Exprimer mon avis

CEFA lance un appel à candidature pour une évaluation finale du projet « MaTerrE :Marketing territorial pour l’emploi » Retour vers les opportunités



Échéance

15 Février 2019 Il y a 9 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Jendouba et 1 autre(s) régions

Résumé du projet 

CONTEXTE

L’ONG CEFA – Comité Européen pour la Formation et l’Agriculture en partenariat avec la Fondation ATLAS a achevé l’exécution du projet « MaTerrE : Marketing territorial pour l’emploi » cofinancé par l’Union Européenne et par la Région Emilia Romagna.

L’action qui a commencé le 15 octobre 2014, s’est déroulée pure une période de 49 mois dans la Région Kroumirie-Mogods (Nord-Ouest de la Tunisie), au niveau local et communautaire pour inciter la création d’opportunités d’emploi particulièrement pour les catégories de personnes les plus exclues à travers le renforcement de la compétitivité et l’attractivité du territoire.

En effet les actions ont visé la mise en œuvre des effets multiplicateurs de création d’emploi à partir de l’interaction du secteur touristique avec le patrimoine culturel, naturel et économique de la Région, à travers une approche de marketing touristique territorial qui consiste à promouvoir le produit “territoire” dans tous les aspects spécifiques (géographiques, historiques, artistiques, productifs, culturels etc.).

L’Action a ciblée des secteurs à fort potentiel d’emploi dans la Région : le tourisme, l’agriculture, l’artisanat et le développement de l’accès aux marchés pour les produits et les services de qualité. En particulière, ces actions ont visé à promouvoir un tourisme alternatif, responsable et solidaire, qui favorise l’échange entre les acteurs régionaux qui s’intéressent à un tourisme créateur d’emploi au niveau local. Le projet a voulu  consolider les pratiques économiques endogènes, en renforçant les capacités de la population et en améliorant la rentabilité du tourisme et de la production agricole et artisanale.

DESCRIPTION DU PROJET

L’objectif général

de l’action est celui de favoriser la création d’emploi en Tunisie, notamment dans une région particulièrement touchée par le chômage. L’objectif spécifique est de créer les conditions d’augmentation d’emploi à travers la mise en place de systèmes de valorisation du territoire et de ses produits spécifiques dans la Région de la Kroumirie Mogods selon l’intégration des approches du Marketing Territorial et de l’Economie Sociale et Solidaire (EES).

Volet 1 : Renforcement du capital humain.

Le volet 1 a vu la réalisation des activités orientées vers le « marketing intra-territorial » pour accompagner la professionnalisation des acteurs économiques du territoire, mais aussi la construction d’une vision commune du territoire par leurs occupants. Des actions de formations professionnelles spécialisées, d’accompagnement et d’orientation sur des nouveaux métiers liés au tourisme ont été réalisées. Ces actions ont été orientées vers tous les acteurs y compris la population locale pour arriver à l’intersection de ces plusieurs univers très différents : le public, le privé, l’associatif, dans le but de valoriser les initiatives locales, et donc identifier et promouvoir une image collective positive du territoire. En outre, un point central du volet a été la formation des jeunes entrepreneurs de la Région pour le développement des idées entrepreneuriales innovatrices.

 Volet 2 : Marketing touristique et promotion du territoire.

L’ensemble des activités du volet 2 a constitué le point central de l’Action qu’a visé la mise en place des mécanismes de « vente » du territoire, à travers la réalisation d’une étude de marché en Italie et une en Tunisie, et la conception d’un diagnostic des artisans de la Région. L’expérimentation des techniques du Marketing territorial, et donc la promotion du territoire vers l’extérieur, ont ensuite été mises en œuvre à travers la création d’une Plateforme internet et le développement d’une cartographie thématique dans un logiciel SIG. Des actions de communication externe et de promotion du territoire ont été effectuées.

En outre, les promoteurs qu’ont bénéficié des formations appartenant au premier Volet, ont été accompagnés et renforcés dans le lancement de leurs Start Up.

 Volet 3 : Renforcement des filières économiques.

Le but du volet 3 a été l’augmentation des capacités productives et d’embauche et la réduction des faiblesses de l’offre endogène. La valorisation du territoire et de ses produits typiques a été consolidée à travers la mise en place des structures et services touristiques.. Le volet 3 a visé à renforcer les pratiques économiques endogènes en améliorant la rentabilité du tourisme alternatif et de la production agricole et artisanale, en vue de cibler aussi les personnes travaillantes dans l’économie informelle pour intégrer leurs activités dans le système de valorisation du territoire. Dans ce cadre, les promoteurs formés et accompagnés dans le développement de leurs idées entrepreneuriales ont bénéficié d’un soutien financier à fond perdu, ayant comme objectif le lancement et le démarrage officiel de leurs Start Up et PME.

Partenaires :

CEFA (Comité Européen pour la Formation et l’Agriculture)

ATLAS – Association Tunisienne pour le Leadership l’Auto développement et la Solidarité

Parties prenantes :

  • l’Office du tourisme de Tabarka (ONTT) ;
  • l’Office de l’artisanat de Jendouba (ONAT) ;
  • l’Odesypano (Office de Développement Sylvo Pastoral du Nord-Ouest) de Ain Draham ;
  • l’Institut Sylvo-pastorale de Tabarka.
  • L’école hôtelière de Ain Draham
  • Municipalités et Délégations de Tabarka et Ain Draham
  • Start-ups et Associations bénéficiaires du projet

Objectifs de l’évaluation

L’évaluation finale concerne le projet « MaTerrE : Marketing Territorial pour l’Emploi » (15 Octobre 2014 – 15 novembre 2018, durée : 49 mois). Le projet est exécuté par CEFA Onlus en partenariat avec la Fondation ATLAS.

Une évaluation finale s’avère nécessaire pour mesurer les résultats (changements produits directement par l’Action) et les effets, l’efficacité et la qualité du travail réalisé, les approches développées et les leçons apprises lors de sa mise en œuvre. Le but est d’arriver à formuler des orientations susceptibles d’améliorer les prochaines interventions de CEFA et ses partenaires, ainsi que d’autres organisations qui travaillent sur la même thématique.

Le choix d’une évaluation externe a été privilégié afin de contribuer à assurer l’indépendance, l’impartialité et la crédibilité du processus.

L’évaluation finale vise à vérifier si les objectifs et les résultats escomptés du projet ont été atteints. De plus, grâce à la responsabilité envers l’organisme de financement, l’objectif est de favoriser une culture de transparence et d’accroître la cohérence de l’intervention par rapport à l’expérience des partenaires.

En étroite collaboration avec l’équipe du projet et des bénéficiaires, le/a consultant/e aura à mener une évaluation finale ayant les objectifs suivants :

  • Mesurer de façon qualitative et quantitative les résultats et les effets atteints par le projet en se référant au cadre logique du projet ;
  • Evaluer l’efficacité de l’approche méthodologique utilisé lors de la mise en œuvre du projet – les activités et les méthodologies utilisées – par rapport aux résultats attendus ;
  • Evaluer le niveau de participation des partenaires et des bénéficiaires dans la réalisation du projet ;
  • Sur la base des points ci-dessus, formuler des recommandations concrètes et spécifiques pouvant guider les prochaines interventions de CEFA.

L’objectif de l’étude est d’établir des recommandations et de tirer des enseignements afin d’améliorer la qualité et l’impact de la mise en place des actions du projet, concernant les bénéficiaires dans la zone d’intervention. Le rapport d’évaluation finale devra porter sur les questions suivantes :

  • Points forts et faiblesses de la conception globale du projet (qualité des cadres logiques : objectifs globaux, finalité et résultats, choix des indicateurs objectivement vérifiables, réalisme des intrants, degré de flexibilité) ;
  • Suivre et examiner le rendement des activités en termes de planification, de gestion et de conception technique.

En outre, l’objectif de cette évaluation est d’analyser les performances et les résultats du projet en tenant compte aussi bien de ses objectifs que de la pertinence des activités et du contexte de sa mise en œuvre. Il s’agit également de déterminer si le projet a été́ conduit d’une façon efficace et efficiente. Ainsi l’évaluation sert a vérifiée si les différentes composantes du projet ont été́ exécutées conformément aux conditions stipulées et si les résultats attendus ont été́ atteints.

L’évaluation aboutira à l’élaboration d’un rapport rédigé de manière claire, en français, y compris le résumé qui devrait figurer au début du rapport.

Critères d’évaluation

Le consultant est chargé de proposé des critères d’évaluation qui comprennent les éléments suivants :

  • Pertinence des objectifs de l’action avec les problèmes qu’ils se proposaient de contribuer à résoudre, et avec le milieu physique et politique dans lequel il opérait;
  • Efficience (le fait que les résultats aient été atteints à des coûts raisonnables) ;
  • Efficacité (des résultats dans l’atteinte de l’objectif global de l’action, et de comment les hypothèses auraient éventuellement affecté l’action) ;
  • Impact (les effets de l’action sur son milieu élargi et sa contribution à de plus amples politiques ou à des objectifs sectoriels) ;
  • Durabilité (la capacité de l’action à continuer de fonctionner après la cessation du financement externe, eu égard à des facteurs tels que l’appropriation de la part des bénéficiaires, l’économie et les finances, les capacités institutionnelles et de gestion).

De plus, l’évaluation a concerné aussi la qualité du Partenariat, et la synergie avec des autres sujets présents sur le terrain.

Etapes de l’évaluation

Dans le cadre de cette évaluation, le consultant va recourir à des différentes méthodes de collecte d’information : examen des documents clés du projet, observation directe sur le terrain, interviews avec les individus ciblés par le projet et l’équipe.

L’évaluation suivra les étapes suivantes :

  • La documentation clé du projet sera remise au/à la consultant/e et inclura entre autre les documents du projet, le cadre logique, le plan de suivi des indicateurs, les rapports élaborés.  Le/la consultant/e développera un document de méthodologie et les questions pour les entretiens et groupes de discussion qui seront validées avec l’équipe de projet (en se basant sur les critères d’évaluation).
  • Des visites de terrain sur les sites pour collecter les données, mener des interviews et échanger avec les principales parties prenantes et des bénéficiaires du projet, parmi lesquels le/la consultant/e peut sélectionner son échantillon pour les interviews et les discussions de groupes. L’équipe du projet peut accompagner le/la consultant/e pendant l’évaluation.
  • L’analyse des résultats qualitatifs et quantitatifs. Le cadre logique défini au début du projet servira de référence à la collecte des données. Toutes les données collectées devront faire partie d’une analyse compréhensive.
  • Restitution. Juste après la fin de la collecte et avant de remettre le rapport final, le/la consultant/e organisera une réunion avec l’équipe de projet pour présenter ses premiers conclusions et recommandations et les enrichir.
  • Un rapport provisoire contenant les analyses et les résultats de l’évaluation conformément aux TDR  sera partagé avec les membres de l’équipe pour commentaires.
  • Un rapport final sera produit et prendra en compte les observations et les commentaires.

Chronogramme

L’évaluation se déroulera pendant le mois de mars 2019. Le/la consultant/e développera un plan de travail réaliste en se basant sur les tâches mentionnées auparavant. Le rapport devra être livré dans sa forme finale au plus tard le 15 avril 2019.

Rapport final

Le texte principal du rapport d’évaluation, en format Word, doit inclure les parties suivantes :

  • Table des matières ;
  • Liste des acronymes ;
  • Résumé exécutif (5 pages maximum) ;
  • Introduction ;
  • Contexte : bref description du projet et des sites où le projet a été exécuté ;
  • Objectifs de l’évaluation ;
  • Méthodologie et limites ;
  • Résultats et analyse de ces résultats qui doivent répondre aux critères d’évaluation mentionnés dans ces termes de référence, et prenant en compte les contraintes et opportunités ayant eu un impact sur le projet ;
  • Conclusions et recommandations à l’intention du CEFA, aux organisations partenaires et au bailleur ;

Méthode de Travail

Pour l’accomplissement de ses tâches, le consultant recevra l’appui du personnel du CEFA Tunisie, et pourra utiliser les informations disponibles au bureau du CEFA Tunisie.

Le consultant recevra également le soutien et l’information du personnel du partenaire et des bénéficiaires, ainsi que des autorités locales et des organisations internationales, si nécessaire.

Le consultant analysera l’information et l’intégrera dans un rapport cohérent répondant aux objectifs de l’évaluation.

Budget

Le projet mettra à disposition du prestataire les moyens et bureautiques (matériel d’impression et de photocopie pour l’impression et la reproduction des rapports provisoires et finaux), selon les besoins pour la réalisation de l’étude. Le projet fournira également un emplacement de bureau à Tunis et un bureau à Tabarka. Le projet fera bénéficier le prestataire de leurs connexions internet. De son côté, le prestataire devra mobiliser son propre ordinateur dont il prendra en charge le coût des communications.

Critères d'éligibilité

  • Bac + 5
  • Connaissance et expérience d’au moins 3 ans dans le domaine de la coopération et de la gestion de projets ;
  • Expérience avérée d’au moins 5 ans dans les évaluations qualitatives de projets de développement
  • Expérience et compétences prouvés dans la rédaction de rapports d’évaluation ;
  • Connaissance du contexte tunisien;
  • Maîtrise du français et arabe (lu, écrit et parlé)
  • Expérience dans la collecte des études de cas est un plus.

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Contacts

98d306ca7ded600967e8848436247dd3

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidature Publié sur Jamaity le 31 janvier 2019


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo