Exprimer mon avis

DCAF recrute un/e Consultant/e en Planification Stratégique Retour vers les opportunités



Échéance

31 Août 2018 Dans 2 semaines

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunisie

 

DACF est à la recherche d’un/e consultant/e en planification stratégique

1- Contexte

 

A propos du Centre pour le contrôle démocratique des forces armées

Le Centre pour le Contrôle Démocratique des Forces Armées – Genève (DCAF) est une fondation internationale basée en Suisse. Le DCAF assiste des États – qu’il s’agisse de démocraties établies ou émergentes – dans le développement de la bonne gouvernance du secteur de la sécurité au sein d’un cadre démocratique et dans le respect de l’État de droit. Le DCAF travaille directement avec des gouvernements nationaux et locaux, des parlements, les sociétés civiles, des organisations internationales ainsi que les forces de sécurité et de défense. Le DCAF comprend actuellement 62 pays adhérents dont, depuis juillet 2011, la Tunisie. Dans ses activités, le DCAF est guidé par les principes de neutralité, d’impartialité, de participation inclusive et d’appropriation locale.

A propos de l’Instance nationale d’accès à l’information

L’Instance Nationale d’Accès à l’Information (INAI) est une instance publique autonome basée à Tunis, laquelle est dotée de la personnalité morale. Instaurée par la loi organique n° 2016-22 du 24 mars 2016 relative à l’accès à l’information, elle est chargée notamment de :

  • statuer sur les recours qui lui sont soumis en matière d’accès à l’information. Elle peut à cet effet et en cas de besoin, mener les investigations nécessaires sur place auprès de l’organisme concerné, accomplir toutes les procédures d’instruction et auditionner toute personne dont l’audition est jugée utile,
  • informer tous les organismes concernés et le demandeur d’accès personnellement, de ses décisions,
  • publier ses décisions sur son propre site web,
  • suivre l’engagement en matière de diffusion proactive, sur initiative de l’organisme concerné, des informations mentionnées aux articles 6, 7 et 8 de la présente loi, et ce, par auto saisine de la part de l’instance ou suite à des requêtes émanant d’un tiers,
  • émettre obligatoirement un avis sur les projets de lois et les textes réglementaires ayant lien avec le domaine d’accès à l’information,
  • promouvoir la culture d’accès à l’information en coordination avec les organismes soumis aux dispositions de la présente loi et la société civile, à travers des actions de sensibilisation et de formation destinées a+-++++² u public,
  • évaluer périodiquement la consécration du droit d’accès à l’information par les organismes soumis aux dispositions de la présente loi,
  • préparer un rapport d’activité annuel contenant les suggestions et les recommandations nécessaires à la consécration du droit d’accès à l’information, ainsi que des données statistiques concernant le nombre des demandes d’accès à l’information, le nombre des recours, les réponses et les délais y afférents, ses décisions prises et le suivi annuel de leurs mises en œuvre par les organismes soumis aux dispositions de la présente loi,
  • échanger les expériences et l’expertise avec ses homologues étrangères et les organisations internationales spécialisées et conclure des conventions de coopération dans ce domaine.

L’instance soumet un rapport annuel au Président de la République, au président de l’Assemblée des Représentants du Peuple et au Chef du gouvernement. Ce rapport est publié sur le site web de l’instance.

Contexte du projet  

La loi organique n° 2016-22 du 24 mars 2016, relative au droit d’accès à l’information a mis en place une instance indépendante – l’Instance Nationale d’Accès à l’Information (INAI) – chargée de garantir l’exercice et le respect du droit d’accès à l’information.

Cette avancée juridique est significative pour renforcer la bonne gouvernance démocratique en Tunisie et favoriser l’ancrage des principes de transparence et de redevabilité. Outre son pouvoir juridictionnel qui lui permet de statuer sur les recours qui lui sont soumis en matière d’accès à l’information, l’INAI est chargée de promouvoir la culture d’accès à l’information en coordination avec les organismes publics et la société civile, de contrôler le respect par les organismes assujettis aux dispositions de la loi de leur engagement en matière de publication proactive de l’information, et d’évaluer la mise en œuvre effective du droit d’accès à l’information.

 

Afin de soutenir l’INAI dans ses missions, le DCAF, a lancé un projet visant à appuyer l’instance en matière d’accès à l’information sur des questions en lien avec le secteur de la sécurité ainsi que dans le développement de sa vision stratégique.

Dans le cadre de cet appui, le DCAF cherche à recruter un/e expert/e national/e en planification stratégique et développement de partenariats, pour animer cinq (5) sessions de formation en planification stratégique au profit de l’INAI.

Objectif général

Renforcer les capacités de l’INAI qu’instance indépendante veillant au respect du droit d’accès à l’information et aux principes de transparence et redevabilité des institutions publiques de l’État et de tout organisme ou structure bénéficiant de subventions publiques.

Objectifs spécifiques des formations

-Fournir à l’INAI une méthodologie pour développer un plan stratégique annuel ou multi annuel lui permettant d’accomplir une partie ou l’entièreté de son mandat ainsi qu’une ébauche de stratégie de développement et de mobilisation de ressources. 

 

2- Mission/ Tâches

 

 

Tâches :

En étroite collaboration avec les experts du DCAF et l’INAI et sous leur supervision, le/la consultant(e) sera chargé(e) d’assurer des sessions de travail avec les membres du Conseil de l’INAI, visant à :

  • Identifier et analyser les défis et besoins de l’INAI, notamment en formulant une liste d’objectifs précis à court, moyen et long terme pour le renforcement de ses capacités.
  • Développer une méthodologie permettant à l’INAI d’élaborer son plan stratégique pour garantir la mise en œuvre et la promotion du droit d’accès à l’information ;

Livrables:

  • Méthodologie permettant l’élaboration de la vision stratégique ;
  • Ebauche de plan de travail annuel ou multi annuel
  • Ebauche de stratégie de développement et de mobilisation de ressources.

 

 

3- Critères d’éligibilité

 

Un comité de sélection sera chargé d’examiner les candidatures reçues. Les critères d’éligibilité suivants seront considérés selon un système de notation sur 1000 points :

  • 300 points: 

Titulaire d’un master en sciences juridiques, politiques, relations internationales, gestion, économie, ou administration publique.

  • 350 points:

Avoir une expérience préalable en matière de communication institutionnelle, d’analyse des besoins, de renforcement des institutions nationales et de préparation/rédaction de documents stratégiques.

  • 250 points:

Avoir une bonne connaissance de la loi d’accès à l’information, des procédures et fonctions de l’INAI.

  • 100 points:

Excellente maîtrise du français et de l’arabe.

Toute candidature ayant une note inférieure à 700/1000 sera immédiatement rejetée.

Comment postuler


Afficher les détails

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidature Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 8 août 2018


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo