Exprimer mon avis

Australian High Commission in Malta lance un appel à propositions Retour vers les opportunités


Australian High Commission

Lance   Appel à projet

Échéance

30 Avril 2017 Dans 1 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Domaines concernées par cette opportunité: Développement local et 6 autre(s) domaines

En quoi consiste le programme d’aide directe (Direct Aid Program – DAP)?

Le Programme d’Aide Directe (DAP) est un large programme de subventions financé par le gouvernement australien et géré par les missions à l’étranger du Ministère des Affaires Etrangères et du Commerce (DFAT). Le programme vise à soutenir des projets avec un axe de développement fort et il complète un programme d’aides australien plus vaste qui contribue à favoriser la croissance économique durable et à réduire la pauvreté. Les projets DAP se doivent de promouvoir une image distinctive et positive de l’Australie.

Qui peut postuler ?

Le DAP s’adresse à des individus, communautés, ONG et autres entités engagés dans des activités de développement, sans but lucratif, dans les pays qui sont admissibles à l’aide publique au développement (APD).

Quelles sont les activités qui pourraient bénéficier du soutien DAP?

Les activités du DAP doivent principalement viser à obtenir des résultats concrets et tangibles avec un impact de développement élevé. Le DAP est en mesure de financer des activités qui ont un impact direct, pratique et immédiat, cela inclut les programmes qui cherchent à développer des compétences dans les domaines de la gouvernance et de la protection des droits de l’Homme.

Seront considérés favorablement les projets suivants :

  • les domaines relatifs à la communauté et/ou au développement rural, l’éducation, l’égalité des sexes, le handicap, la jeunesse, les droits de l’Homme, l’environnement, les petites infrastructures, l’émancipation économique et l’aide humanitaire ad hoc

  • où les candidats et leurs communautés apportent leur contribution (travail, matériel , transport ou argent)

  • activités sportives

  • qui améliorent les  programmes d’échanges éducatifs et culturels et le rapprochement des peuples

  • qui sont réalisables et avec des résultats durables

  • qui offrent une formation académique ou professionnelle.

Généralement, nous ne finançons pas les activités suivantes :

  • subventions en espèces ou micro-crédit ou projets qui impliquent un remboursement d’argent

  • entreprises commerciales

  • achat d’actifs importants comme des véhicules

  • voyages d’étude en Australie ou à l’étranger

  • voyages à l’étranger

  • parrainage de grands tournois sportifs ou de manifestations culturelles qui n’ont pas d’impact clair en matière développement

  • salaires du personnel

  • dépenses courantes, coûts de fonctionnement récurrents, frais administratifs, notamment pour la location de bureaux et les coûts de services publics, pièces détachées, entretien courant.

Les projets doivent être autonomes, avec des délais définis. Les activités dans lesquelles les membres de  la communauté bénéficiaires contribuent significativement en termes de main-d’œuvre, de matériel ou d’apport financier sont particulièrement bien accueillies. Les projets qui pourraient agir comme un catalyseur de développement supplémentaire de la communauté ou comme un modèle pour d’autres types de développement similaires seront également valorisés. 

Les propositions doivent être clairement définies avec des résultats spécifiques.

Les propositions seront approuvées ou rejetées sur la base suivante :

  • coûts et bénéfices en matière de développement du projet

  • résultats réalisables et durables

  • solidité des objectifs et de la conception du projet

  • la faisabilité des modalités de mise en œuvre proposées, et

  • si le projet est conforme aux objectifs du Programme d’Aide Directe (DAP).


Nous vous rappelons que les fonds DAP ne peuvent servir en aucun cas à la rémunération du personnel impliqué dans le projet.

Notre session s’intéressera aux projets inférieurs à 25 000 TND.

 

Notes :

1. Les projets de développement DAP doivent répondre ou surpasser les normes australiennes quand cela est raisonnablement faisable. Lorsqu’il n’est raisonnablement pas possible de respecter les normes australiennes en matière de santé, travail et sécurité, une explication claire, convaincante et documentée devra être apportée pour être acceptée. Dans ce cas, le projet doit satisfaire aux normes les plus élevées raisonnablement possibles d’atteindre. Les mesures de réduction des risques devront être décrites dans un rapport d’évaluation d’identification des dangers. Ce rapport devra identifier les risques résiduels de blessures et de maladies pour les travailleurs ou parties tiers et proposer une stratégie de réduction des risques.

2. Si le projet implique de travailler avec des enfants, l’organisation doit avoir une politique de protection de l’enfant en place ou un code de conduite pour être admissible. Voir l’annexe A pour un exemple de code de conduite pour la protection des enfants.

3. Les bénéficiaires de financement DAP doivent s’assurer qu’aucun soutien ou ressources ne soient fournis à des entités soumises à des sanctions (par le Conseil de sécurité des Nations Unies ou le gouvernement australien).

4. Les bénéficiaires de financement DAP doivent s’assurer que les travaux menés dans le cadre de ce projet respectent les normes de sécurité et sont conformes à toutes les lois, normes et politiques locales applicables qui se rapportent à la santé et à la sécurité.

Critères d'éligibilité

  • Le DAP s’adresse à des individus, communautés, ONG et autres entités engagés dans des activités de développement, sans but lucratif, dans les pays qui sont admissibles à l’aide publique au développement (APD).

Comment postuler


Afficher les détails

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Appel à projet Publié sur Jamaity le 6 février 2017


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo British Council Logo