Exprimer mon avis

Handicap International lance un appel à consultation : élaboration d’un plan d’action local inclusif – Manouba et Menzel Bourguiba Retour vers les opportunités



Échéance

25 Juillet 2014 Il y a 5 années

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Dans le cadre de son projet « Développement Local Inclusif et accessibilité universelle pour la promotion de la participation sociale des personnes en situation de handicap », Handicap International lance un appel à consultation pour l’appui  à l’élaboration d’un plan d’action local inclusif basée sur une approche participative dans les villes de Manouba et Menzel Bourguiba.

Le consultant assurera l’animation d’ateliers de concertation locale permettant l’élaboration et la validation d’un plan de développement pour chaque ville avec ses axes d’interventions définis par les acteurs locaux, l’identification d’actions à mettre en œuvre à court, moyen et long terme ainsi que les indicateurs de suivi, les moyens et les échéances et en précisant enfin le rôle et responsabilités de chaque partie prenante. 

  • Pour plus d’informations sur Handicap International, veuillez consulter sa carte de visite sur Jamaity
  • Pour plus d’informations sur le projet « Développement Local Inclusif et accessibilité universelle pour la promotion de la participation sociale des personnes en situation de handicap », veuillez consulter la fiche du projet sur Jamaity

 

Basé sur un travail de concertation avec les communautés locales, dont les autorités locales, les organisations de personnes handicapées et les acteurs du développement local, le projet développement local inclusif (DLI), vise à favoriser une plus grande participation des personnes handicapées sur un territoire donné. Ce projet promeut une approche globale des besoins et des droits des personnes handicapées, et encourage l’intégration de la composante « handicap » dans les politiques, projets, services et initiatives existants au niveau local.

En milieu urbain où les ressources sont souvent plus importantes et les acteurs bien identifiés, ce projet s’inscrit dans le cadre de la décentralisation et associe très étroitement les autorités locales afin de les responsabiliser et de les accompagner sur la prise en compte de ces questions.

Le projet permet de travailler de manière transversale sur la mise en œuvre des besoins exprimés par les personnes handicapées ou leurs représentants locaux, et des droits énoncés dans la Convention relative aux Droits des Personnes handicapées et notamment sur la vie indépendante et dans la communauté (Article 19), la sensibilisation (Article 8), l’accessibilité (Article 9), l’éducation (Article 24), la santé (Article 25), le travail et l’emploi (Article 27), la participation à la vie politique et à la vie publique (Article 29), la participation à la vie culturelle et sportive (Article 30)…

Avant d’entamer la phase action du projet, une phase de diagnostic a été lancée en décembre 2011, qui s’est poursuivie jusqu’à avril 2012, relative à l’accès aux services, l’accessibilité physique et le vécu des personnes handicapées dans les deux communes.

Les diagnostics :

  • 1) Diagnostic auprès des personnes en situation de handicap
  • 2) Diagnostic de l’accès aux services
  • 3) Diagnostic de l’accessibilité physique

Constats

Problématiques :

  • Les acteurs locaux sont peu impliqués dans l’élaboration des politiques de leur ville et ont peu de pratique dans la conception de plan d’action inclusif basée sur une approche participative et concertée.
  • L’accueil des personnes en situation de handicap n’est pas encore développé comme une partie intégrée des structures sociales non spécialisées
  • Les actions inclusives sont encore très peu développées et la question de l’inclusion des personnes en situation de handicap n’est pas suffisamment prise en compte dans les projets de développement au niveau régional et local.
  • Les acteurs locaux n’ont pas d’instrument d’influence ou de pression pour plaider la prise en compte des personnes en situation de handicap dans la planification touchant tous les secteurs d’activités.
  • Les personnes en situation de handicap se positionnent d’avantage comme des bénéficiaires et sont peu sollicitées comme force de proposition pour les politiques de la ville.

Nature, justification et enjeux de l’accompagnement

Pour appuyer la rédaction de ces 2 plans d’action inclusif par l’ensemble des acteurs locaux (représentants des autorités locales, prestataires de services, associations locales et personnes en situation de handicap), le consultant et l’équipe projet s’appuieront sur une approche participative visant la prise en compte du handicap dans tous les secteurs et à tous les niveaux. L’enjeu est la mise en oeuvre d’un projet de développement pour tous à proposer aux prochains élus locaux.

La Tunisie passe par une phase de transition. La constitution de 2014 prévoit dans les articles 14 et 131 la décentralisation qui va impliquer les collectivités locales et l’élaboration des programmes et plan d’action de manière participative. Ces éléments devront être utilisés par les acteurs dans le cadre de toutes les instances traitant de la planification locale touchant n’importe quel secteur.

Ces plans d’action locaux inclusifs constitueront un levier à même de lancer une réflexion et une stratégie d’influence pour que les politiques locales et plans d’actions sectoriels futurs soient inclusifs.

Objectif

Deux plans de développement local inclusif pour les villes de Manouba et Menzel Bourguiba sont élaborés et validés par les acteurs locaux suivant un processus participatif.

Résultats attendus

  • Résultat 1-Les acteurs des communes de Manouba et Menzel Bourguiba connaissent l’utilité et les enjeux d’un plan d’action local inclusif.
  • Résultat 2-Les participants maîtrisent les techniques d’élaboration d’un plan de développement local inclusif ainsi que son suivi et évaluation.
  • Résultat 3 – Deux plans d’action contenant des axes d’intervention, des activités, des indicateurs de suivi sont développés par les acteurs du développement et les représentants des autorités locales en tenant compte des besoins des personnes en situation de handicap dans les deux villes et en se basant sur une priorisation des principaux résultats et recommandations diagnostics du projet DLI.
  • Résultats 4 – Les rôles et responsabilités des acteurs publics, associatifs et privés locaux sont clarifiés et identifiés pour chacune des activités programmées dans les deux plans d’action.
  • Résultat 5– Un plan de diffusion est élaboré et une stratégie d’influence est planifiée en définissant les responsabilités des acteurs impliqués.

Méthodologie attendue

Au cours du processus d’élaboration des plans d’action des deux villes de Manouba et Menzel, quatre ateliers (deux ateliers réunissant les acteurs des deux villes ensemble et deux ateliers spécifiques à chaque ville) seront organisés par le consultant, incluant un travail de préparation en amont et de consolidation en aval de chaque atelier de travail. Il est attendu que les ateliers se déroulent selon une démarche participative en impliquant tous les acteurs clés des territoires ciblés ainsi que des représentants des organisations des personnes en situation de handicap. Cette méthodologie participative et actives’appuie plus sur la pratique que sur le théorique, permettant à chaque participant de jouer un rôle actif dans les réflexions et prises de décisions. Dans sa proposition, le consultant devra préciser les outils, méthodes et étude de cas pratique qui seront utilisés pour garantir cette participation. A minima les ateliers suivants sont prévus :

  • 1 atelier avec les participants des deux villes sur les enjeux, principes et méthodologies d’élaboration d’un plan d’action inclusif (2 jours).
  • 2 ateliers de planification participative (1 dans chaque ville) incluant l’identification, la priorisation et la définition des activités ainsi que la définition et attribution des rôles et responsabilités des acteurs locaux pour les villes de Manouba et Menzel.
  • 1 atelier avec les participants des deux villes permettant de consolider et de mettre en perspective les plans d’actions développés par les acteurs des villes de Manouba et Menzel et procéder à la validation finale des plans.

Le facilitateur du processus soumettra à la chef de projet HI son plan de travail, la méthodologie qu’il compte adopter, la liste des personnes et des organismes qu’ils souhaitent faire intervenir, et un calendrier détaillé des démarches prévues.

La réalisation de la mission se fera en conformité avec le programme validé par HI.

Profil des groupes cibles

Un groupe de 25 personnes par commune dont des personnes handicapées, des représentants des autorités locales, les services déconcentrés de l’Etat, la société civile, les personnes en situation de handicap et les prestataires de service.

Livrables

  •  Une note méthodologie expliquant le déroulement et les principales étapes du processus, l’approche participative adoptée, les techniques d’animation du processus ainsi qu’une trame de plan d’action
  • Des fiches pédagogiques pour chacun des ateliers, qui devront être préparées (selon une trame fournie par HI) et partagées avec la chef de projet pour validation, au plus tard 3 jours en amont de chaque atelier.
  • Deux plans de développement locaux inclusifs, comportant a minima
  • Un plan de diffusion des plans d’action de Manouba et Menzel
  • Un rapport de mission sera proposé suite au dernier atelier.

Termes de référence complets :

 

Critères d'éligibilité

  • Expérience : il est fait appel à un consultant ou un groupe de consultants pouvant justifier individuellement ou collectivement des compétences et expériences suivantes :
  • - Expérience préalable d’accompagnement au développement de plans d’action locaux et/ou sectoriels
  • - Expérience dans le travail pluri acteurs incluant des personnes en situation de handicap et/ou vulnérable
  • - Expérience avec l’animation et la facilitation d’ateliers participatifs
  • - Expérience préalable et/ou compréhension du secteur social et du handicap ;
  • - Connaissance du contexte tunisien, en particulier dans le champ du développement local;
  • Profil recherché
  • - Diplôme master en sciences sociales ou sciences politiques ou en relation avec le développement local ;
  • - Capacité d’analyse, de synthèse et d’écriture démontrées (fournir la liste des rapports ou publications antérieurs) ;
  • - Capacité à travailler en lien avec des acteurs publics et associatifs ;
  • - Capacité à préparer et animer les ateliers participatifs multiacteurs.
  • - Les langues de travail sont l’arabe et le français. Les plans d’action seront rédigés en français et arabe.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

Fatma Mokaddem

Chef de projet Développement Local Inclusif
a8a1e975099b6295f09d24c4a21f6fc7

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidature Publié sur Jamaity le 11 juillet 2014


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo