Exprimer mon avis

Organisation Internationale de Droit du Développement

Organisation Internationale de Droit du Développement

Implanté depuis 1983


L’OIDD est une organisation intergouvernementale qui promeut l’état de droit et la bonne gouvernance dans les pays en développement, en transition et au sortir de conflits. Fondée en 1983, l’OIDD a travaillé dans plus de 175 pays pour reformer les lois et les institutions nationales, afin de renforcer la capacité des gouvernements et pour consolider la société civile. L’OIDD a le statut d’observateur aux nations unies et participe à des initiatives internationales sur les questions mondiales, telles que le changement climatique, le développement durable et la prévention du VIH.Les Parties membres de l’OIDD sont à ce jour: Australie, Autriche, Bulgarie, Burkina Faso, Chine, Colombie, Égypte, Équateur, États Unis d’Amérique (Président) Fond OPEC pour le Développement International, France, Italie (Vice président), Jordanie, Kenya, Kowait (Vice président), Mozambique, Norvège, Paraguay, Pays-Bas, Pérou, Philippines, Roumanie, Salvador, Sénégal, Soudan, Tunisie, Turquie.

India

L’OIDD œuvre à la promotion de l’État de droit depuis plus de vingt-cinq ans. Dotée de spécialistes talentueux et déterminés dans les domaines du droit et du développement, l’OIDD stimule les opportunités économiques et sociales pour les personnes défavorisées.

CONTACT

Seule organisation internationale de développement à s’intéresser exclusivement à l’État de droit, l’OIDD est directement en contact avec les dirigeants politiques, les institutions et les organisations d’aide multilatérale. En 2001, les Nations Unies ont accordé à l’OIDD un statut d’observateur, conduisant à la création d’un Bureau de l’Observateur permanent au siège des Nations Unies à New York.

CONFIANCE

L’OIDD ne suit aucun agenda politique, ce qui lui permet de rassembler des personnalités aux convictions diverses. Grâce au climat de confiance et au respect qu’elle a instaurés, ainsi qu’à son expertise de l’ensemble des systèmes juridiques et des nouvelles questions juridiques, l’Organisation est en mesure d’aider à la conception de solutions qui recueillent un large soutien.

RESULTATS

L’approche globale de l’OIDD produit des résultats durables à travers la mobilisation des parties prenantes à tous les niveaux de la société afin qu’elles unissent leurs efforts pour conduire le changement institutionnel. Composé de plus de 20 000 professionnels du droit dans 175 pays et de 47 associations indépendantes d’anciens participants, son réseau unique d’anciens participants joue un rôle essentiel dans ce processus. Les résultats sont vérifiés au moyen d’une évaluation rigoureuse et indépendante.

Le soutien de l’OIDD provient des contributions volontaires des gouvernements et des organisations internationales, ainsi que des fondations, des entreprises et des personnes du secteur privé. Elle reçoit davantage de demandes d’assistance que ne le permettent ses ressources financières disponibles. C’est pourquoi la sécurisation des soutiens financiers demeure une préoccupation majeure pour l’OIDD.

LA VISION DE L’OIDD

L’OIDD aspire à un monde sans pauvreté, dans lequel tous les être humains vivent dignement et bénéficient de l’État de droit.

MISSION L’OIDD

soutient les efforts des pays en développement et en transition dans le renforcement de l’État de droit et de la bonne gouvernance, afin de stimuler le développement durable économique et social et de réduire la pauvreté

LES VALEURS DE L’OIDD

  • L’OIDD s’engage à améliorer la vie des peuples du monde en développement.
  • Elle encourage l’entente et l’harmonie multiculturelles.
  • Elle œuvre d’une manière politiquement neutre et indépendante.
  • Elle ne prône la suprématie d’aucun système juridique sur un autre.
  • Elle favorise le développement basé sur la demande et sollicite des parties prenantes multiples.
  • Elle vise à atteindre des résultats durables.

Mission

  • Lutte contre la criminalité financière en Tunisie

Le succès des réformes constitutionnelles de la Tunisie dépend de la bonne gouvernance économique. Dans le cadre de l’appui du pays à travers sa transition démocratique, l’IDLO aide à renforcer les capacités de ses magistrats et de procureurs pour lutter contre la criminalité économique et financière. En Septembre 2012, le gouvernement tunisien a créé le Pôle Financier Judiciaire, un tribunal de première instance chargée d’enquêter sur tous les cas relevant de cette catégorie.

  • Soutenir la transition vers l’Etat de droit en Tunisie
  • OIDD et la région MENA: Consultation régionale sur le VIH



Coordonnées

Téléphone
9280a957b51653a506ccfa237e6aa658
Fax
9280a957b51653a506ccfa237e6aa658
Adresse
Viale Vaticano, 106 00165 Rome, Italy


Opportunités 6 opportunités au total




Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo