Lire la suite

"/> Lire la suite

" /> Lire la suite

" /> Exprimer mon avis

Terme de référencé d’une étude demandée par KAWEKIBI Retour vers les opportunités


KADEM / SFCG
Lancent Appel à candidature 2

Échéance

31 Mars 2019 Il y a 3 mois

Partager l'opportunité sur

Détails de l'opportunité

Régions concernées par cette opportunité: Tunis

1. Contexte

A propos du Centre Kawakibi pour les Transitions Démocratiques (KADEM) :

Le Centre Kawakibi pour les Transitions Démocratiques (KADEM) est une organisation régionale, à vocation technique, spécialisée dans l’échange d’expertise et le renforcement des capacités en matière de transition démocratique. KADEM a été créé en Juin 2006 à Amman en Jordanie, et est enregistré en Tunisie depuis Juillet 2011 selon la loi tunisienne. KADEM vise à renforcer la contribution des sociétés civiles arabes dans les processus de transitions démocratiques, renforçant ainsi les fondations de la souveraineté nationale, et promouvant la bonne gouvernance basée sur la justice sociale, le développement économique, l’égalité des genres, et une participation large et populaire à la prise de décision; en se basant sur les principes de l’état de droit, la transparence, la protection des droits humains, les libertés individuelles et publiques, et l’alternance pacifique au pouvoir.

A propos de Search for Common Ground

Search For Common Ground (Search) est une organisation internationale à but non lucratif qui promeut la résolution de conflit de manière non violente.  Avec un siège à Washington DC et un bureau européen à Bruxelles, la mission de Search est de transformer la façon dont les individus, les organisations et les gouvernements gèrent les conflits – en abandonnant les confrontations et en transitant vers des solutions coopératives. Search cherche à aider les partis en conflit à comprendre leurs différences et à agir sur leurs points communs. Avec un effectif de plus de 600 personnes autour du monde, Search met en œuvre des projets dans 34 pays, y compris en Asie, en Europe, au Moyen Orient, aux Etats-Unis et en Afrique.

La mission de Search en Tunisie est de promouvoir la culture du dialogue et de la diversité par l’implication de toutes les composantes de la société, tout en renforçant leurs capacités. Search œuvre en Tunisie pour aider les membres de la société tunisienne à aborder les conflits et les différences de manière constructive, par la coopération et le dialogue. Search-Tunisie déploie ses efforts et partage ses expériences avec principalement les jeunes, les Organisations de la Société Civile (OSCs) dans les 24 gouvernorats, le secteur des médias tunisiens, et les autorités locales, afin de renforcer les capacités des individus et des institutions pour aborder les défis en comprenant les différences et agissant sur des points communs. Grâce à cette approche et à ces partenariats, Search-Tunisie poursuit quatre objectifs stratégiques principaux : i) créer et développer des espaces de confiance pour le dialogue ; ii) accroître et renforcer la participation des jeunes et développer leurs capacités ; iii) soutenir la réforme du secteur de la sécurité ; et vi) prévenir et transformer l’extrémisme violent. Pour plus d’information : https://www.sfcg.org/tunisia

Contexte de mise en œuvre du projet

Search-Tunisie en partenariat avec KADEM est en train de mener la deuxième phase de son projet « Promouvoir l’engagement civil dans le processus de réforme du secteur de sécurité en Tunisie phase II ». L’objectif général du projet est de soutenir l’engagement civil dans les efforts de réforme du secteur de la sécurité en promouvant une réforme du secteur de la sécurité inclusive et des processus de gouvernance en Tunisie.

Cet objectif sera atteint grâce aux objectifs spécifiques suivants :

  • Les acteurs locaux (OSC, médias, autorités locales et représentants du secteur de sécurité) disposent des compétences et des connaissances nécessaires pour s’engager dans un dialogue constructif et mener des actions collaboratives.
  • Les citoyens des communautés tunisiennes ciblées bénéficient d’espaces de discussion et d’informations objectives sur l’engagement dans les questions de sécurité locales

2. But et objectifs de la consultance

Search et KADEM cherchent un consultant(e) ou/et un groupe de consultants pour se charger de mener une étude de perception. La conception de cette étude vise à être répliquée de manière régulière – les outils développés doivent être réutilisable à travers le temps afin que l’étude puisse être conduite régulièrement pour mesurer l’évolution des sous objectifs identifiés ci-dessous.

 

3. But et objectifs de l’étude

Le principal objectif de cette étude de perception consiste à comprendre les perceptions des citoyens et des représentants des autorités locales, des représentants du secteur de sécurité, des acteurs de la société civile et des médias sur le secteur de la sécurité, son fonctionnement, et ses acteurs.

Les objectifs spécifiques de cette étude sont de comprendre :

  1. Le niveau de sécurité ressenti par les citoyens, au niveau local et national;
  2. Les connaissances des citoyens, des OSCs et des médias sur le secteur de la sécurité et les concepts de réforme et de gouvernance du secteur de la sécurité;
  3. Les attentes des citoyens, des OSCs et des médias vis à vis des acteurs sécuritaires et des structures constituantes du secteur de la sécurité en général, au niveau local et national;
  4. Le niveau de confiance des citoyens, des OSCs et des médias envers les acteurs sécuritaires et les structures de gouvernance sécuritaire, au niveau local et national et vice-versa;

4. Lignes d’enquête

L’étude de perception vise à répondre aux questions de recherche suivantes:

OB1. Le niveau de sécurité ressenti par les citoyens, au niveau local et national;

  • Quel est le niveau de sécurité ressenti par les citoyens, au niveau local et national?

OB2. Les connaissances des citoyens sur le secteur de la sécurité et les concepts de réforme et de gouvernance;

  • Quelle est la compréhension des citoyens, des OSCs et des médias sur le fonctionnement interne des différentes structures composant le secteur de la sécurité, y compris les mandats, rôles, missions, et limitations?
  • Quelle est la connaissance des citoyens, des OSCs et des médias sur les structures sécuritaires de leurs localités, et sur leur gouvernance?
  • Quel est le niveau de connaissance et de compréhension des processus de gouvernance et de réforme du secteur de la sécurité, au niveau local et national?

OB3. Les attentes des citoyens, des OSCs et des médias vis à vis des acteurs sécuritaires et des structures constituantes du secteur de la sécurité en général, au niveau local et national;  

  • Quelles sont les attentes des citoyens, des OSCs et des médias en terme de gouvernance sécuritaire au niveau national (réformes, services, mise en œuvre, etc.)?
  • Quelles sont les attentes des citoyens, des OSCs et des médias en termes de gouvernance du secteur de la sécurité au niveau local (sécurité physique, quotidienne, services, etc.)?
  • Quelles sont les attentes des citoyens, des OSCs et des médias en termes de relation avec les structures sécuritaires et leurs agents?

OB4. Le niveau de confiance des citoyens envers les acteurs sécuritaires et les structures de gouvernance sécuritaire, au niveau local et national et vice versa;

  • Quel est le niveau de confiance des citoyens, des OSCs et des médias envers:
  • les structures sécuritaires gouvernementales nationales;
  • les institutions sécuritaires et gouvernementales de leurs localités;
  • les acteurs du secteur de la sécurité au niveau communautaire;
  • Quel est le niveau de confiance des citoyens, des OSCs et des médias sur:
  • L’efficacité des services sécuritaires au niveau local, national?
  • La gestion/gouvernance des problématiques sécuritaires au niveau local, national?
  • Quel est le niveau de la prédispositiondes acteurs de la société civile, les médias et les citoyens à s’engager dans un travail collaboratif avec les forces de sécurité
  • Quel est le niveau de confiance des acteurs sécuritaires sur
  • la collaboration et l’engagement des citoyens, des OSCs et des médias pour appuyer les initiatives de réforme locales et nationales
  • Quel est le niveau de la prédispositiondes représentants des secteurs de sécurité à s’engager dans un travail collaboratif avec les citoyens, les OSCs, les autorités locales et les médias ?

 

OB5- Recommandations

  • Quelles sont ls recommandations des citoyens, des OScs, des représentants des autorités locales et les représentants du secteur de sécurité pour implémenter des initiatives de plaidoyer sur le SSR ?

5. Lieux géographiques

Cette étude de perception aura lieu dans 5 localités. Les communautés seront définies ultérieurement.

6. Méthodologie et outils de collecte des données

La méthodologie de l’étude devra être mixte (quantitative et qualitative) et sera identifiée par le consultant(e) sur la base des besoins et exigences de KADEM et Search-Tunisie. Le consultant sera en charge d’identifier la taille appropriée de l’échantillon et la technique de l’échantillonnage en consultation avec KADEM et Search. La technique d’échantillonnage doit prendre en compte la population cible et les zones du projet.

Il (elle) élaborera les critères d’échantillonnage, la méthodologie et les outils de collecte de données en consultation avec l’équipe de Search et KADEM.

Le travail sur le terrain ne peut être réalisé sans l’approbation officielle de la méthodologie, la conception des outils de collecte des données et de l’échantillonnage.

Par ailleurs, le consultant devra s’engager à respecter les critères éthiques suivants[1]:

  • Une étude complète et systématique: le consultant doit profiter au maximum de l’information et de toutes les parties prenantes disponibles au moment de la collecte des données. Le consultant devra mener son étude de manière systématique, et communiquer ses méthodes et approches avec précision, pour permettre à toute personne externe de pouvoir comprendre, interpréter et critiquer son travail. Il ou elle doit exprimer les limites de l’étude et de ses résultats.
  • Compétence: le consultant devra avoir les capacités, les compétences et l’expérience nécessaires pour exécuter les tâches proposées, et devra les mettre en pratique dans les limites de ses compétences et de sa formation professionnelle.
  • Honnêteté et intégrité: le consultant se doit d’être transparent avec les participants/bénéficiaires sur: tout conflit d’intérêt, toute modification apportée au plan de l’étude négocié au préalable, et les raisons pour lesquelles ces modifications ont été apportées, tout risque lié à certaines procédures/activités qui pourraient produire des informations trompeuses.
  • Le respect des personnes: le consultant devra respecter la sécurité, la dignité et les valeurs des répondants et participants à l’étude. Le consultant a la responsabilité d’être sensible et de respecter les différences entre les participants dans la culture, la religion, le sexe, le handicap, l’âge et l’origine ethnique.

7. Principaux livrables

Les livrables suivants sont attendus du consultant(e)(s):

  • Un « inception report » (rapport initial) détaillant la méthodologie proposée, la technique d’échantillonnage, les outils de collecte des données, le calendrier et une revue de la littérature;
  • Formation des enquêteurs;
  • Supervision et participation à la collecte de données;
  • Supervision du processus de codage des données;
  • Soumission de toutes les bases de données à Search et KADEM
  • Analyse des données collectées et production du rapport de l’étude en anglais ou en français pour révision par Search et KADEM.
  • Un rapport préliminaire faisant ressortir clairement les perceptions des citoyens sur le secteur de la sécurité, son fonctionnement, et ses acteurs dans leur localité respective comprenant les sections suivantes:
  • Résumé exécutif
  • Introduction
  • Contexte du projet
  • Méthodologie d’étude
  • Résultats de l’étude, critère par critère
  • Recommandations
  • Conclusions
  • Annexes
  • Une présentation sous format power point des principaux résultats de l’étude illustré par des graphes et des statistiques
  • Un rapport final tenant en compte les commentaires ressortis lors des workshops de validation dans les communautés d’étude.

8. Sélection du consultant

Les dossiers de candidature doivent inclure :

  • Un document incluant le Curriculum Vitae du consultant(e), une lettre de motivation et trois références;
  • Un document avec les éléments suivants:
  • Une proposition technique proposant un bref descriptif de la méthodologie, la technique d’échantillonnage et un calendrier des activités ;
  • Une proposition financière pour l’accomplissement des livrables susmentionnés.

Critères d'éligibilité

  • Titulaire d'un diplôme de troisième cycle en science juridiques, sciences politiques, journalisme ou autre domaine pertinent
  • Excellente maîtrise du français et de l'arabe (écrit et oral)
  • Compétences démontrées en matière de collecte et analyse de données qualitatives et quantitatives
  • De préférence un expérience dans le domaine du réforme du secteur de la sécurité
  • Expérience et connaissance de la société civile tunisienne.
  • Excellentes capacités rédactionnelles et d'analyse, esprit de synthèse
  • Expérience de travail avec des organisations internationales

L'opportunité a expiré

Cette opportunité n'est malheureusement plus disponible sur Jamaity. Visitez régulièrement la rubrique opportunités pour ne plus en rater.

Suivez Jamaity sur LinkedIn


Obtenez Jamaity Mobile dès maintenant

Jamaity Mobile Promo

Appel à candidature 2 Publié sur Jamaity le 18 mars 2019


Découvrez encore plus d'opportunités sur Jamaity en cliquant sur ce lien.




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo