Exprimer mon avis

CEFA, Gabès Action et l’ACDD lancent un Appel à candidature au profit des associations de Gabés Retour vers les opportunités


Gab'Act / ACDD / CEFA
Lancent Appel à candidature, Appel à projet

Échéance

05 Mars 2017 Il y a 5 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Gabès

Appel à candidature

Parcours de renforcement au profit des OSC de Gabès

 

Dans le cadre des son objectif de consolidation et transfert de compétences aux organisations de la société civile (OSC) de Gabès, le Comité Européen pour la Formation et l’Agriculture (CEFA) et ses partenaires Gabès Action et l’Association Citoyenneté et Développement Durable (ACDD) lancent un Appel à candidature pour un programme d’accompagnement et de renforcement des associations locales actives dans les domaines de protection de l’environnement, développement durable, citoyenneté active, culture, jeunesse et égalité de genre. Cet Appel s’inscrit dans la mise en œuvre des activités des deux projets exécutés par CEFA en partenariat avec Gabès Action et ACDD dans le Gouvernorat de Gabès: « Citoyenneté pour une Gouvernance Environnementale à Gabès (PGE) » -attributaire d’une subvention dans le cadre du « Projet d’Appui à la gouvernance environnementale locale de l’activité industrielle à Gabès (PGE-Gabès) »  par l’Union Européen et piloté par Expertise France- et « Local Community Development – GTP Gabès ».

CONTEXTE

Les bouleversements connus par la société civile tunisienne avec la révolution du 14 janvier 2011 ont constitué un élément moteur de la transition politique et ont créé de facto une nouvelle donne pour les acteurs du développement social, culturel et économique en Tunisie. Dans les dernières années des dizaines d’initiatives citoyennes ainsi que beaucoup d’associations ont vu le jour, mais -malgré les bonnes volontés et l’enthousiasme- nombreuses restent celles qui n’ont pas encore acquis les compétences ou les moyens nécessaires pour répondre aux besoins des populations cible. Souvent dépourvues de structures opérationnelles et de personnel qualifié et outillé, les associations n’ont pas les fondations nécessaires pour planifier, mettre en œuvre leurs stratégies et réaliser des interventions pertinentes, structurées et durables. Pourtant l’implication et le renforcement des organisations de la société civile (OSC), qui œuvrent du bas pour la stabilité et la démocratisation ainsi que la construction d’un nouveau modèle de citoyenneté pour le dialogue social et politique, est aujourd’hui encore plus nécessaire pour le développement du pays.

Les associations locales de Gabès, en tant qu’organisations agissantes pour l’amélioration des conditions de vie de la population, constituent une catégorie d’acteurs incontournables à impliquer dans ce processus qui concerne aussi la protection et le respect de la santé et de l’environnement. Selon les résultats issus du diagnostic de la société civile de Gabès, une activité toujours inscrite dans la mise en œuvre des deux projets mentionnés ci-dessus et préalable à l’ouverture du présent Appel, nombreuses sont les OSC existantes à ces jours dans les différentes Délégations du Gouvernorat -motivées et enracinées dans le tissu territorial- mais avec une capacité d’action très limitée.

OBJECTIF

Le parcours de renforcement et d’accompagnement proposé par CEFA, Gabès Action et ACDD veut :

  • répondre aux besoins en matière de formation et renforcement des capacités manifestés par les OSC de Gabès lors de l’enquête de diagnostic
  • fournir aux associations les instruments et les moyens pour la rédaction, gestion et suivi de microprojets
  • soutenir l’implication active de la société civile dans le processus de développement humain, social et économique de la région

PARCOURS DE RENFORCEMENT

Le parcours proposé se compose de trois axes.

Axe 1: Cycle de formations

Un cycle de formations ouvert aux associations locales, visant à renforcer leurs connaissances et leurs capacités et à les préparer aux actions de réseautage, plaidoyer, sensibilisation/information et rédaction, gestion et suivi de microprojets, parallèlement à la valorisation du capital humain et la qualification des membres actifs de ces associations.

La durée des formations s’étalera sur une période maximale de 5 mois (mi-mars 2017 – mi-août 2017) et le programme sera composé de six modules comprenant des sessions d’une durée de 2 à 4 jours, pour un total de 20 jours de formation.

Les modules et thématiques composant le programme sont prévus comme suit :

  • Module 1 : compétences sociales et relations interpersonnelles (communication, animation participative, gestion des conflits)
  • Module 2 : capacités liées à la gestion interne de l’association (gouvernance dans le domaine administratif et comptable)
  • Module 3 : connaissances des approches au développement (approche participative, approche droit, approche genre) pour élaborer une stratégie d’action unitaire
  • Module 4 : compétences liées à l’action de l’association (rédaction, gestion et suivi de projet)
  • Module 5 : compétences liées à la relation de l’association avec son entourage (mobilisation des ressources, construction de partenariats, plaidoyer, mise en réseau) 
  • Module 6 : à définir selon les besoins spécifiques des associations retenues

Les frais de formation et restauration seront pris en charge par l’organisation.

Les frais de déplacement seront à la charge des participants.

Axe 2: Constitution d’un réseau associatif

Sur la base des compétences acquises au sein des formations et à travers un soutien au fur et à mesure réduit, les associations locales retenues pour participer aux activités de l’Axe 1 seront appelées à mettre en place une initiative de réseautage pour stimuler une réflexion participative sur le thème de l’environnement et du développement durable.

Des accompagnateurs et des facilitateurs seront mis à disposition des OSC durant la phase initiale du parcours (rencontres à cadence mensuelle), les modalités de fonctionnement et la typologie de structure du réseau -qui devra assurer sa durabilité- seront ensuite choisies par les associations membres. Les OSC, pendant le démarrage de cette initiative, pourront s’appuyer sur la capitalisation des expériences des partenaires du projet (CEFA, Gabès Actions et ACDD) et pourront instaurer des synergies avec d’autres expériences similaires développées dans le cadre du même programme (PGE-Gabès).

La période envisagée pour la constitution et l’accompagnement du réseau associatif est de 12 mois (septembre 2017 – septembre 2018).

Axe 3: Financement de microprojets

Les associations formées (Axe 1, seuil minimal de 80% de présence aux journées de formation exigé) seront appelées à participer à un Appel à proposition pour la rédaction et la mise en œuvre d’un microprojet. Les lignes directrices de l’Appel et l’enveloppe budgétaire seront explicitées et diffusées pendant la phase de réalisation de l’Axe 1 du Parcours de renforcement.

Seulement les microprojets qui seront retenus par le Comité d’évaluation pourront bénéficier d’une subvention. Une fois que les projets sélectionnés seront validés, les associations porteuses signeront un « Contrat de subvention » qui les engage dans l’exécution de l’Action selon les règles indiquées dans le contrat-même.

La gestion de fonds alloués et la planification des activités vont constituer en elles-mêmes une action de renforcement, sous forme d’apprentissage par la pratique, pour les associations sélectionnées. Des sessions des formations spécifiques (et supplémentaires à celles déjà proposées dans l’Axe 1) pour l’accompagnement à la réalisation du plan d’action seront organisées et menées parallèlement à la mise en œuvre des projets.

La durée envisagée pour l’exécution des projets est de 6 mois (septembre 2017 – février 2018).

CIBLE

Le parcours de renforcement est adressé aux associations locales de 7 Délégations (Ghannouch, Gabès Ville, Gabès Ouest, Gabès Sud, Metouia, Matmata, Matmata Nouvelle) du Gouvernorat de Gabès opérant dans les domaines de la protection de l’environnement, du développement durable, de la citoyenneté active, de la culture, de la jeunesse et de l’égalité de genre.

