Exprimer mon avis

Association de Soutien à l’Auto-Développement Retour vers toutes les associations


Association de Soutien à l’Auto-Développement
Fondée en 1988 Tunis

Vues
1297

Membres
Je le suis

Événements
1

Projets
1

Vous avez apprécié votre collaboration avec cette association?

Recommander

Association de Soutien à l’Auto-Développement

Résumé

Pourcentage de données disponibles:
67%

Domaine(s) de l'association : Développement économique et social Emploi Formations

Dernière mise à jour: 19 octobre 2015
L'association est aussi connue sous le nom de : ASAD
Président(e) de l'association : Hassine CHERIF

 

  • L’Association de Soutien à l’Auto-développement ‘’ASAD’’ est dirigée par un Comité Directeur composée de 11 membres élus pour un mondât       de 2 ans.
  • Le Comité Directeur siège une fois par mois pour tracer les orientations et les activités de l’Association.
  • Le Comité Directeur délègue le pouvoir nécessaire pour la gestion quotidienne à un bureau exécutif composé du secrétaire général et de Trésorier.
  • Le Bureau Exécutif veille à l’application des programmes et l’orientation tracés par le Comité Directeur

Objectifs:

-Contribuer à  améliorer le revenu des populations pauvres vivant dans des zones défavorisées par des actions intégrées et complémentaire incluant la formation professionnelle, la technologie innovante, l’organisation sociale de base et le micro-crédit,

-Participer à l’effort national visant l’insertion sociale des femmes résidant en milieux périurbain et rural par l’acquisition d’un métier, l’accès au micro crédit et par l’initiation aux procédures administratives et mécanismes institutionnels,

-Privilégier l’aide à domicile aux personnes non autonomes à travers la mise en place d’un nouveau corps de métier « auxiliaire de vie  sociale »,

-Inscrire les actions de promotion sociale dans la ligne du développement durable en s’employant, à travers la mise en œuvre de projets de développement agricoles intégrés, à concilier amélioration des conditions de vie et préservation des ressources naturelles.

Partenaires nationaux :

  • Organismes gouvernementaux : MAFFEPA, Ministère de l’intérieur, Ministère de l’Education et de la formation professionnelle, Ministère de l’Agriculture et des ressources hydrauliques, Ministère de l’Environnement.
  • Collectivités locales, Conseils régionaux des 4 gouvernorats (Bizerte, Zaghouan et Kairouan).
  • ONG Nationales à vocation environnement et développement socio-économique.
  • Autres : Fonds National de l’Emploi, BTS Banque Tunisienne de Solidarité, IFEDA, le CREDIF, l’ANETI, l’UTSS…

 

Partenaires étrangers :

    • Organisations internationales : Banque Mondiale, FIDA, FAO, PNUD (FEM), UE…
  • Agence de coopération : l’Agence de Coopération Internationale Espagnole, FCIL (Ambassades du japon et des Pays Bas).
  • ONG internationales : INTERMON-OXFAM? ACPP et IPADE (Institutions Espagnoles), CRS (Catholique Relief Service), OCSD (OXFAM-Québec).

Champs d’activités :

1/Action de sensibilisation / animation / formation

Fondant son action sur l’approche participative, ASAD, cherche à accroître les capacités opérationnelles des populations concernées  et ce dans différents domaines d’activités : artisanat, services, petits élevages etc…

2/Organisation de séminaires / Participation à des expositions

A l’ intention de la population cible, ASAD organise régulièrement en partenariat avec des organisations nationales (BTS, CREDIF, IFEDA) et internationales (PNDU, Fonds Mondial pour l‘environnement, FAO), des ateliers rassemblant des représentants des zones d’intervention à l’effet d’échanger des expériences et de faire état des progrès réalisès dans tel domaine mais aussi des difficultés rencontrées et de la manière dont celles-ci ont été surmontées. Comme elle apporte des facilités (transport et hébergement) aux femmes artisanes qui participent à des expositions et foires afin de faire connaître leurs produits, entretenir des relations de marketing et être à l’écoute des demandes du marché.

3/Mise en place d’organisations sociales de base

Dans les trois zones d’intervention (Bizerte, Zaghouan et Kairouan), l’action de sensibilisation, d’animation et de formation s’est concrétisée par la constitution de groupements : Association des Artisanes d’Ousseltia (octobre 2000), le Groupement Féminin de Développement Agricole d’Oued Sbayhia (avril, 2002), l’Association des Femmes Artisanes de Menzel Bourguiba (février 2003) et le Groupement de Développement Agricol « Amel » de Jradou (Mai 2005).

Le GFDA de Oued Sbayhia a atteint un degré de développement intéressant,l’extraction des huiles essentielles aromatiques et médicinales à partir des plantes et arbustes forestières (Romarin, Thym, genévrier, lentisque…) constitue son nouveau créneau de développement.

4/Amélioration de l’infrastructure familiale

Un logement décent ayant les commodités nécessaires (une réserve d’eau potable et des sanitaires remplissant les conditions d’hygiène et de propreté) est un des Garants de la stabilité de la cellule familiale, de son enracinement, de son ancrage dans son milieu et un signe fort d’une insertion sociale réussie. C’est pourquoi, ASAD s’est employée, avec l’appui de ses partenaires (CRDA, AECI/ACPP), à la réalisation de plus de deux cents citernes et autant de latrines(WC) au profit des populations relevant des UST (unités socio-territoriales) de la région de Zaghouan.

5/Aide aux personnes non autonomes

Consciente de l’évolution de la cellule familiale (femme travaillant à l’extérieur du foyer, augmentation de la longévité, tendance à la non cohabitation entre générations sous le même toit), ASAD a lancé, en partenariat avec le Ministère de l’Emploi, l’UTSS, Français des 2 Rives et l’institut Méditerranéen de formation (Marseille), un projet de formation à grande vocation humaine, intitulé « Formation d’Auxiliaire de Vie Sociale », à son centre de Milieu Naturel de Chlaghmia. En fait l’objectif était double i) former un nouveau corps de métier à même venir en aide à domicile aux personnes non autonomes et ii) contribuer à la création de  nouvelles opportunités d’emploi soit à titre privé, soit auprès d’institutions s’occupant de personnes non autonomes (jardins d’enfants, crèches, foyers pour personnes âgées etc.)

Dans le cadre du mécanisme d’Appui aux Initiatives Economiques des femmes, le MAFFEPA a apporté son soutien pour la création d’une Cellule d’encadrement et de suivi de ce nouveau corps de  métier.

6/Appui au développement durable

Une mobilisation accrue des ressources naturelles en perspective d’une amélioration du revenu des populations rurales se traduit assez souvent par la dégradation de ses ressources, voire par leur disparition. L’érosion à la fois tellurique et génétique en est la parfaite illustration. Des efforts sont cependant entrepris et auxquels ASAD joint les siens pour restaurer ce qui est défait en matière notamment de sols et de biodiversité.

7/Mise en œuvre de développement rural intégré

En partenariat avec des institutions nationales (CRDA, INRAT,…) et internationales (FIDA,  AECI/ACCP,  INTERMON …),  ASAD s’est attachée dans les zones d’intervention à promouvoir des actions de développement dans le respect de l’environnement. En matière de CES en particulier, la confection de banquettes et de cuvettes manuelles, leur fixation au moyen de plantes et arbustes fourragers ainsi que l’amélioration de  la couverture végétale de sols sont le garant d’un développement durable et équilibré.

8/Sauvegarde bio-diversité

Il s’agit d’une action conduite à travers un projet de coopération avec le FEM visant à sauvegarder des variétés de palmier dattier menacées d’extinction à Tozeur. Elle consiste à développer une technologie de transformation des fruits issus de ces variétés, en produits de grande valeur ajoutée (gâteaux, confiture, sirop…). Outre la mise au point d’un processus fiable et performant, ASAD s’emploie, en collaboration avec PAOTIC (Suisse), à le vulgariser à travers un programme de formation au profit de jeunes femmes en quête d’emploi.

9/Accompagnement des projets de développement

Pour appuyer et soutenir les projets de développement régional et et local, le « mécanisme 38 » du Fonds National de l’Emploi 21-21 a prévu la formation d’un nouveau corps de métier appelé Cadre de Développement Local « CDL ».

La formation s’adresse aux diplômés du supérieur (Maîtrise) et dure 16 mois dont 4 mois de stage pratique et vise à leur inculquer les connaissances techniques, professionnelles et pratiques leur permettant d’entreprendre des études de projets à caractère régional ou local, de les suivre et de les évaluer.

Ils sont aussi chargés de mettre au point des mécanismes et des programmes opérationnels visant l’appui aux initiatives privées et la promotion de l’emploi et du travail indépendant.

Dans ce cadre ASAD fût chargée de l’élaboration du Référentiel de Formation, puis du démarrage, à titre expérimental, de la première promotion, qui a groupé 30 diplômés filles et garçons, issus des gouvernorats de Bizerte, Zaghouan et Siliana.

Devant les résultats probants auxquels on a abouti, une deuxième promotion regroupant les gouvernorats du Grand Tunis (Tunis, Ariana, Manouba et Ben Arous) a été réalisée.

La formation théorique qui a fait appel à pas moins de 44 formateurs de différentes spécialités comptant 48 modules a eu lieu dans les locaux  du Centre IFEDA à Tunis.

10/Micro credit

 

Procédures :

– L’octroi des crédits s’effectue 3 à 4 fois par mois et en séance plénière

– Avant de bénéficier de son premier crédit le client est tenu d’assister à au moins 2 séances de formation en matière de gestion à la base.
– Chaque client, particulièrement dans le domaine agricole, fait l’objet d’un suivi où des conseils techniques lui sont prodigués

Constitution des GDAs :

– Les Organisations de Base, jouent un rôle déterminant   dans le choix des futurs bénéficiaires des microcrédits (Une garantie de remboursement indéniable)

– En suivant cette approche, ASAD a pu obtenir des résultats satisfaisants en matière de remboursement des micro-crédits
– le taux de recouvrement des premières années de démarrage   (à peine 80%) a pu être rehaussé à un niveau respectable: 94,87% à fin 2008.

– Avec le redressement de la situation ancienne et les remboursements, par anticipation le taux réel de recouvrement est de 115% durant les dernières années.

 

Les MC sont destinés à :

–  L’Amélioration des Conditions de Vie (ACV) dont le montant ne doit pas dépasser 20% des crédits alloués avec un maximum de 700 Dinars par projet.
– La création des Activités Génératrices de Revenu (AGR) avec un maximum de 4000 Dinars par projet.

 


Contacts

Téléphone
fc071fd03bfe92d0205128f83f8a56e9
Email
fc071fd03bfe92d0205128f83f8a56e9
Fax
fc071fd03bfe92d0205128f83f8a56e9
Adresse
40 avenue Taher Sfar El Manar II -2092

Structure

Association de Soutien à l’Auto-Développement est structurée en tant que: Association

Événements 1 événement au total

Les indicateurs de la violence basée sur le genre

Golden Tulip El Mechtel Tunis 3, Avenue Ouled Haffouz El Omrane, 1005 Tunis à partir de 09:00

Projets 1 projet au total


Opportunités 0 opportunités au total



On en parle


Membres

Membre de l'association Association de Soutien à l’Auto-Développement ?
Inscrivez-vous et rejoignez la sur Jamaity dès maintenant !



Recommandations

  Commentaires: 1

    Duperlie Dorly


    je voudrait avoir un logo pour une organisation femme qu’on appelle organisation femme pour le developpement de Gressier avec un Sigle OFDG .
    quand je trouverai ce logo.

Votre recommandation

Vous devez être connecté pour écrire un recommandation.



Supporté par

Réseau Euromed Logo UE Logo British Council Logo