Lire la suite

"/> Lire la suite

" /> Lire la suite

" /> Exprimer mon avis

l’Agence américaine pour le développement international ( USAID ) recrute une équipe de consultant Retour vers les opportunités



Échéance

17 Mai 2019 Il y a 1 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunisie
Domaines concernées par cette opportunité: Développement économique et social

Jobs, Opportunities & Business Success (Tunisia JOBS)

TERMES DE RÉFÉRENCES

Contractualisation d’un bureau d’études pour deux missions :

Mission 1 : La mise à jour du Référentiel des Métiers et des Compétences dans le secteur des TIC (REM/REC)

Mission 2 : Analyse des écarts de compétences des diplômés en licence TIC et ajustement des cursus universitaires

 

1. Présentation du projet « Tunisia JOBS »
Le projet Tunisia Jobs, Opportunities & Business Success (JOBS) financée par l’Agence américaine
pour le développement international « USAID » est un programme d’activités quinquennal qui vise
l’appui des petites et moyennes entreprises (PMEs) afin de créer des emplois durables en faveur de la population active en Tunisie.

Afin de soutenir l’objectif principal de création d’emplois, la composante 2 du projet « Workforce
Development » mise en œuvre par Chemonics International en partenariat avec La Fondation
Education for Employment – Tunisie (EFE-Tunisie), vise l’amélioration de l’adéquation entre les
compétences requises par le marché du travail et la formation dispensée par les établissements de
l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle.

Les principaux objectifs de la composante « Workforce Development » sont :
– Aider les institutions de formation à offrir aux demandeurs d’emploi des programmes de développement de leur employabilité
– Aider les établissements d’enseignement supérieur et les centres de formation professionnelle à mettre au point de nouveaux programmes pour remédier aux écarts de compétences prioritaires
– Aider à établir des centres 4C supplémentaires, à moderniser les centres existants, et à organiser des salons de l’emploi et des journées de recrutement
– Fournir des recommandations sur les réformes éducatives pour une meilleure adéquation avec les besoins du marché du travail

2. Contexte et Objectifs de la mission :
Le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) est un secteur prioritaire en
Tunisie à la fois en tant que vecteur de développement des autres secteurs économiques mais aussi
en tant que secteur dynamique d’innovation ouvert à l’international par l’exportation, l’investissement
étranger, le partenariat et la sous-traitance aussi bien avec les pays développés qu’avec les pays en
développement, notamment les pays d’Afrique.

Selon l’Institut National de la Statistique (INS), le secteur contribue à hauteur de 7.2 % du PIB et
emploie quelques 80 000 personnes (2016). Avec une croissance de 7,7% entre 2015 et 2016, le secteur
des NTIC représente 7,5% du PIB en Tunisie. Toutefois, le secteur fait cependant face à de nombreux
défis d’employabilité et de chômage. Ce décalage entre offre et demande d’emplois s’explique
principalement par un manque de spécialisation et d’adéquation de compétences et de soft skills
demandées par les entreprises et les recruteurs ;

.Face à ces perspectives et défis du secteur, la Fédération Nationale du numérique (relevant de l’UTICA)
et l’IFC Banque Mondiale ont lancé, en 2014, l’initiative « Digital Talent » en partenariat avec le
ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le ministère de la formation
professionnelle et de l’emploi, le ministère des technologies de l’information et de l’économique
numérique/smart Tunisia et (EFE) Tunisie

Cette initiative qui repose sur 3 piliers :

1. L’Observatoire des Métiers et des Compétences permettant un accès aisé à l’information afin de
faciliter la prise de décision
2. Le Référentiel des Métiers et des Compétences (REM/REC) offrant plus de transparence et un
langage commun entre les agences publiques, les instituts de formation et les entreprises
3. L’Académie Digital Talent, par la conception de cursus de formation complémentaires, ciblés et
adaptés, contribuant à améliorer l’employabilité des jeunes diplômés dans le secteur des TIC
Dans le cadre de cette initiative, l’équipe projet « Tunisia Jobs » s’est associée à la Fédération Nationale
du numérique dans le but de de consolider le référentiel REM/REC et de mettre en place un projet
d’amélioration de l’employabilité et des opportunités d’emploi pour les étudiants des institutions
universitaires
Les objectifs majeurs de la mission sont les suivants :
– Réaliser une mise à jour du référentiel des emplois et des compétences REM/REC pour le
secteur du TIC ;
– Analyser les écarts entre qualifications offertes par les cursus universitaires en licence TIC
et les compétences demandées par les entreprises du secteur ;
– Adapter les parcours universitaires en licence TIC pour réduire le gap des compétences
des diplômés.

3. Méthodologie pour la mise en œuvre de la mission

La réalisation des objectifs de la mission nécessite la mise en œuvre de deux ensembles d’activités :
La première concerne la mise à jour du référentiel métier REM/REC, la seconde porte sur l’analyse
des écarts en compétences des diplômés de la licence Informatique par rapport aux besoins du
secteur TIC, afin de contribuer à l’amélioration des parcours universitaires en TIC.
Mission1 : La Mise à jour du référentiel métier REM/REC
1. Périmètre de la mission :
Tous les travaux liés à la mise à jour du référentiel REM/REC doivent tenir compte des modalités liées
à son élaboration à savoir :
1) La sélection des sociétés du secteur TIC :
Les entreprises ciblées par cette mission sont réparties selon la nomenclature retenue du secteur TIC
pendant le processus d’élaboration du référentiel REM/REC à savoir
a) Les sociétés de fabrication des TIC
• Fabrication de composants et cartes électroniques, d’ordinateurs et d’équipements
périphériques,…
b) Les sociétés du service des TIC
• Edition de logiciels
• Programmation, conseil
• Traitement de données, hébergement et activités connexes
• Réparations d’ordinateurs et de biens personnels et domestiques
• Distribution des TIC (commerce d’équipements de l’information et de la communication)
• Activité ITeS (excluant les centres d’appel ne supportant pas les activités TIC)
• Télécommunications
2) Les Référentiels utilisés pour l’élaboration des métiers et compétences visés à savoir :
• Le référentiel des compétences et des métiers TIC de l’Europe : E-Competencies Framework (e-CF)
• Le référentiel des compétences et des métiers TIC en Inde : IT- ITeS Competencies
Framework (IT-ITeS – CF)
• Le référentiel des compétences et des métiers TIC en Angleterre : Skills Framework for
Information Age (SFIA)
3) Les rubriques des fiches métiers recensées dans le référentiel REM/REC :
• Appellations similaires
• Missions principales
• Activités de base
• Indicateurs de performance
• Connaissances et aptitudes
• Diplôme et expérience
• Compétences techniques et Soft Skills
• Certifications suggérées

2. Etapes de la mission :
La mise à jour du référentiel se décline selon les étapes suivantes :
Etape 1 : Une étude sur l’évolution des métiers et compétences recensés dans le référentiel
REM/REC
L’étude sur l’évolution des métiers et compétences recensés dans le référentiel REM/REC se basera
sur la combinaison des méthodes de collecte des données :

a) Une étude documentaire :
– Analyse sur les études, rapports techniques, programmes et documents de politique existants liés à la mise en œuvre du référentiel national REM/REC pour le secteur des TIC.
– Etudes et statistiques sur les évolutions du marché de l’emploi du secteur TIC
avec un focus sur les diplômés en licence TIC
– Un benchmark sur des référentiels des métiers et des compétences internationaux en TIC. Ce benchmark vise à dresser les principales évolutions des métiers et compétences visées par le référentiel REM/REC
b) Des entretiens approfondis auprès d’un échantillon des acteurs concernés par la mise à jour du référentiel REM/REC, afin de vérifier les premiers résultats de la recherche documentaire et de dresser les principales évolutions des métiers et compétences visées par le référentiel REM/REC ainsi que les principales évolutions du marché de l’emploi du secteur TIC.
La composition de l’échantillon est répartie comme suit :
✓ 8 entretiens avec les représentants du secteur TIC
✓ 5 entretiens avec des représentants du système de formation en TIC (Universités et centre de formation)
✓ Un focus groupe avec le représentant de la fédération du numérique et les différents partenaires de l’initiative « Digital Talent »

