Exprimer mon avis

Avocats Sans Frontières lance un appel à candidature pour Un(e) consultant(e) pour l’élaboration d’une stratégie de sensibilisation auprès du grand public Retour vers les opportunités


Avocats Sans Frontières Tunisie

Lance   Appel à candidature

Échéance

10 Avril 2017 Il y a 5 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis
Domaines concernées par cette opportunité: Droits de l’Homme et 2 autre(s) domaines

Avocats Sans Frontières Recherche :

Un(e) consultant(e) pour l’élaboration d’une stratégie de sensibilisation
auprès du grand public

Projet : Protéger les droits des personnes gardées à vue en Tunisie

Lieu :   Tunis

Date : 16 jours à partir d’avril 2017


L’ORGANISATION :

Avocats Sans Frontières (ASF) est une ONG internationale basée à Bruxelles qui se donne pour mission de jouer un rôle dans la réalisation d’une société juste et équitable, dans laquelle le droit est au service des groupes les plus vulnérables. Avocats Sans Frontières a des missions permanentes au Burundi, en RDC, en Ouganda, au Tchad, au Népal, au Maroc et en Tunisie. Afin de garantir l’efficacité et la durabilité de ses projets, ASF travaille en étroite collaboration avec les avocats et la société civile.

CONTEXTE DE L’ACTIVITE

Depuis décembre 2016, Avocats Sans Frontières en partenariat avec l’Ordre National des avocats de Tunisie mettent en œuvre un nouveau projet qui entend protéger les droits des personnes gardées à vue en Tunisie.

Le projet « protéger les droits des personnes gardées à vue en Tunisie » se fixe comme objectif global de contribuer au respect des droits humains et de la primauté du Droit en Tunisie plus spécifiquement, le projet entend à améliorer la mise en œuvre de la nouvelle réforme du code de procédure pénale ( article 13 bis et suivant) dans quatre gouvernorats tunisiens : Tunis, Arianna, Manouba et Ben Arous.

Dans ce cadre, une campagne de sensibilisation destinée au grand public sera conçue avec le but d’assurer une meilleure compréhension des droits et des garanties des personnes en phase de garde à vue auprès du grand public.

OBJECTIFS DE LA MISSION

L’objectif spécifique de cette mission vise à produire et accompagner – et à la lumière de la nouvelle loi n°5-2016 du 16 février 2016modifiant et complétant quelques dispositions du code de procédure pénale – une stratégie de sensibilisation auprès des personnes gardées à vue et des citoyennes et citoyens tunisiens.

Cette stratégie co-conçue, lors de 2 focus groupe, le premier par un groupe de jeunes juristes et le 2eme par des avocats chargés de la mise en application de la stratégie auprès des bénéficiaires ciblés.

Ainsi, la stratégie tiendra compte des besoins des focus groupe en matière de techniques de sensibilisation, d’outils à utiliser et d’identification et d’élaboration des messages à véhiculer auprès des bénéficiaires ; des spots radios et un vidéo web seront conçus sur la base de ces messages.

METHODOLOGIE

La mission aura lieu à Tunis pour une durée de 16jours pendant 4 mois répartis comme suit :

  • 3 jours de préparation pour 2 focus groupes(un pour les jeunes et l’autre pour les avocat-e-s)
  • 2 jours pour l’animation du focus-groupe et l’identification des besoins cités auparavant
  • 2 jours pour l’élaboration de la stratégie de sensibilisation et le plan d’action/rapport initial
  • 2 jours pour l’appui à l’élaboration des TdR de la boite de communication et le suivi en aval du travail demandé (outils de sensibilisation, capsule vidéo, spot radio, campagne d’affichage etc.)
  • 1 jour pour l’animation d’un atelier de validation avec la boite de communication et les jeunes juristes /avocat-e-s
  • 2 jours pour les réunions de suivi et de planification de la campagne de sensibilisation et des caravanes
  • 3 jours pour la mission terrain / caravanes
  • 1 jour pour l’élaboration du rapport final-évaluation

 

Le/laconsultant-e doit collaborer avec les membres de l’équipe de coordination du projet pour la préparation et la tenue de sa mission.

Pour se faire, et une fois retenu-e-, le/laconsultant-e- est appelé-e à présenter une note méthodologique du travail qui tient compte de :

  • L’approche d’animation des focus-groupes
  • D’une évaluation permanente des acquis pendant les focus-groupes

Le/laconsultant-e est appelé-eentre autre à produire et soumettre dans les délais, un rapport conforme au modèle d’ASF au terme de sa mission, accompagné des supports utilisés pendant la tenue du focus group en version numérique (afin de garantir la capitalisation de l’action) et de la stratégie de sensibilisation produite.

ASF désignera le gestionnaire du projet, comme interlocuteur privilégié du consultantdurant sa mission.

LIVRABLES

Avant la mission :

Le programme des focus groupes, les méthodes et approches à utiliser (sur la base des TdR et en fonction des échanges avec l’équipe du projet)

Durant la mission :

Matériel pédagogique à fournir

Après la mission :

  • Une stratégie pratique de sensibilisation au bénéfice des gardés à vue et des citoyens à leurs droits.
  • Appui à l’élaboration des TdR de la boite de communication pour la conception des outils et des capsules vidéo.
  • Atelier de validation avec le focus groupe et la boite de communication.
  • Accompagner le processus et superviser 3 caravanes dans 2 gouvernorats au moins.
  • Un rapport final, selon la trame remise lors du briefing, au plus tard 15 jours après la fin de la mission.

CONDITIONS PARTICULIERES

Briefing & Débriefing :

  • Le/la consultant-e participera à un briefing, dès son recrutement, avec l’équipe de pilotage du projet (Coordinateur et gestionnaire de projet).
  • La veille de la mission, une demi-journée de régulation est également prévue entre le/la consultant-e et l’équipe de pilotage du projet.
  • Le/la consultant-e s’engage à participer, après sa mission, à un débriefing permettant de nourrir, par son expérience, les autres activités du programme.

Critères d'éligibilité

  • formation supérieure en sciences juridique, sciences politiques ou encore sciences sociales
  • Une expérience professionnelle d’au moins 5 ans, en particulier en matière de recherche qualitative et enquêtes terrain
  • Une connaissance de la loi n°5-2016 du 16 février 2016
  • Très bonne capacité d’animation de travail de groupe
  • Bonne maîtrise des outils informatiques
  • Une bonne connaissance du contexte juridique actuel et de la société civile tunisienne
  • Une excellente capacité rédactionnelle tant en Français qu’en Arabe

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Appel à candidature Publié sur Jamaity le 3 avril 2017


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo British Council Logo