Le nombre de candidatures qui seront retenues suite au présent Appel est de 30 associations, une liste de réserve sera établie pour palier aux éventuels désistements.

Les OSC situées en zone rurale seront considérées prioritaires.

Les OSC qui ne bénéficient pas d’une subvention élargie dans le cadre du programme PGE-Gabès (Projet d’appui à la gouvernance environnementale locale de l’activité industrielle à Gabès) seront considérées prioritaires.

Une représentation équilibrée (pondéré sur le nombre de candidatures parvenues) des 7 Délégations et des différents secteurs d’intervention des OSC sera prise en compte.

Chaque association au moment de la soumission de la candidature devra désigner deux représentants (l’équilibre de genre est vivement recommandé). La présence durant les différents modules sur lesquels s’étale le cycle des formations sera assurée par l’un des deux représentants désignés. Lors de chaque module, la présence aux différentes journées de formation sera assurée par le même représentant désigné.

Afin de profiter pleinement de l’apport de ces formations, il est expressément recommandé de proposer des personnes disponibles, rigoureuses et dynamiques qui devront à leur tour diffuser l’information acquise au sein de leur association d’appartenance. La désignation de représentants âgés de 25 à 35 ans est vivement recommandée.

Critères d’éligibilité des associations

  • L’association doit être constituée conformément à la loi tunisienne.
  • L’association doit être située dans l’une des Délégations suivantes: Ghannouch, Gabès Ville, Gabès Ouest, Gabès Sud et Metouia, Matmata, Matmata Nouvelle.
  • L’association doit opérer dans l’un des suivants domaines d’intervention cités au paragraphe précédent (protection de l’environnement, développement durable, citoyenneté active, culture, jeunesse et égalité de genre), le statut de l’association constituera un paramètre de référence à ce propos.
  • L’association candidate, si retenue, devra signer une Charte d’engagement définissant les activités et les services mis à disposition par le projet et les efforts demandés à l’association et les responsabilités à assumer (voir modèle ci-joint). L’envoi de la candidature correspond à un engagement préalable dans ce même sens.

Critères d’éligibilités des représentants des associations

  • Au moins une des deux personnes désignées devra être membre du directoire de l’association, l’autre pouvant être soit un salarié soit un adhérent de l’association. Les deux devront être capables d’assurer une restitution des leçons apprises aux autres membres.
  • Les deux personnes désignées devront justifier d’un niveau d’enseignement minimal correspondant au baccalauréat accompli, priorité étant donnée à ceux ayant un niveau de bac + 2.

GRILLE D’EVALUATION DES CANDIDATURES

Critères d'éligibilité

  • L’association doit être constituée conformément à la loi tunisienne.
  • L’association doit être située dans l’une des Délégations suivantes: Ghannouch, Gabès Ville, Gabès Ouest, Gabès Sud et Metouia, Matmata, Matmata Nouvelle.
  • L’association doit opérer dans l’un des suivants domaines d’intervention cités au paragraphe précédent (protection de l’environnement, développement durable, citoyenneté active, culture, jeunesse et égalité de genre), le statut de l'association constituera un paramètre de référence à ce propos
  • L'association candidate, si retenue, devra signer une Charte d'engagement définissant les activités et les services mis à disposition par le projet et les efforts demandés à l'association et les responsabilités à assumer (voir modèle ci-joint)
  • L'envoi de la candidature correspond à un engagement préalable dans ce même sens.
  • Au moins une des deux personnes désignées devra être membre du directoire de l’association, l'autre pouvant être soit un salarié soit un adhérent de l'association.
  • Les deux devront être capables d'assurer une restitution des leçons apprises aux autres membres.
  • Les deux personnes désignées devront justifier d'un niveau d'enseignement minimal correspondant au baccalauréat accompli, priorité étant donnée à ceux ayant un niveau de bac + 2.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Appel à candidature Appel à projet Publié sur Jamaity le 9 février 2017


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo British Council Logo