Exprimer mon avis

Médecins du Monde cherche un consultant en enquêtes qualitatives en santé sexuelle et reproductive Retour vers les opportunités


Médecins du Monde Belgique (section Tunisie)

Lance   Appel à candidature, Offre d'emploi

Échéance

27 Juillet 2016 Il y a 12 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis

Dans le cadre d’un projet de «  Démocratisation des soins et des services de santé pour les populations tunisiennes de deux  régions socio économiquement défavorisées » mise en œuvre par MDM BE en faveur des populations de la région de Gafsa et de Sidi Bouzid en TUNISIE financé par la délégation de l’union européenne en Tunisie ; Médecins du Monde Belgique cherche un Consultant/Expert en enquêtes qualitatives en santé sexuelle et reproductive

Contexte du projet

Dans la continuité du projet d’amélioration de l’accès aux soins de qualité pour les populations vulnérables de Gafsa initié en 2013, MdM poursuit son action sur trois ans à Gafsa et l’élargira, de 2016 à 2018 à la région de Sidi Bouzid. La stratégie d’intervention de MdM BE est de proposer une approche participative, mettant en lien les populations bénéficiaires, membres actifs d’association de la société civile, professionnels de santé, décideurs politiques (élus et administratifs) et finalement experts en santé/ santé publique.  L’objectif est de développer une approche trans-sectorielle de la santé dans les régions de Gafsa et de Sidi Bouzid. Si Médecins du Monde était l’acteur clé du projet 2013-2014, cette fois, d’autres associations, partenaires de MdM, porteront la dynamique. MdM BE aura alors un rôle d’appui technique, méthodologique et financier auprès de ces associations pour maintenir les débats participatifs et les projets consensuels d’amélioration de la santé dans la région.

L’objectif Général du projet est de faire émerger une dynamique d’approche participative pour l’amélioration de la santé dans le gouvernorat voisin de Sidi Bouzid.

L’objectif spécifique est le suivant: « À travers la médiation et création d’une plateforme participative locale composée d’associations de société civile actives, de prestataires de santé et des autorités locales, Sidi Bouzid dispose d’une stratégie opérationnelle d’amélioration de la santé sexuelle et reproductive consensuelle et réaliste. »

Objectifs de l’expertise

Réalisation d’une enquête qualitative pour cerner les causes des accouchements à domicile et pour connaître le parcours de soins des parturientes à Sidi Bouzid et à Gafsa

Le taux d’accouchements à domicile officiels s’élèvent à 5 % dans la région de Gafsa et à bien plus de 11.7% dans la région de Sidi Bouzid. Toutefois, la réalité semble bien supérieure puisque les professionnels de santé parlent de plus de 30% pour la région rurale de Sidi Bouzid.

Le taux d’accouchement en milieu assisté à Sidi Bouzid de 82% est le plus faible au niveau du pays avec des disparités à l’intérieur même du gouvernorat.

 10,9% d’accouchement à domicile versus 1,5% à l’échelle nationale (MICS 4), doivent être investigués pour déterminer les causes et les éventuelles barrières et proposer des solutions adaptées.

Le présent projet ne permettant pas une étude quantitative de grande envergure sur les deux gouvernorats de Gafsa et de Sidi Bouzid. Nous avons vu opportun d’effectuer une étude qualitative qui permette une analyse des causes, des déterminants et des facteurs favorisants l’accouchement à domicile. 

Les objectifs spécifiques d’une telle étude sont les suivants:

  1. décrire le profil épidémiologique des femmes qui accouchent à domicile ;
  2. décrire les caractéristiques socio-économiques des femmes ayant accouché à domicile ;
  3. apprécier les connaissances des femmes sur les risques de l’accouchement à domicile ;
  4. décrire la perception des femmes sur les services de santé maternelle

Cette enquête permettra au mieux d’objectiver cette problématique, d’en comprendre les déterminants afin que les autorités sanitaires, les prestataires de santé et la communauté au sens large du terme puisse prendre les mesures nécessaires permettant de diminuer ce phénomène dans un pays comme la Tunisie où les structures sanitaires destinées à la santé maternelle ont une répartition géographique plutôt satisfaisante.  

Une étude sur le parcours de la femme enceinte est nécessaire afin d’en identifier les dysfonctionnements. Elle mettra en évidence les différentes étapes rencontrées par la femme enceinte : lieux de consultations prénatales, échographie éventuelle, examens complémentaires, suivi (on non) du post-partum, procuration des services dans le secteur public et/ou privé. Il est très courant en effet de s’apercevoir que des examens complémentaires ont été réalisés plusieurs fois ou encore que des dossiers médicaux et autres fiches ont été perdus au cours du parcours. Le parcours est devenu en effet chaotique, la femme passe d’un soignant à un autre, d’un secteur privé à un secteur public. Elle sera parfois contrainte de passer directement par le niveau secondaire ou même tertiaire si elle va à l’hôpital directement sans passer par le centre de santé de base ; Elle se déplacera parfois vers une autre ville universitaire loin de son domicile faute de spécialistes dans sa région.  Une telle étude permettra tout d’abord de comprendre les raisons derrière le choix de la femme de se diriger vers telle ou telle autre structure sanitaire, de lier ce choix à la couverture sanitaire de la femme, à la gratuité ou non-gratuité des soins, aux obstacles financiers ou administratifs qu’elles rencontrent pour accéder au suivi périnatal et post-natal. Elle permettra par ailleurs, de disposer de données exploitables pour travailler sur une réorganisation efficiente de ce parcours.

Ces différents témoignages et histoires seront rendus publiques lors des débats et du plaidoyer, qu’ils viendront alimenter.

Les résultats de l’enquête  seront un préalable indispensable à la formulation de propositions d’améliorations. Il permet de comprendre le contexte et donc, logiquement, de l’aborder au mieux. Le document final sera présenté et commenté lors des  réunions plénières du groupe de travail périnatalité et sera intégré au plan régional de périnatalité et  lors des débats/plaidoyers

Taches et responsabilités

L’expert aura pour missions principales de :

  • Présenter à MdM  un protocole d’enquête concernant la mise en œuvre de l’étude qualitative et un guide du modérateur. Le protocole comprendra :
    1. le cadre de l’étude et sa justification
    2. les objectifs de l’étude
    3. la méthodologie :

                             – Analyse documentaire,

                             – population de l’enquête,

                             – les thèmes,

  1. techniques et outils de collecte de l’information,
    1. les étapes de l’exécution et le calendrier de l’exécution.
  1. Conduire 4 séances de focus-groupes d’usagers ( 2 à Gafsa et 2 à Sidi Bouzid) des soins de santé maternelle de 4 localités différentes sur les raisons des accouchements à domicile et sur le parcours des femmes enceintes. Le choix des délégations sera justifié par l’état des lieux SSR et par une orientation des autorités sanitaires et des associations proches des femmes et ayant eu un intérêt pour la santé des femmes.
  2. Conduire des entretiens individuels approfondis avec les femmes ayant accouchées à domicile et celles qui ont un parcours de soins pertinent à mettre en exergue. 10 femmes par gouvernorat.
  3. Conduire des entretiens individuels approfondis avec les prestataires de santé. ( Sage femmes principale à l’ONFP , sage femme principale à la DSSB, Delégué de l’ONFP, Directeur régional SSB) par rapport à leurs expériences et à leur savoir en matière de causes des accouchements à domicile et du parcours des femmes enceintes.
  4. Fournir un rapport complet et circonstancié des résultats des différents focus-groupes selon la méthodologie proposée. Ce rapport respecte la méthodologie scientifique des études qualitatives tant dans son contenu que dans sa forme. Il donne une analyse lds résultats  et fait les recommendations utiles et necessaires pour prendre des décisions et des mesures d’amélioration de l’accès des femmes aux structures sanitaires.

Calendrier de l’expertise :

tabl3

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Appel à candidature Offre d'emploi Publié sur Jamaity le 29 juin 2016


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo British Council Logo