c) Un sondage et un focus groupe auprès des acteurs concernés par la mise à jour du référentiel métier REM/REC. Cette étude se basera sur les principales conclusions des étapes précédentes.
Cette étude visera les objectifs suivants :
– Au niveau des entreprises TIC les objectifs sont :
✓ Mesurer le degré d’implémentation et d’utilisation du référentiel
REM/REC
✓ Evaluer les principales évolutions des métiers et compétences du secteur TIC
✓ Collecter les projections d’emplois pour les métiers du secteur TIC avec un focus sur les diplômés en licence TIC
✓ Analyser les besoins des entreprises en termes de compétences techniques et soft skills par rapport à ses projections.
✓ Identifier les compétences (techniques et soft skills) manquantes chez les diplômés en licence TIC par rapport aux exigences des métiers.
– Au niveau du système de formation du secteur des TIC (universités et centres de formation) les objectifs sont :

✓ Mesurer le degré d’implémentation et d’utilisation du référentiel
REM/REC
✓ Evaluer la capacité du système de formation actuel de répondre aux
besoins en compétences (Techniques et softskills) des métiers du
secteur TIC
✓ Mesurer l’adéquation des programmes de formation existants par
rapport aux attentes du secteur du TIC
✓ Identifier les compétences (Techniques et softskills) manquantes chez
les diplômés TIC par rapport aux exigences des métiers.
✓ Mesurer le degré d’implication du secteur privé dans le processus de
formation des diplômés
Pour le sondage, l’échantillon est réparti comme suit :

– Au niveau des entreprises TIC : 80 entreprises représentatives du secteur seront sollicitées pour répondre au questionnaire de l’enquête.
– Au niveau du système de formation du secteur des TIC : 30 institutions universitaires et centre de formation seront sollicitées pour répondre au questionnaire de l’enquête.

Etape 2 : Mise à jour du référentiel
La mise à jour du référentiel REM/REC comportera les tâches suivantes :

• Le recueil et l’analyse des données sur l’évolution des métiers et des compétences du secteur TIC ;
• Identification des nouveaux métiers et compétences à intégrer dans le référentiel national REM/REC tenant compte des besoins du secteur du TIC
• Mise à jour du référentiel REM/REC (actualisation des métiers et compétences, niveau de compétences, niveau de certification….)
• Validation concertée de la nouvelle version du référentiel REM/REC

Mission 2 : Analyse des écarts de compétences des diplômés en licence TIC et ajustement des cursus universitaires

1. Périmètre de la mission :

L’analyse des écarts de compétences des diplômés en licence TIC et ajustement des cursus universitaires se limitera aux critères suivants :
– La mission visera les diplômés en licence Informatique des institutions universitaires (hors réseau ISET) pour la rentrée 2019-2020 et 2020-2021.
– L’analysera des écarts et l’ajustement des cursus portera sur 6 parcours en licence TIC avec un focus sur les semestres (3,4 et 5)

2. Etapes de la mission

La mission se décline selon les étapes suivantes :

Etape 1 : Identification des métiers cibles et des parcours de licences à adapter
– Identification des métiers cibles pour les diplômés en licence TIC sur la base de :
✓ Le nouveau plan d’étude de la licence informatique développés en 2019 avecl’appui du projet JOBS
✓ Les premiers résultats de l’enquête de la mission 1 (Etude documentaire et Entretiens)
– Identification et sélection de 6 parcours en licence TIC cibles sur la base de :
✓ Le nouveau plan d’étude de la licence informatique développés en 2019 avec l’appui du projet JOBS
✓ Nombre des diplômés par an
✓ Les premiers résultats de l’enquête de la mission 1 (Etude documentaire et Entretiens)
– Identification et sélection des institutions universitaires pilotes sur la base de :
✓ Les premiers résultats de l’enquête de la mission 1 (Etude documentaire et Entretiens)
✓ Le nouveau plan d’étude de la licence informatique développé en 2019 avec l’appui du projet JOBS
✓ Des régions prioritaires du projet JOBS : Tunis, Sfax, Sousse, Béja, Gabes et Gafsa
✓ Nombre des diplômés par an, Les Parcours enseignées, engagement pour les activités du projet, écosystème d’affaires autour et bassins d’emploi
– Identification et sélection des entreprises pilotes sur la base de :
✓ Le potentiel de recrutement sur les métiers cibles (Etude documentaire et Entretiens de la mission 1)
✓ L’engagement pour les travaux d’élaboration du nouveau plan d’étude de la licence informatique développé en 2019 avec l’appui du projet JOBS

Etape 2 : Analyse des écarts

L’analyse des écarts comprendra les tâches suivantes, le consultant doit :
– Analyser les besoins des entreprises pilotes en termes de compétences techniques et
softskills par rapport aux métiers cibles sur la base de :
✓ Des réunions one to one avec les représentants des universités et entreprises
pilotes
✓ Des résultats de l’enquête et du focus groupe de la mission 1
– Analyser les compétences manquantes chez les diplômés en licence des universités
pilotes par rapport aux exigences du marché de l’emploi sur la base de :
✓ Des réunions one to one avec les représentants des universités pilotes
✓ Des résultats de l’enquête et du focus groupe de la mission 1
– Elaborer un état des lieux de l’inadéquation des cursus enseignés dans les universités pilotes avec les besoins des entreprises pilotes.
– Elaborer un état des lieux de l’inadéquation des cursus enseignés dans les universités pilotes avec les besoins des entreprises pilotes.
– Donner des recommandations afin de réduire l’écart entre les 3 parcours sélectionnés et les compétences recherchées par les entreprises pilotes en termes d’adéquation entre la formation et l’emploi

Etape 3 : Adaptation des parcours de licences et développement du contenu des formations

L’adaptation des parcours de licences et le développement du contenu des formations se basera sur
l’animation de 2 ateliers d’assistance avec les enseignants des universités pilotes

Le consultant doit :
✓ Présenter aux participants les cursus des universités pilotes à adapter ou à
développer afin de répondre aux besoins en ressources humaines des entreprises pilotes.
✓ Recommander aux participants la démarche pédagogique à entreprendre lors du processus de l’adaptation et le développement des cursus des universités pilotes
✓ Assister les participants dans le processus de l’adaptation et du développement des cursus des universités pilotes pour répondre aux besoins des entreprises pilotes en termes de ressources humaines
✓ Préparer le référentiel des compétences des 3 parcours
✓ Elaborer la matrice de correspondance des compétences- formation
✓ Définir les matières pour couvrir les compétences, dans chaque parcours
✓ Définir une proposition d’un modèle cible pour les fiches matières ( syllabus, méthodes d’évaluation, compétences visées…)
✓ Assister les participants dans le processus de développement de nouveaux contenus

4. APPROCHE MÉTHODOLOGIQUE

• Le Bureau d’étude doit travailler en étroite collaboration avec la structure chargée de la finalisation et de la mise en œuvre de la mission.
• Il est demandé de concevoir et d’appliquer une approche participative (Fédération du numérique, Entreprises Membres de la Fédération du numérique-Ministère de l’enseignement supérieur, Le ministère de la formation professionnelle et de l’emploi, le ministère des technologies de l’information et de l’économique numérique/smart Tunisia , (EFE) Tunisie, directeurs et enseignants des institutions universitaires, étudiants, Entreprises pilotes …) au
niveau de la démarche.
• A l’issue de chaque phase, un atelier ou réunion de validation des résultats sera organisé avec tout le comité de pilotage (Equipe Jobs, représentants de la fédération du numérique et les partenaires de « Digital Talent »).

5. Livrables et Calendriers :

6. Durée de la Consultation

La durée cumulée des deux missions est de 120 jours. Cette durée comprend les enquêtes de terrain,
la rédaction de rapports, l’animation des ateliers et la réalisation de l’étude.
La mission s’étale sur la période :, Mai, Juin, Juillet 2019.

7. PROFILS NÉCESSAIRES POUR MENER LA MISSION

7.1. Critères pour l’équipe :
1 Chef de mission : Un économiste expert et / ou spécialiste des systèmes d’information.
• PhD, Master, Diplôme d’ingénieur ou équivalent en économie ou en TIC.
• Au moins 10 ans d’expérience dans le domaine de l’assistance technique et de conseil aux
entreprises du secteur des TIC.
• Au moins 2 références dans des missions similaires avec des donateurs internationaux /
nationaux.
– 1 Expert spécialiste dans le domaine du développement et l’implémentation des référentiels
métiers :
• Master, diplôme d’ingénieur, Maîtrise ou équivalent en TIC, management des ressources
humaines, audit, expertise comptable
• Au moins 10 ans d’expérience dans le développement et l’implémentation des référentiels
métiers.
• Au moins 3 références dans le développement et l’implémentation des référentiels métiers
de préférence dans le secteur de l’ICT

• Au moins 2 références dans des missions similaires avec des donateurs internationaux /
nationaux.

– 1 Consultant Senior en Statistiques et méthodes de recherche

• Master, diplôme d’ingénieur ou équivalent en Statiques, Economie, Méthodes quantitatives ou tout autre domaine équivalent ;
• Au moins 5 ans d’expérience dans en recherche qualitative et analyse statistique des données du marché de l’emploi avec une préférence pour le secteur du TIC
• Au moins 2 références dans des missions similaires avec des donateurs internationaux / nationaux.

Les soumissionnaires peuvent proposer une structure d’équipe différente en mettant à disposition au minimum les profils demandés ci-dessus.

7.2. Critères pour le bureau
• Au moins une étude similaire et de même complexité. Le soumissionnaire doit présenter
les justificatives de ses références en la matière (contrat, PV de réception…)

8. Mode de sélection et de paiement

8.1. Mode de sélection :
Les offres seront évaluées sur la base de la méthode de notation pondérée. L’attribution du
contrat devrait être faite en fonction de l’évaluation des offres déterminée comme suit :
– Compatibilité / acceptabilité
– Obtention du meilleur score sur un ensemble prédéterminé de pondération des critères
techniques et financiers spécifiques.
• Poids des critères techniques : 70%
• Poids des critères financiers : 30%
8.2. Mode de paiement :
Le paiement des experts sera effectué par tranches. Chaque tranche correspond aux livrables validés
par l’équipe projet et ce selon un échéancier qui figurera dans le contrat.

9. Documents constitutifs des offres

Les offres doivent comprendre :

– Une offre technique
a- Pour le Bureau :
• Liste des références avec les noms des clients et leurs coordonnées (mettre sous forme
d’un tableau le descriptif de la mission, date de début et de fin et montant, personne
contact (nom, poste adresse email) de chaque mission);
• Les pièces justificatives des études similaires et de même complexité (attestation de bonne
exécution ou PV de réception) ;
• La démarche méthodologique ;
• Le planning prévisionnel de l’exécution des prestations (Chronogramme des tâches) ;
• Une liste signée et tamponnée du personnel à affecter au projet avec leurs attributions.
b- Pour l’équipe à affecter à la mission :
• Les CVs du personnel clé mentionnant leurs références et leur expérience dans les
domaines exigés dûment signés
• La confirmation écrite par chaque membre du personnel (personnel clef seulement) qu’il
sera disponible pendant toute la durée du contrat ;
• Un plan de charge par intervenant et par prestation.

-Une offre financière

Ces documents sont à adresser par email à ZMessaoudi@TunisiaJOBS.org au plus tard le 17 Mai 2019
à 15h.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 9 mai 2019


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo