Exprimer mon avis

FTDES : Le taux de suicide est 3 fois plus élevé chez les hommes que chez les femmes


Communiqué de presse publiée au format Article de presse

Le Forum pour les droits économiques et sociaux a émis, aujourd’hui, son rapport annuel sur les suicides et les tentatives de suicide en 2015.

Entre suicides et tentatives de suicide, la Tunisie a enregistré 549 cas en 2015. Les gouvernorats qui arrivent en tête sont Kairouan, Bizerte, Gafsa et Kasserine avec respectivement 89, 71, 61 et 48 cas enregistrés en 2015.

Les gouvernorats qui arrivent en fin de liste sont Gabès, Siliana, Ben Arous, Medenine, Kebili, Tozeur, Tataouine, Zaghouan, avec un nombre compris entre 2 et4 cas en 2015.

Le FTDES a d’ailleurs classé ces gouvernorats en 5 grands groupes distincts selon le taux de suicide qui y a été réenregistré.

Dans le premier groupe, deux villes du centre-ouest et une ville du sud-ouest sont présentes et dans le cinquième, à l’exception de Ben Arous, toutes les villes sont à caractère agricole, elles ont enregistré le taux le plus bas de suicide.

Concernant le genre, le suicide est 3 fois plus élevé chez les hommes que chez les femmes avec 412 cas pour les premiers et 137 cas pour les deuxièmes. Nous vivons dans une société masculine où l’échec n’est pas accepté par les hommes, d’autant plus que la concurrence dans l’espace public, où les hommes sont plus présents que les femmes est plus rude… ce sont les raisons évoqués par le FTDES.

52 de ces cas sont des enfants dont l’âge ne dépasse pas les 15 ans, 7 de ces suicides ont des raisons scolaires, 5 des raisons familiales et pour les 37 autres cas, les raisons sont inconnues.suicides-ftdes-2015


En relation avec:


Vous avez des apparitions médiatiques ou des communiqués de presse à partager?





Supporté par

Réseau Euromed Logo British Council Logo