Exprimer mon avis

Mercy Corps recrute un Consultant Migration Study Retour vers les opportunités


Mercy Corps

Lance   Appel à candidature, Offre d'emploi

Échéance

30 Mars 2018 Il y a 7 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis

‘Cette mission dépend de la garantie de financement’
“This mission is contingent on securing funding”

 

  • Titre : Consultant Migration Study
  • Project Location(s): Tunisie
  • Mise en oeuvre : 1er Avril 2018 – 15 juin 2018

Mercy Corps est une ONG internationale oeuvrant dans le domaine du développement communautaire et du développement du marché dans des environnements de transition depuis 1979. Mercy Corps travaille dans plus de 40 pays, avec plus de 5000 professionnels et un budget de près de 400 millions USD par an. En Afrique du Nord, l’organisation a des programmes en Tunisie et en Libye, se concentrent de plus en plus sur la migration.

Contexte :

La traversée des côtes libyennes vers l’Italie est toujours une voie importante pour les réfugiés et les migrants qui cherchent à atteindre l’Europe. Selon l’OIM, au cours des six premiers mois de 2017, plus de 75 000 réfugiés et migrants ont tenté de traverser la Méditerranée. Officiellement, seuls 2 072 décès ont été enregistrés, mais Amnesty International estime à 2,7% le taux de mortalité en 2017, soit trois fois plus qu’en 2015 pour un nombre égal de personnes. Alors que la prolifération du trafic d’êtres humains à travers la Libye a atteint des sommets en 2011 et de nouveau en 2014, le nombre de migrants en provenance de Libye a diminué au cours des derniers mois. Il y a toutefois des raisons de penser que cela est dû à l’utilisation de routes alternatives (par exemple via la route de la Méditerranée occidentale) plutôt qu’à une diminution réelle de la migration. De plus, les migrants bloqués en Libye continuent de nourrir l’économie et de l’instabilité illicites de la Libye car «les migrants et les réfugiés sont simplement une autre marchandise à exploiter dans la prédation plus large des ressources exercée par des groupes armés contrôlant efficacement le territoire libyen» .

En raison de facteurs régionaux et locaux, de la militarisation et de l’augmentation des activités de lutte contre la contrebande au Niger, les routes de contrebande à travers l’Afrique du Nord et de l’Ouest évoluent. Les informations recueillies par Mercy Corps indiquent que le rôle de la Tunisie en tant que pays de transit pour les Africains subsahariens du Nord et de l’Ouest vers la Libye sur la route vers l’Europe semble prendre de l’importance. Selon les informations disponibles, les principaux points d’entrée en Libye depuis les pays voisins sont les frontières du sud-est et du sud-ouest, passant par le Soudan et le Niger, respectivement. Le passage des migrants entre la Tunisie et la Libye était connu dans le passé, mais les mesures de sécurité mises en place le long de cette frontière après les attentats terroristes de 2015 en Tunisie ont essayé d’empêcher les mouvements entre les deux pays.
Cependant, comme le montrent des rapports et des articles récents, au cours des deux dernières années, le nombre de migrants d’Afrique du Nord – du Maroc et de l’Algérie, notamment – en Libye, en route vers l’Europe à travers la Tunisie, a augmenté. De plus, les récents témoignages recueillis par Mercy Corps tout au long de ses activités de programme en Tunisie attestent également que la contrebande de migrants africains subsahariens de la Tunisie vers la Libye sur leur route vers l’Europe a également augmenté considérablement au cours des derniers mois.

En ce qui concerne les abus et les difficultés rencontrés par les migrants subsahariens dans les pays de transit, en Tunisie, les migrants subsahariens sont souvent victimes du racisme, de l’exploitation, de la traite et du travail forcé. Ils souffrent de l’absence d’un statut légal et sont soumis à des amendes de séjour irrégulier de 10 euros / semaine. Pour certains migrants, la participation à l’industrie de la contrebande semble fournir les ressources financières si nécessaires et une protection partielle. En conséquence, il n’est pas surprenant que la base du projet AMIPA de Mercy Corps révèle que si 68% des migrants subsahariens vivant en Tunisie ont initialement ciblé la Tunisie comme destination finale, au moins 40% décident après un certain temps de s’éloigner. de Tunisie, allant généralement en Libye puis en Europe.

Ces nouvelles tendances reflètent les dynamiques migratoires changeantes que plusieurs sources ont indiquées depuis 2016, notamment le récent rapport sur l’Initiative mondiale. Pourtant, de nombreuses questions demeurent sans réponse au sujet de l’impact de ces nouvelles dynamiques sur la migration globale en Europe, ainsi qu’en Afrique du Nord et de l’Ouest, et sur le bien-être des individus qui continuent à tenter de migrer

Description du projet :

Pour mieux comprendre ces nouveaux schémas migratoires et identifier l’impact des facteurs, politiques et conflits internationaux, régionaux et locaux sur la route de contrebande entre la frontière tuniso-libyenne, Mercy Corps envisage d’évaluer le rôle de la Tunisie en tant que pays de transit pour les migrants subsahariens sur la route vers l’Europe dans toute la Libye. L’évaluation se concentrera sur les migrants transitant rapidement par la Tunisie ainsi que sur les migrants qui vivent depuis quelque temps en Tunisie avant de choisir de se rendre en Europe via la Libye.

L’étude vise à éclairer la mise en oeuvre de la Stratégie nationale de la Tunisie sur les migrations (en cours de développement), avec un accent particulier sur la priorité n ° 5 «Protéger les droits des migrants et des demandeurs d’asile».

Les objectifs de la recherche sont les suivants :

  • Profil des migrants de contrebande en provenance d’Afrique subsaharienne (les aspects démographiques minimum à collecter comprennent la nationalité, le sexe, l’âge, le statut familier, mais la liste n’est pas exhaustive)
  • Les voies de migration choisies, les coûts attachés, les raisons et les contraintes à l’origine de cette décision (pourquoi une certaine route a été préférée à une autre)
  • Les besoins de protection en déplacement, en transit et / ou les points de destination
  • Mieux comprendre pourquoi les migrants qui vivent en Tunisie depuis un certain temps décident d’aller en Europe
  • Analyser la relation entre trafiquant et migrant
  • Structure organisationnelle et modus operandi des réseaux de contrebande (dans les pays d’origine et / ou en Tunisie et en Libye)

Autres sujets secondaires à inclure dans l’évaluation :

  • Tendances actuelles sur les migrants marocains et algériens en transit vers la Tunisie, visant peut-être à atteindre la Libye
  • Dimensions et tendances du phénomène de la contrebande entre la Tunisie et la Libye
  • Les tendances et les conséquences concernent les nouvelles routes aériennes de Tunisair avec les États d’Afrique de l’Ouest

Groupe ciblé

  • Les migrants transitant rapidement par la Tunisie ;
  • Les migrants qui vivent depuis quelque temps en Tunisie avant de choisir de voyager en Europe via la Libye ou ailleurs.

Collecte de données primaires (à titre indicatif) :

  • 25 FGDs (Focus Group Discussion, minimum) avec des personnes originaires des pays d’Afrique subsaharienne, vivant en Tunisie pour une période prolongée mais qui aspirent à se rendre en Libye pour atteindre l’Europe
  • 15 FGDs (Focus Group Discussion, minimum) avec des migrants des communautés subsahariennes qui planifient (ce qui signifie qui sont actuellement encore dans leur pays d’origine) ou qui transitent sous peu en Tunisie pour atteindre l’Europe via la Libye
  • 15 entretiens (minimum) avec des informateurs clés à travers la Tunisie et la Libye, qui comprendront des passeurs, des activistes, des politiciens, des diplomates, des sources de sécurité, etc.
  • N. d’entretiens individuels à convenir

L’évaluation utilisera une approche participative communautaire. Ainsi, les migrants vivant en Tunisie qui envisagent ou ont envisagé de se diriger vers l’Europe via la Libye seront inclus comme partenaires clés dans la mise en oeuvre de la recherche et dans l’élaboration de recommandations liées à leurs besoins d’assistance et de protection. Tous les partenaires travaillant sur l’évaluation, les migrants vivant en Tunisie et Mercy Corps, seront impliqués équitablement dans tous les aspects du processus de recherche, partageront l’expertise, la prise de décision et la propriété de l’évaluation. En participant à toutes les étapes de l’étude – ciblage des zones et des personnes, développement de questionnaires, collecte de données, analyse des données – la capacité des migrants à identifier et développer des solutions sera renforcée.

Objectifs du consultant :

Le consultant fournira une équipe et la dirigera pour atteindre les objectifs de l’étude. L’équipe de recherche de Mercy Corps en Tunisie et au Siege fourniront un soutien pour assurer que les outils conçus répondent aux objectifs.

Activités du consultant :

Le consultant devra :

  • Recruter, former et diriger l’équipe de recherche
  • Recruter et former des collecteurs de données auprès des communautés de migrants ciblées
  • Développer la méthodologie de l’étude, tous les outils associés et former l’équipe de recherche à cet objectif (les objectifs de recherche, les indicateurs cibles, l’échantillonnage et les questionnaires devront être soumis à Mercy Corps pour approbation et éventuelle discussion et / ou extension)
  • Organiser des plans logistiques pour la collecte de données Soutenir la recherche participative communautaire en fournissant un soutien technique et logistique et une supervision de la gestion pour l’ensemble de la mise en oeuvre de la recherche.
  • Participer au développement du protocole de recherche et des outils
  • Garantir toutes les traductions nécessaires (tous les outils, données et recherches devront être traduits en français et en anglais)
  • S’assurer que toutes les notes des interviews sont dactylographiées et partageables en version électronique
  • Effectuer une analyse de données qualitative
  • Rédiger un rapport analytique et des recommandations

Résultats de la consultance :

Le consultant soumettra :

  • Méthodologie complète de recherche incluant tous les outils rédigés
  • Ensemble de données nettoyé pour l’ensemble de l’étude
  • Notes nettoyées / formatées, sous forme électronique, des entretiens et FGDs, ainsi que des copies de notes manuscrites
  • Première version du rapport analytique final
  • Version finale du rapport analytique avec des recommandations basées sur les principales conclusions de la recherche

Calendrier provisoire : 1er Avril 2018 – 15 juin 2018

Le calendrier d’embauche et de mise en oeuvre devra être proposé par le consultant, mais le travail devra être organisé afin de respecter les délais et les résultats suivants :

  • 27 avril 2018 Soumission du rapport zéro : présentation d’un rapport concis de mise à jour contenant les informations suivantes
    • N. d’entretiens menés
    • Zones géographiques évaluées
    • Principales caractéristiques démographiques des personnes interrogées
    • Principales tendances / constatations identifiées à ce stade
  • 23 mai 2018 Soumission de la première draft: présentation de la première draft du rapport analytique, pour les révisions et les commentaires de Mercy Corps. Mercy Corps soumettra les versions révisées au consultant dans les 10 jours suivant les soumissions.
  • 13 juin 2018 Soumission de la version finale : présentation de la version finale du rapport analytique, y compris les recommandations.
  • 15 juin 2018 Soumission de tous les livrables en un seul paquet.

N / B Les dates peuvent être ajustées en fonction de la signature du contrat et après d’autres ajustements éventuellement suggérés par le consultant.

Le consultant fera rapport à : Directeur des programmes de Mercy Corps Tunisie

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidature Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 19 mars 2018


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo