Lire la suite

"/> Lire la suite

" /> Lire la suite

" /> Exprimer mon avis

Mercy Corps recrute un consultant national prédiagnostic pour la sélection d’un territoire pilote migration-développement sur le grand tunis Retour vers les opportunités


Mercy Corps

Lance   Appel à candidature

Échéance

17 Mars 2019 Il y a 3 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis

Projet : ProGreS Migration financé par le fonds fiduciaire d’urgence de l’Union Européenne

Composante 4 : Gestion Locale des Migrations (GLM)

Contexte

Le projet Gestion locale des migrations est la quatrième composante d’un programme soutenu par l’Union Européenne et intitulé ProGreS migration. Ce programme, d’un montant de 12.8 millions d’euros, vise à l’opérationnalisation de la Stratégie Nationale migratoire tunisienne.

Lancé en avril 2018 pour une durée de trois ans et d’un montant total de 3,3 millions d’euros, le projet Gestion locale des migrations vise l’insertion socio-économique des jeunes et l’intégration des migrations dans les stratégies de développement territorial pour quatre gouvernorats tunisiens (Jendouba, Médenine, Kasserine et Grand Tunis). Le partenariat entre l’AFD et les associations Mercy Corps, spécialisée sur l’insertion socio-économique des jeunes, et Grdr, spécialisée sur les stratégies de développement local dans les zones de migration, met en valeur de manière inédite et innovante des expertises issues d’études et d’actions pilotes conduites depuis 2012.

Les autorités locales de Sbeïtla (Kasserine), Ain Draham (Jendouba), Beni Khedache (Médenine) seront soutenues dans l’élaboration de plans d’action migration et développement associant tous les acteurs de la société́ civile et la diaspora tunisienne. Un territoire dans le Grand Tunis est également en cours d’identification pour bénéficier de ces appuis.

Par ailleurs, le projet agira directement sur l’insertion socio-économique des jeunes hommes et femmes dans ces quatre gouvernorats. Ces activités contribueront à la création d’entreprises, d’emplois et au développement économique des régions tunisiennes concernées.

 Objectif du projet 

La composante 4 du projet ProGreS Migration, intitulée « Gestion locale des migrations » vise à favoriser l’intégration des enjeux migratoires dans les processus de développement local. Reprenant les objectifs du programme, ce projet vise cinq résultats spécifiques :

  • Améliorer la connaissance des acteurs locaux de la situation migratoire de leur territoire.
  • Prendre en compte des enjeux migratoires dans la stratégie de développement local.
  • Renforcer les écosystèmes locaux d’appui à l’insertion socio-économiques.
  • Soutenir des initiatives locales renforçant l’insertion des populations vulnérables et le lien du territoire à sa diaspora.
  • Faire bénéficier d’autres territoires tunisiens des expériences et des outils du projet.

L’équipe-projet a développé une démarche originale d’animation territoriale afin de :

  • Élaborer le profil migratoire des quatre territoires pilotes : il s’agit d’un processus visant à réunir, produire, analyser et rendre disponible en un unique document que l’on appelle « Profil migratoire du territoire », l’ensemble des données – historiques, géographiques, démographiques, sociologiques et économiques – concernant les migrations.
  • Mettre en place et animer un espace de concertation pluri-acteurs sur les problématiques articulant « Migration et Développement » afin d’analyser collectivement les données « migratoires », de les croiser avec les principaux enjeux territoriaux du territoire et d’être force de proposition en termes de projets « Migration &Développement » à soumettre aux autorités locales (Conseil Municipal, Délégation, etc).
  • Sous la responsabilité des autorités locales, valider un plan d’actions prioritaires Migration & Développement et mener à bien un des projets prioritaires en mobilisant les compétences, les ressources et les savoir-faire issus des différentes générations de diaspora (notamment au sein des TRE, Tunisiens résidents à l’étranger) et consolider les liens entre leur représentants et les acteurs locaux (élus, OSC, services techniques de l’Etat, secteur marchands…) dans la mise en œuvre d’une action prioritaire M&D.

Sélection des territoires d’intervention 

Le projet a mis en place une démarche précise de sélection prenant en compte cinq critères.

  • Volonté́ des autorités locales et accord des autorités locales ;
  • Dynamiques migratoires : L’objectif est de collecter des informations sur les éléments identitaires des territoires liés aux migrations. ;
  • Dynamiques Migration & Développement (M&D), Mobilisation TRE, coopération décentralisée sur le(s) « double-espace » migratoire(s) ;
  • Ancrage local du consortium et partenaire local ;
  • Population vulnérable : La vulnérabilité́ est définie par un ensemble d’indicateurs (indicateur de développement régional, taux de chômage des jeunes, taux d’analphabétisme, taux de scolarisation).

Phase I : Identification des gouvernorats d’intervention

En juillet 2018, les instances de gouvernance du projet ont choisi les gouvernorats suivants : Jendouba, Kasserine, Médenine et Grand Tunis. Il a été convenu que dans un premier temps, un territoire d’intervention sera sélectionné dans chacun des trois premiers gouvernorats. Dans un second temps, le projet identifiera la zone d’intervention pour le Grand Tunis.

Phase II : Sélection d’un territoire d’intervention au sein de Kasserine, Médenine et Jendouba.

Les communes de Sbeïtla, Beni Khedache et Ain Draham situées dans les gouvernorats respectifs de Kasserine, Médenine et Jendouba ont été sélectionnées pour être les « trois premiers territoires pilotes » du projet Gestion locale des migrations.

Les activités ont démarré au quatrième trimestre 2018.

Phase III : Sélection d’un territoire d’intervention au sein du Grand Tunis

Un quatrième territoire sera sélectionné au premier trimestre 2019. Il reste à définir précisément ce territoire qui sera pilote dans l’atteinte des cinq résultats spécifiques énoncés ci-dessus.

Objectif de l’appel à candidature

Le consortium lance un appel à candidature afin de recruter un/une consultant/te qui, intégré(e) au sein de l’équipe du projet, participera activement à l’ensemble des étapes de sélection et – suivant les termes de référence méthodologique validé par les instances de gouvernance le 3 décembre 2018 – réalisera le pré-diagnostic sur Grand Tunis.

Intitulé de la mission

Pré-diagnostic : appui à la méthodologie de sélection de territoire du Grand Tunis dans le cadre du projet “Gestion Locale des Migration” 

Responsabilités

Le/la consultant(e) travaillera en étroite collaboration avec l’équipe responsable de ce projet et sous la supervision du Coordinateur Technique Grdr (basé dans les bureaux de Mercy Corps à Tunis).

Livrables

Il/elle est redevable de fournir, en plus des livrables cités ci-dessous, des rapports hebdomadaires d’avancement du projet et un rapport final.

  • Début Mars 2019 : Tableau des 5 critères remplis par délégation (étape 1).
  • Mi-Mars 2019 : Synthèse des initiatives « Migration & Développement » (étape 2).
  • Début avril 2019 : Annuaire et fiche des acteurs clefs sur les territoires pré-identifiés (étape 3).
  • 25 avril 2019 : Fiches Synthèse des territoires pré-identifiés.
  • 30 avril 2019 : présentation PowerPoint des données collectées lors des étapes précédentes (étape 4).
  • Rapport de synthèse de la démarche méthodologique : séquençage, atouts/contraintes, etc. (fin de contrat).

Document de référence :

Pour chaque étape de cette mission le consultant fera référence au document « Méthodologie de sélection de territoire du Grand Tunis » qui sera partagé avec le consultant après la signature du contrat. De plus, une séance d’échanges sera organisée avec le consultant et l’équipe-projet en début de mission

Responsabilités et tâches relatives au poste

Le(a) consultant(e) mettra en œuvre les différentes phases de la méthodologie de sélection de territoire du Grand Tunis :

ETAPE 1 : Remplir le tableau des 5 critères

Regrouper – essentiellement à partir des études et recensements officiels (RGPH), mais aussi en fonction des connaissances des deux associations Grdr et Mercy Corps – des informations générales sur les profils des populations et les dynamiques migratoires ainsi que les niveaux de développement des territoires du Grand-Tunis.

ETAPE 2 : Identifier des initiatives « Migration & Développement »

Recenser et analyser des initiatives spécifiques articulant dynamiques migratoires et enjeux de territoire, quelle que soit l’échelle du territoire : quartier, commune, délégation, intercommunalité, gouvernorat.

Fournir toutes les informations importantes sur des initiatives emblématiques en approfondissant particulièrement les cinq critères mentionnés ci-dessus.

Pour identifier ces initiatives, l’équipe ira à la rencontre des principaux partenaires déjà identifiés et enrichira cette liste au jour le jour.

ETAPE 3 : Aller à la rencontre des acteurs clefs (territoires pré-identifiés)

Le tableau de synthèse des initiatives analysées permettra d’aller à la rencontre des autorités locales concernées afin de mieux comprendre les tenants et aboutissants des enjeux « Migration et Développement » sur ces territoires : comment ces enjeux se traduisent-ils ? quelles analyses ? quelles sont les réponses adaptées ?

ETAPE 4 : Présentation des résultats au COTECH et choix du territoire pilote

Les données collectées lors des étapes précédentes seront analysées par l’équipe projet pour parvenir à une sélection de territoire, à périmètres d’intervention variés, prenant en compte les objectifs et les moyens financiers et humains du programme.

Il s’agira effectivement d’adapter l’action aux réalités des territoires identifiés : ces enjeux seront synthétisés sous forme de points forts (atouts et opportunités) et de points faibles (faiblesses et menaces) pour le projet GLM.

En fin de pré-diagnostic, les données collectées et analysées seront présentées au COTECH qui pourra amender / valider la démarche et le choix du 4ème territoire pilote.

Conditions du poste

Type de contrat : Consultation d’une période de 2 mois (de mars à avril 2019) pour un nombre total maximum de 44 jours ouvrés travaillés.

Date de démarrage : disponibilité requise à partir de début mars 2019.

A NOTER : Sélection des candidatures dès la clôture de l’appel à candidature.

Lieu de travail

Le consultant travaillera dans les locaux de Mercy Corps à Tunis.

La charge de travail hebdomadaire minimale obligatoire en présentiel dans les bureaux sera variable, mais estimée à deux (02) jours destinés aux différents temps d’échange avec l’équipe projet.

Le reste du temps, la mission se déroulera sur le territoire du Grand Tunis avec des déplacements dans les quatre gouvernorats (Tunis, Manouba, Ben Arous, Ariana).

Il pourra être proposé au consultant de participer à d’autres activités du projet sur les autres territoires

Critères d'éligibilité

  • Méthodes et approches de l’animation territoriale en milieu urbain : expériences d’enquêtes, /entretiens, observation participante.
  • Autonomie importante dans le respect des tâches déléguées. - Aptitude et intérêt à travailler au quotidien sur les territoires du Grand Tunis, en lien direct avec les acteurs Migration & Développement (autorités locales, société civile, secteur marchand, recherche).
  • Bonne connaissance des acteurs et des dispositifs institutionnels sur le Grand Tunis.
  • Bonnes capacités rédactionnelles (narratif, synthèse, tableau, schémas).
  • Intérêt pour les domaines du social, des migrations, de l’insertion, du développement et de la citoyenneté.
  • Compréhension des enjeux migratoires et des projets individuels /collectifs des migrants (é/immigrés).
  • Travail en équipe : aptitude à interagir et capacité d’initiatives.
  • Capacités d’animation et conduite de réunions en contexte interculturel.
  • Qualités en communication (équipe projet et partenaires du projet).
  • Expériences similaires (emplois / consultation / engagements associatifs) sur Grand Tunis.
  • Expérience sur des thématiques et domaines d’intervention similaires.
  • Diplôme(s) requis : bac+3 / Diplôme science politique, droit public ou sciences sociales (histoire, sociologie, anthropologie, philosophie, géographie...).
  • Formation spécifique dans au moins un de ces domaines : Gestion de projet, développement territorial, sociologie, inter culturalité, politiques publiques, développement social urbain.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

e6c8bdc990d85acbbd8e6eab66556bc7

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidature Publié sur Jamaity le 4 mars 2019


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo