amélioration et animation d’un dispositif régional pour la formation et les ressources liées au handicap au Maghreb
  • Identification et consolidation des bonnes pratiques et des enseignements tirés du projet par le biais d’un webdocumentaire
  • Visites d’échange entre les représentants d’OPH du Maghreb et du Moyen-Orient
  • Séminaire de clôture interrégional visant à faire connaître les résultats et les enseignements tirés du projet

 

Les activités clés suivantes seront menées au cours de la phase de lancement initiale d’une durée de trois mois :

  • Mise en place de l’équipe du projet et préfiguration des procédures internes de gestion de projet de Handicap International.
  • Élaboration du cadre et des outils de suivi et d’évaluation avec les principaux partenaires.
  • Rédaction et signature de des conventions de partenariat avec les partenaires et les parties prenantes.
  • Mise en place du comité de pilotage du projet.
  • Atelier de lancement avec les OPH et les partenaires du projet.
  • Présentation du projet aux autorités concernées dans chaque pays.

 

Bénéficiaires :

Les bénéficiaires finaux de l’action seront les 12 millions de personnes handicapées de la zone d’intervention avec un accent principal sur l’extrême vulnérabilité des femmes handicapées. Les bénéficiaires indirects profiteront d’une amélioration de l’accès aux droits et la mise en oeuvre de la Convention Relative aux Droits des Personnes Handicapées (CRDPH) au travers des activités de sensibilisation et de renforcement des capacités.

Régions bénéficiaires

Ariana et 23 autre(s) régions



Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo