Exprimer mon avis

SFCG & KADEM lancent un appel à candidatures au bénéfice d’organisations de la société civile locale Retour vers les opportunités


SFCG / KADEM
Lancent Appel à candidature

Échéance

25 Juillet 2016 Il y a 1 année

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Médenine et 3 autre(s) régions
Domaines concernées par cette opportunité: Sécurité

Présentation de Search for Common Ground

Search for Common Ground (SFCG) est une organisation internationale non lucrative qui promeut la résolution de conflit de manière non violente.  Avec un siège à Washington DC et un bureau européen à Bruxelles, la mission de SFCG est de transformer la façon dont les individus, les organisations et les gouvernements gèrent les conflits – en abandonnant les confrontations et en transitant vers des solutions coopératives. SFCG cherche à aider les partis en conflit à comprendre leurs différences et à agir sur leurs points communs. Avec un effectif de plus de 600 personnes autour du monde, SFCG met en œuvre des projets dans 34 pays, y compris en Asie, en Europe, au Moyen Orient, aux Etats-Unis et en Afrique.

Présentation du Centre de Transition Démocratique Kawakibi

Le Centre Kawakibi pour les Transitions Démocratiques  (KADEM) est une organisation régionale, à vocation technique, spécialisée dans l’échange d’expertise et le renforcement des capacités en matière de transition démocratique. KADEM a été créé  en Juin 2006 à Amman en Jordanie, et suite à la révolution en Tunisie, le Centre est enregistré en depuis Juillet 2011 selon la loi Tunisienne

KADEM vise à renforcer la contribution des sociétés civiles arabes dans les processus de transitions démocratiques, renforçant ainsi les fondations de la souveraineté nationale, et promouvant la bonne gouvernance basée sur la justice sociale, le développement économique, l’égalité des genres, et une participation large et populaire à la prise de décision ; en se basant sur les principes de l’état de droit, la transparence, la protection des droits humains, les libertés individuelles et publiques, et l’alternance pacifique au pouvoir.  

Présentation du projet

Search for Common Ground(SFCG) et le Centre de Transition Démocratique Kawakibi (KADEM) croient fortement que l’établissement d’un dialogue constructif entre le secteur sécuritaire et la Société Civile est la clé pour une réforme significative et viable. Ainsi, SFCG et KADEM développent une initiative pour engager le secteur de la sécurité, la société civile et les média dans un effort collaboratif afin d’accroitre la participation civile et l’imputabilité de l’avancée des réformes en Tunisie. A travers une démarche participative, SFCG et KADEM facilitent, à la fois un dialogue et une action conjointe entre les organisations de la société civile et les autorités pour une réforme du système de la sécurité au niveau local et national tout en engageant les média,  afin de mettre en valeur les efforts et succès démontrés, ainsi qu’assurer la responsabilité des acteurs concernés. Le projet soutien une approche de prise en charge par la communauté à travers des sessions de formation, un dialogue entre les acteurs locaux et des programmes de micro-financement pour l’implémentation de stratégies plus effectives, participatives et ajustées aux contextes des quatre communautés sélectionnées : Sidi Ali Ben Oun à Sidi Bouzid; Ben Gardane à Médenine; Sakit Ezzit à Sfax; et Sidi Hassine Sejoumi à Tunis.

Objectifs du projet

Le projet vise à soutenir un dialogue constructif et durable entre les entités du secteur de la sécurité et de la société civile tunisiennes dans le cadre des réformes du secteur de la sécurité. Ce projet est une initiative qui vise à engager de manière constructive le secteur de la sécurité, la société civile et des médias dans les efforts de collaboration pour une augmentation de la participation citoyenne et la redevabilité dans le processus des réformes avancées en Tunisie. Avec son approche spécifique, le projet facilitera une action conjointe en vue de d’une participation active d’organisations de la société civile aux processus de décision pour une réforme du secteur de la sécurité tout en incluant les médias pour mettre en évidence les succès, améliorer la communication y relative et assurer la transparence du processus.

Par la réflexion, l’apprentissage, le dialogue, le renforcement des capacités et l’appui aux initiatives locales concrètes, ce projet ouvrira la voie à des stratégies plus efficaces et plus collaboratives adaptées au contexte dans l’effort d’amélioration de l’environnement sécuritaire local. Il est en effet essentiel de soutenir les approches communautaires pour créer la paix et la sécurité qui sont basées sur une compréhension localisée des obstacles et défis qui se présentent. Le contexte actuel ainsi que l’engagement positif des autorités locales présentent les conditions nécessaires à l’engagement de toutes les parties prenantes dans un processus de collaboration de réflexion pour mieux comprendre les difficultés locales tout en identifiant les actions ou les leviers qui permettront d’apporter des pistes d’amélioration de la sécurité, via une mutualisation des moyens avec toutes les parties prenantes.

Ce projet vise à faciliter le passage d’un système d’efforts de réforme unilatéraux de l’état, à un stade d’implication de la société civile dans ces efforts à travers le développement de concepts, leur planification et leur mise en œuvre. Ainsi, la société civile sera plus engagée et impliquée dans la réforme du secteur de la sécurité, la rendant plus transparente à travers l’engagement des média dans la large diffusion des progrès faits conjointement. Les objectifs spécifiques qui permettront l’atteinte de cette vision globale sont les suivants:

  • Favoriser une collaboration durable entre les acteurs de la Société Civile et le Secteur de Sécurité  dans quatre communautés tunisiennes.
  • Engager effectivement les média pour améliorer la communication concernant la Réforme du Secteur de la Sécurité et en célébrer les succès.

Les activités prévues ont pour objectifs de donner les moyens aux acteurs de la société civile pour qu’ils s’impliquent davantage dans l’effort national de la réforme du secteur de la sécurité et ainsi d’améliorer la communication entre les citoyens et les acteurs de la sécurité. Dans le cadre de la participation citoyenne, les médias joueront un rôle instrumental dans l’amélioration de la communication concernant la réforme du secteur de la sécurité et à travers la promotion des efforts et d’une transparence accrue des actions existantes.

Ainsi, ce rôle civil sera assuré par la mise en œuvre immédiate des compétences acquises par les acteurs de la société civile au niveau communautaire, à travers des projets locaux en collaboration avec les forces de l’ordre. Le projet visera à provoquer dynamique citoyenne  au sein du secteur de la sécurité via la participation de la société civile dans le processus décisionnel, et spécialement à niveau local tout en ayant un impact positif durable au bénéfice de la population tunisienne. Finalement, cette initiative renforcera l’environnement collaboratif ainsi que la transition systématique durable dans les attitudes des intervenants clés, en assurant des circonstances permettant une participation citoyenne plus élevée dans le domaine sécuritaire.

Engagement et opportunités

A travers ce projet, les organisations participantes joueront un rôle clé dans le renforcement de l’engagement civil dans les localités visées pour la réforme du secteur de la sécurité, et auront les opportunités suivantes :

  • Apprendre un set de compétences viables en réforme du secteur de la sécurité et en conception et implémentation de dialogue communautaire ;
  • Développer des connections précieuses à travers les différentes sessions de formation ;
  • Participer à un set de sessions de dialogue communautaire localisé (12 sessions au total, par communauté) destiné à diagnostiquer les lacunes sécuritaires propres à chaque communauté et à y répondre de manière collaborative;
  • Etre éligible pour concevoir et implémenter quatre de ces sessions dans le cadre d’une problématique définie préalablement ;
  • Etre éligible à un soutien technique et financier pour l’implémentation d’initiatives locales.

 

Search for Common Ground (SFCG) et son partenaire KawakibiDemocracy Center (KADEM) invitent les organisations de la société civile des localités mentionnées ci-dessous à participer à leur projet « Promouvoir l’engagement civil dans les processus de réforme du secteur de la sécurité« .

Les organisations participantes développeront des compétences précieuses, qui les placeront également dans une position favorable au dialogue avec les multiples acteurs de leur communauté. De part un engagement profond sur les prochains mois, les associations sélectionnées auront l’opportunité de devenir des piliers centraux dans l’engagement et la représentation civile dans la réforme du secteur de la sécurité en Tunisie.

Critères d'éligibilité

  • Etre basé dans l'une des localités d'intervention du projet (Sidi Ali Ben Oun à Sidi Bouzid; Ben Gardane à Médenine; SakitEzzit à Sfax; et Sidi HassineSejoumi à Tunis)
  • Avoir 3 ans ou plus d’expérience et de mise en œuvre d’activités dans des projets de nature similaire de préférence dans les localités en question ;
  • Travailler sur les thèmes liés à la bonne gouvernance, la citoyenneté et/ou à la jeunesse
  • Avoir la capacité administrative et financière de gérer des mini-projets au niveau local ;

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidature Publié sur Jamaity le 4 juillet 2016


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo