Exprimer mon avis

La liberté de la femme tunisienne à choisir son conjoint


Apparition médiatique publiée au format Article de presse

L’Association tunisienne de soutien des minorités (ATSM) appelle à l’abrogation de la circulaire du 5 novembre 1973 relative au mariage des tunisiennes musulmanes (ou supposées l’être) avec un non musulman.

Dans une pétition, mise en ligne, l’ATSM revendique le droit des Tunisiennes à choisir leur conjoint.

Cette pétition vient à la suite d’une réunion que l’association a tenue le 13 août et où il a été rappelé que la circulaire en question est contraire à la constitution.

« La Présidente de l’association Yamina Thabet a souligné la non reconnaissance du mariage d’une tunisienne musulmane avec un non- musulman tunisien ou étranger est contraire à la Constitution de 2014 ainsi qu’aux textes internationaux des droits de l’Homme que la Tunisie a ratifiés. Elle a en outre remarqué que les circulaires interdisant aux officiers de l’état civil de conclure le mariage d’une tunisienne musulmane avec un non- musulman sont contraires à la liberté de conscience et au principe de la Constitution instituant la non-discrimination et l’égalité entre les tunisiens et les tunisiennes ».


En relation avec:


Vous avez des apparitions médiatiques ou des communiqués de presse à partager?





Supporté par

Réseau Euromed Logo British Council Logo