Exprimer mon avis

WWF lance un appel à consultation pour une évaluation a mis-parcours du projet Admir Gabes Retour vers les opportunités



Échéance

15 Octobre 2017 Il y a 3 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Gabès et 1 autre(s) régions

Projet Admir Gabes « Agir face a la dégradation du milieu et des ressources »

 Termes de références pour l’évaluation a mis-parcours du projet

 

 

Contexte du projet

La région de Gabès d’une superficie de 7 175 Km2 est peuplée d’environ 376.000 habitants. Les principales activités économiques de la région sont l’agriculture, la pêche, le tourisme et l’industrie. D’un point de vue environnemental, la région revêt un caractère particulier du fait de sa biodiversité, de sa richesse halieutique et de la présence d’une oasis maritime. Or, l’activité des industries implantées dans le golfe de Gabès, et notamment du « groupe chimique tunisien » contribue à la dégradation environnementale et probablement sur la santé humaine. De fait, le golfe de Gabès est considéré par le Programme des Nation Unies pour l’Environnement (PNUE) dans le cadre de son programme d’action stratégique comme l’un des « point chauds de pollution » en Méditerranée et il est retenu comme l’un des sites prioritaires de l’initiative euro-méditerranéenne Horizon2020 ayant pour but la dépollution de la Méditerranée.Malgré les actions engagées, la situation demeure préoccupante, notamment parce que les acteurs régionaux (industriels et société civile) n’ont pas été suffisamment impliqué dans la proposition et la mise en œuvre de solutions adéquates. C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet « Agir face à la dégradation du milieu et des ressources dans le gouvernorat de Gabès –  ADMIR Gabes », faisant partie des projets subventionnées dans le cadre du projet PGE-Gabès et mis en œuvre dans le cadre de la Convention de financement (CF) entre l’Union Européenne (UE) et le gouvernement de la république tunisienne.

Les objectifs du projet :

  • Appuyer le rôle des acteurs de la société civile, des organisations professionnelles des pêcheurs artisans et femmes collectrices de palourdes et des acteurs public dans la gouvernance et la cogestion des ressources naturelles marines et côtières du Gouvernorat de Gabes.
  • Favoriser l’augmentation et la diversification des revenus des groupes vulnérables par la facilitation de l’accès aux marchés et aux services locaux et par l’implication du secteur privé.
  • Améliorer les méthodes d’intervention des autorités publiques et des organisations de la société civile actives sur les zones clés du projet, impliquée dans la pêche artisanale et dans le développement durable local.

La zone d’intervention du projet : Gouvernorat de Gabes (Délégations de : Metouia, Ghanouch, Gabes Medina et Mareth)

Les objectifs de l’évaluation:

Cette évaluation à mi-parcours va permettre au WWF / Living Planet Tunisia, à ses partenaires,le bailleur des fonds et les trois codemandeurs du projet d’évaluer la pertinence et l’évolution des actions mises en œuvre et de prendre des décisions sur la mise en œuvre au cours du temps restant et la correction des approches de gestion du projet. Cette évaluation à mi-parcours vise à déterminer, tant que possible, la pertinence, l’efficience, l’efficacité, l’impact et la durabilité du projet. Aussi, l’évaluation appréciera le niveau atteint des réalisations du projet par rapport à ses objectifs. Elle identifiera également les facteurs qui ont facilité ou freiné la réalisation des objectifs. Consécutivement aux constatations faites et les leçons apprises, elle formulera des recommandations et suggestions pour l’avenir de la gestion du projet.

Tâches à réaliser :

  • Évaluation du niveau de réalisation de l’objectif général du projet, des objectifs spécifiques et des résultats attendus du projet.
  • Évaluation des activités du projet : leur pertinence, planification, design, dimension participative, engagement des bénéficiaires, qualité de leur exécution et degré de résultats.
  • Évaluation du cadre institutionnel et du processus de gestion du projet : pertinence, effectivité, problèmes rencontrés, modifications apportées (s’il y a eu) et modifications nécessaires (si appropriés). Aussi, il faut faire un examen des rôles et des responsabilités des divers dispositifs et acteurs institutionnels impliqués dans la mise en œuvre du projet, et du niveau de coordination entre les acteurs pertinents.
  • Évaluation des efforts des parties prenantes pour soutenir la mise en œuvre du projet.
  • Identification des problèmes ou défis rencontrés pendant la mise en œuvre, et des solutions adoptées (si des solutions ont été identifiées et/ou adoptées).
  • Description des facteurs clés auxquels il faudra accorder de l’attention afin d’améliorer les perspectives de pérennité des résultats du projet et les possibilités de réplication de l’approche.
  • Évaluation de la menace sécuritaire sur l’exécution du projet et sur les possibilités de réalisation de projets en écotourisme
  • Examen de la mise en œuvre du suivi-évaluation du projet.
  • Description des principaux enseignements tirés en termes d’activités, méthodologies, mise en œuvre, institutions et autres.
  • Durabilité : Évaluer la durabilité des bénéfices du projet
  • Impact, résultats et mesure du changement : cette mesure peut être mesurée par rapport aux indicateurs de réalisation ou par des moyens de comparaison à d’autres situations rencontrées avec d’autres projets similaires.
  • Stratégie de conduite du projet
  • Calendrier de réalisation du projet
  • Partenaires dans la mise en en œuvre du projet
  • Performances : aspects liés à la gestion du projet, notamment l’organisation de la coordination, l’organisation des équipes, l’ensemble des compétences requises pour relever les défis, le style de gestion et la gestion des ressources humaines.

Livrables à soumettre :

  • Un rapport provisoire portant sur les résultats de l’évaluation, les recommandations et la méthodologie suivie pour ce processus.
  • Une présentation power point résumant les résultats de l’évaluation.
  • Un rapport final de l’évaluation .

Durée de la consultation

Cette consultation s’étalera du 1 novembre au fin décembre 2017 avec une durée maximale de 30 h/jours de travail de réalisation de la présente évaluation

Profil exige de l’évaluateur :

Les personnes intéressées par la présente consultation doivent avoir les qualifications suivantes :

Critère de choix de l’évaluateur :

Les critères de choix de l’évaluateur seront basés essentiellement sur : (i) la qualification et l’expérience du/des consultants dans la réalisation d’études similaires (évaluation de programme et conduite d’enquête), (ii) la pertinence de la méthodologie d’intervention et d’évaluation proposée pour l’atteinte des objectifs escomptés, et du contexte de conservation de la nature en Tunisie.

Critères d'éligibilité

  • Diplôme universitaire
  • Expérience minimale de 10 ans dans le domaine de l’évaluation des programmes de développement
  • Expérience importante dans l’évaluation de programme de conservation des ressources marines
  • Maîtrise des outils informatiques (Word, Excel et power point) et des logiciels de conduites des questionnaires en ligne
  • Maîtrise parfaite des langues françaises et arabe
  • La connaissance de l’anglais est un atout.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidature Publié sur Jamaity le 6 octobre 2017


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo